•  

    Filet de merlan à la meunière

    Source :   Site CuisineActuelle

     

    Filet de merlan à la meunière

     

    Pour 2 personnes :
    2 filets de merlan

    un peu de farine
    du beurre ou margarine 60%
    le jus d'1/2 citron
    1 belle CS de persil haché
    sel, poivre
    en accompagnement : quelques pommes de terre cuites dans une casserole d'eau avec une pincée de gros sel et 2 belles feuilles de laurier.

     

     

    Essuyer les filets de merlan avec du papier absorbant puis les passer dans la farine. Ôter l’excédent de farine en secouant les filets.

    Faire chauffer du beurre dans une grande poêle puis ajouter le poisson. Saler, poivrer et faire dorer 2 à 3 min de chaque côté.

    Dresser les filets de merlan dans les assiettes avec quelques pommes de terre égouttées.

    Dans le beurre restant de la poêle, ajouter le jus de citron et le persil ciselé. Au besoin, rajouter un peu de beurre s'il manque de sauce.
    Verser la sauce sur le poisson et servir aussitôt.

     

    Observation : Un classique qui fait son effet pour n'importe quel poisson blanc … délicieux !!!

     

    Filet de merlan à la meunière

     

    Filet de merlan à la meunière

     

     


    4 commentaires
  •  

    Brownies aux noix - 2ème

    Recette déjà faite  ICI  et une gourmandise toujours autant appréciée !!!

     

    Brownies aux noix - 2ème

     

    Brownies aux noix - 2ème

     

    Brownies aux noix - 2ème

     

    Brownies aux noix - 2ème

     


    6 commentaires
  •  

    Poulet "Général Tao"

    Source :   Site Marmiton   …   recette légèrement revue à ma façon

     

    Poulet "Général Tao"

     

    Info trouvée sur le net :
    Le chef Peng, qui a fui la Chine pendant la guerre civile pour s'exiler aux Etats-Unis, créé une recette basée sur des techniques et des saveurs traditionnelles, comme l’aigre et l’épicé.
    Plus tard, le chef Peng ouvrira un restaurant à New York et servira sa création. Après des années de succès en Amérique, le chef Peng retournera à Taiwan où il possèdera une chaîne de restaurants avec son fils. Le chef Peng a nommé son poulet d’après le Général Tao, célèbre figure militaire du 19è siècle. En effet, en Chine, il est fréquent d’honorer les héros militaires en leur désignant des plats.

     

     

    Pour 4 personnes :
    500 g de blanc de poulet coupé en dés

    2 CS de maïzena
    1 gros oeuf entier battu … j'ai mis 2 moyens
    1 pincée de sel

    3 CS de farine
    1 cc de levure chimique
    4 CS d'huile de tournesol … + de la margarine 60% pendant la cuisson
    Pour la sauce :
    2 CS d'huile de sésame … remplacée par huile de tournesol

    1 gros oignon épluché et émincé
    1 CS de gingembre en poudre … j'ai mis 1 cc bombée
    10 cl d'eau

    2 CS de vinaigre blanc … j'ai mis 1 CS
    2 CS de sucre en poudre fin
    1 CS de maïzena
    4 CS de sauce soja
    2 CS de ketchup
    2 CS de sauce d'huîtres … remplacée par du Nuoc Man
    En accompagnement :
    des nouilles chinoises
    des graines de sésame

    Petit + pour fêter le Nouvel An Chinois du 12 février :
    Cocktail Litchi-Orange en apéritif

    1 sachet asiatique de chips à la crevette

     

     

     

    Dans un plat, déposer le poulet et bien l'enrober avec la maïzena.
    Dans un saladier, battre l'œuf à la fourchette avec la pincée de sel. Ajouter petit à petit la farine mélangée à la levure en battant rapidement jusqu'à obtention d'une pâte homogène et lisse. Enrober les cubes de poulet avec la pâte obtenue.

     

    Dans une grande poêle, faire chauffer l’huile végétale puis ajouter les morceaux de poulet. Les faire cuire à feu moyen en séparant les cubes de poulet à l'aide de deux cuillères. Remuer fréquemment. Laisser cuire environ 10 min ou jusqu'à ce que le poulet soit doré. La teinte rosée doit avoir disparu complètement. Au besoin, rajouter de la matière grasse pour ne pas que ça attache (mon rajout de margarine). Une fois le poulet cuit, réserver dans une assiette.

     

    Poulet "Général Tao"

     

    Garder la même poêle, faire chauffer l'huile de sésame (ou autre) à feu vif, et faire revenir l'oignon.
    Ajouter le gingembre, ramener à feu moyen et remuer fréquemment. Laisser cuire 3 min ou jusqu'à ce que les morceaux d'oignon aient caramélisé.
    Ajouter l'eau, le vinaigre et le sucre. Laisser cuire jusqu'à ce que le sucre ait fondu. Retirer du feu.

     

    Poulet "Général Tao"

     

    Délayer la maïzena et la sauce soja dans un verre. La fécule doit être complètement dissoute. Rajouter de la sauce soja au besoin. Ajouter ce mélange dans la poêle, mélanger de suite et rapidement afin d'éviter les grumeaux.

     

    Une fois la sauce liée, allumer sur feu doux et ajouter la sauce d'huître (ou le nuoc man) et le ketchup.
    Laisser pendant 2 min environ en remuant constamment, la consistance de la sauce doit être épaisse pour enrober les morceaux de poulet par la suite.

     

    Quand la sauce est sirupeuse, y ajouter le poulet, bien mélanger dans la sauce et laisser à feu doux 2 minutes ou jusqu'à ce que le poulet soit réchauffé. Au besoin si la sauce devient trop épaisse, rajouter 1 ou 2 CS d'eau pour la détendre.

    Présenter dans l'assiette, saupoudrer de quelques graines de sésame et servir avec des nouilles chinoises.

     

    Poulet "Général Tao"

     

    Observation : Oh là là !!! voilà un plat asiatique qui ressemble énormément aux petites brochettes de poulet caramélisé dégustées au restaurant chinois !!!!
    Pour cette année, pas de resto ouvert pour cause de crise sanitaire … alors pour fêter le Nouvel An Chinois du 12 février 2021, je me suis rattrapée avec ce bon repas made in china fait maison et c'était un régal !!!
    Pour ouvrir ce repas de fête chinoise, rien de mieux qu'un apéritif de circonstance :
    un cocktail litchi-orange et des chips asiatiques aux crevettes pour l'accompagner !!!

     

    Poulet "Général Tao"

     

    Poulet "Général Tao"

     

    Poulet "Général Tao"

     

     


    5 commentaires
  •  

    Boudin blanc aux 2 pommes & sauce moutarde

    Source :   Blog CroquantFondantGourmand  …  recette revue à ma façon

     

    Boudin blanc aux 2 pommes & sauce moutarde

     

    Pour 3 personnes  … à voir suivant l'appétit … perso, les boudins étant assez gros et à la maison n'étant que deux, j'ai partagé les boudins de façon à faire 2 repas pour 2 personnes.

    3 boudins blancs
    1 grosse échalote
    12 cl de vin blanc  (du Muscat)
    1 CS de moutarde à l'ancienne (pour moi de la normale)
    20 cl de crème fraîche (15%)
    du beurre (margarine 60%)
    sel, poivre
    Accompagnement : une purée de pommes de terre + rajout perso : 3 pommes
    rajout d'un peu de lait pour diluer la sauce

     

     

    Mon rajout : Peler et couper les pommes en dés. Les faire cuire dans la poêle avec un peu de beurre et 1 cc de sucre cassonade. Réserver.

    Retirer délicatement la peau des boudins blancs. Reprendre la poêle qui a servi aux pommes et y faire dorer les boudins des deux côtés avec un morceau de beurre chaud. Réserver.

    Éplucher et émincer finement l'échalote. Les mettre dans la même poêle et les faire revenir avec un morceau de beurre. Ajouter la moutarde et remuer sur feu moyen un instant. Puis verser le vin et le laisser s’évaporer aux 2/3 à feu moyen en remuant régulièrement.

    Incorporer la crème, sel, poivre. Faire chauffer à feu doux en mélangeant et laisser frémir pendant 5 minutes.
    Remettre les boudins dans la poêle avec la sauce et laisser réchauffer le tout à petit feu pendant une dizaine de minutes. Si la sauce s'est un peu trop épaissie, verser un peu de lait et mélanger dans la sauce pour la diluer.

    Au bout de ce temps, déposer un couvercle pour laisser au chaud les boudins.
    Réchauffer au micro-ondes les morceaux de pomme et la purée de pommes de terre.
    Servir à l'assiette le boudin blanc et sa sauce à la moutarde, l'accompagner d'un petit cercle de purée de pomme de terre et également les dés de pommes.

     

    Observation : N'ayant pas de moutarde à l'ancienne, j'ai fait avec de la normale. La sauce s'était trop épaissie, mais comme indiqué plus haut, j'ai allongé avec un peu de lait et tout est rentré dans l'ordre.
    Une sauce crémeuse et gouteuse qui va bien avec le boudin blanc ainsi que les pommes fruit/légume !!!

     

    Boudin blanc aux 2 pommes & sauce moutarde

     

     


    7 commentaires
  •  

    Omelette de la Mère Poulard

    Source :  Blog CultureCrunch

     

    Omelette de la Mère Poulard

     

    Info du net : L'omelette de la mère Poulard est une omelette soufflée, quelquefois additionnée de crème fraîche, dont le blanc et le jaune ont été battus séparément, cuite à feu vif.
    Spécialité culinaire normande du Mont-Saint-Michel, la mère Poulard développa à la fin du XIXè siècle cette recette facile à préparer et cuite au feu de bois, après avoir remarqué que les pèlerins arrivaient affamés au Mont Saint-Michel. Mousseuse et délicieuse, cette omelette est parfaite en plat accompagnée d’une salade ou bien d'une poêlée de pommes de terre ou de champignons.

     

     

    Pour 2 personnes :
    5 œufs

    1 CS de crème fraîche
    30 g de beurre
    sel, poivre

     

     

    Séparer les blancs des jaunes d’œufs dans 2 récipients différents.

    Monter les blancs d’œufs en neige très ferme en ajoutant une pincée de sel.

    Fouetter les jaunes d’œufs, ajouter la crème fraîche, sel et poivre et fouetter à nouveau 3 ou 4 minutes jusqu’à obtenir une préparation mousseuse.

    Verser les jaunes sur les blancs et mélanger délicatement avec le fouet pour obtenir une mousse homogène.

    Faire fondre le beurre dans une grande poêle à feu moyen puis verser la préparation en remuant et en soulevant les bords à la spatule.

    Ajuster la durée de la cuisson selon les goûts … tout en sachant que cette omelette est généralement servie encore un peu baveuse, le blanc restant aérien avec sa mousse de petites bulles d'air façon "émulsion".

    Faire glisser dans un plat de service et replier sur elle-même pour lui donner la forme d’un chausson.

    Servir de suite.

     

     

    Observation : Pour une 1ère, c'est pas trop mal … mais je trouve qu'il y avait un peu trop de mousse des blancs et que j'aurai dû prendre ma poêle encore plus grande que celle utilisée, ainsi le "chausson" se serait mieux tenu avec une "émulsion" un peu moins importante.
    Pour la dégustation, le blanc tout seul c'est pas top … il vaut mieux avoir les deux textures en bouche, ainsi la partie moelleuse et cuite devient encore plus légère avec le blanc mousseux.

    Recette faite pour le "fun" et pour essayer la célèbre omelette de la Mère Poulard.
    Omelette sympa et à refaire en ajustant mes observations … certes, je sais que la mienne n'aura jamais le prestige de celle de la Mère Poulard, mais au moins à la maison, on peut se régaler sans se ruiner  !!!

     

    Omelette de la Mère Poulard

     

    Omelette de la Mère Poulard

     

     

    Photos trouvées sur le net

    Omelette de la Mère Poulard
    Omelette de la Mère Poulard

     


    10 commentaires
  •  

    Pancakes "animaux" 2ème

    Tout comme l'année dernière, la Chandeleur 2021 a été fêtée avec des pancakes en formes d'animaux ... ainsi j'ai occupé cette journée grise et pluvieuse par ce petit délire bien sympathique.

    Après quelques recherches sur le net, je me suis inspirée de certaines idées pour créer d'autres animaux en plus de ceux de 2020.

     

    Pancakes "animaux"  2ème

     

     

    Pour les pancakes, j'ai repris la même recette  ... voir ICI l'article de l'année dernière avec mes premiers petits animaux.

    Pour la création de 2 têtes de lion différentes, j'avais besoin aussi de quelques crêpes ... j'ai repris ma recette traditionnelle ( voir ICI ) en divisant les doses par deux pour avoir moitié moins de crêpes.

     

    Pour la création des animaux, c'est le même principe qu'en 2020 avec des pancakes entiers pour faire tête et corps et d'autres découpés pour faire oreilles, pattes, etc ...
    Pour la déco, il faudra des fruits (banane, clémentine), des bonbons (tagada, smarties, pépites choco), un crayon à la pâte chocolat, de la chantilly (pour la queue du lapin) ... à voir suivant son imagination.

     

    Pancakes "animaux"  2ème

     

    Pancakes "animaux"  2ème

     

    Pancakes "animaux"  2ème

     

    Pancakes "animaux"  2ème

     

     


    5 commentaires
  •  

    Moelleux au citron - 2ème

    Source :  Site Odelices.Ouest-France

     

    Moelleux au citron - 2ème

     

    Pour un moule carré 20x20 :
    4 œufs

    90g de sucre
    120g de farine
    60g de margarine 60%
    1 sachet de levure
    le jus d'1 citron 1/2
    sucre glace pour la déco

     

     

    Préchauffer le four à 180°

    Séparer le blanc des jaunes d'œufs.

    Dans une jatte, battre les jaunes avec le sucre et le citron jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la margarine fondue puis la farine mélangée à la levure.

    Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et incorporer délicatement à la préparation.

    Verser dans un moule carré (20x20) légèrement margariné et fariné. Faire cuire 20 min.

    Laisser refroidir, démouler et couper en 12 parts et saupoudrer de sucre glace.

     

     

    Observation : Il y a longtemps que je n'avais pas refait ce moelleux au citron qui avait été très apprécié.
    La 1ère fois, j'avais un moule 20x20 et le gâteau avait bien gonflé donnant un beau volume aéré  ( voir ICI la 1ère version ).
    N'ayant plus de moule 20x20 ( d'ailleurs, je ne sais pas où il est passé, mais il faut que j'en rachète un car c'est bien pratique pour ce genre de gâteau aérien et à partager), je me retrouve donc avec ce moule 22x22. De ce fait, le gâteau s'est retrouvé moins haut et un peu plus large, j'ai donc fait 16 parts au lieu de 12 … et malgré ce détail, la hauteur a été suffisante pour donner quand même du moelleux … sans oublier que le goût était extra !!!
    Donc, aucun regret … tout était parfait !!!

     

    Moelleux au citron - 2ème

     

    Moelleux au citron - 2ème

     

    Moelleux au citron - 2ème

     


    6 commentaires
  •  

    Lotte à la bisque de homard

    Source :  SiteLaBelleIloise   ...   recette revue à ma façon

     

    Lotte à la bisque de homard

     

     

    Pour 4 personnes :

    1 boîte de bisque de homard soit 400g
    env. 800 g de lotte épluchée et coupée en morceaux
    10 cl de vin blanc (remplacé par du Muscat)
    10 cl d'eau
    15 cl de crème liquide
    2 belles échalotes
    600 g de pommes de terre fermes
    250 g de champignons de Paris
    3 CS d’huile d’olive
    de la farine
    sel, poivre

     

     

     

    Eplucher et préparer les pommes de terre en gros morceaux, les champignons en lamelles, les échalotes émincées.

    Dans une cocotte, faire revenir les échalotes émincées dans l'huile d'olive.

    Fariner les morceaux de lotte et les faire revenir également dans l’huile d’olive.

    Dans un récipient à bec verseur, mélanger ensemble la bisque, l'eau, le vin, sel, poivre, puis verser dans la cocotte. Ajouter les pommes de terre et les champignons.

    Couvrir la cocotte et laisser cuire à feu très doux pendant environ 30 minutes en remuant de temps en temps.

    Incorporer la crème, mélanger et laisser encore 5 min sans le couvercle, puis servir.

     

    Pour info, la recette "source" indiquait une cuisson en 2 temps en rajoutant des ingrédients ...
    Perso, j'ai préféré tout mettre dans la cocotte dès le début afin que les ingrédients baignent dans la sauce pendant toute la durée de cuisson.
    Observation : Ma façon de faire n'a eu aucun incident, bien au contraire ... les morceaux de lotte bien cuits et tendres à la fois ainsi que les légumes, le tout bien parfumé dans la sauce à la bisque de homard ... un plat vraiment très bon !!!!

     

    Lotte à la bisque de homard

     


    7 commentaires
  •  

    Lapin façon carbonade flamande

    Source :   Blog PecheDeGourmand   …   recette légèrement revue à ma façon

     

    Lapin façon carbonnade flamande

     

     Copie du blog-source : Cette recette est typique de la région du Nord de la France et des Flandres belges. On retrouve les parfums de la carbonade avec le lapin à la place de la viande de bœuf avec le petit plus des abricots secs et des pruneaux.

     

    Pour environ 5 personnes :
    1 lapin d'environ 1,5 kg et coupé en morceaux

    200 g de lardons fumés
    150 g de pruneaux
    100 g d'abricots secs
    1 gros oignon
    2 tranches de pain d'épices  j'ai mis 4 tranches
    de la moutarde
    33 cl de bière brune belge … bière brune des Flandres
    de la margarine 60%
    2 feuilles de laurier
    2 brins de thym … mon mélange thym/romarin
    sel, poivre
    rajout perso :
    quelques pommes de terres coupées en morceaux

     30 cl d'eau + 2 belles cc de fond de veau

     

     

     

    Faire dorer les morceaux de lapin dans une cocotte avec un peu de beurre ou margarine puis les retirer.
    A la place, faire revenir l'oignon émincé ainsi que les lardons.

    Remettre les morceaux de lapin dans la cocotte et ajouter les pruneaux, les abricots, les herbes, sel, poivre, les morceaux de pommes de terre.

    Mouiller avec la bière ainsi que le fond de veau dilué dans les 30 cl d'eau. Mélanger le tout.

    Couper les croûtes des pains d'épices et tartiner les tranches avec un peu de moutarde, les disposer dans la cocotte côté moutarde en-dessous, à l'aide d'une fourchette les enfoncer dans la sauce et les écraser grossièrement.

    Laisser mijoter à feu doux et à couvert pendant 1 heure en remuant de temps en temps, puis encore 15 à 20 minutes à découvert afin que la sauce soit bien onctueuse.

     

    Observation : Sur le net, j'ai vu certaines recettes avec 50 cl de bière, j'ai laissé 33 cl comme indiqué sur le blog-source mais j'ai trouvé qu'il manquait du liquide dans la cocotte pour bien baigner les morceaux de viande, c'est pour cela que j'ai complété avec 30 cl d'eau + le fond de veau qui fera un liant supplémentaire pour bien tenir la sauce.

    J'ai doublé le pain d'épices avec 4 tranches au lieu de 2, les tranches sont devenues miettes et les miettes se sont dispersées et ont fini par fondre dans la sauce … une sauce bien parfumée et onctueuse, mielleuse à souhait, le rajout d'eau et de fond de veau donnant un peu plus de volume … et le rajout de quelques pommes de terre ont bien complété cette assiette gourmande.

    Toutefois,  je pense que les 2 tranches de pain d'épices supplémentaires, en plus des pruneaux et des abricots secs, ont donné une note un peu plus sucrée que prévu.
    Je conseille donc de diminuer quelque chose et de faire le choix : soit de ne mettre que 2 tranches de pain d'épices (comme la recette-source), ou alors diminuer le nombre des pruneaux et abricots secs … cela permettra de mieux contrôler le goût sucré.

     

    Lapin façon carbonnade flamande
    Lapin façon carbonnade flamande

     

    Lapin façon carbonnade flamande

     


    5 commentaires
  •  

    Cake aux noix

    Source :   Laurent Mariotte-LesPetitsPlatsEnEquilibre-TF1

     

    Cake aux noix

     

     

    Recette avec des doses diminuées pour alléger ce cake : (doses originales, voir dans le lien-source)

    80 g de margarine 60% + un peu pour le moule
    80 g de sucre cassonade
    3 CS de miel
    150 g de cerneaux de noix + quelques cerneaux pour la déco
    100 g de farine
    ½ sachet de levure chimique
    3 oeufs
    1 pincée de sel

     

     

     

    Faire torréfier les cerneaux de noix quelques minutes au four.
    Mixer 70 g de noix pour les réduire en poudre.
    Ajouter la margarine (ou beurre) coupée en morceaux et le sucre. Mixer.
    Ajouter le miel, la farine, le levure chimique et le sel. Mixer.
    Ajouter les oeufs puis mixer une dernière fois.

     

    Verser la préparation dans un saladier, concasser les noix restantes et les ajouter. Bien mélanger.
    Verser dans un moule à cake beurré et disposer quelques cerneaux de noix sur le dessus pour décorer.
    Laisser reposer 2 h au réfrigérateur … oups !! j'ai oublié cette étape !!

    Préchauffer le four à 160°C
    Enfourner pour environ 50 minutes. Vérifier la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau … perso, j'ai vérifié à 40 min et c'était suffisant.

     

     

    Observation : Mon cake a un peu moins monté que celui de Laurent Mariotte, il est vrai que j'ai oublié le passage au frais et j'ai pas mal baissé la quantité du sucre/gras/miel/noix … ceci explique peut-être cela.
    J'ai mis la pointe du couteau au bout de 40 min de cuisson, elle est ressortie sèche tout en sentant un peu de moelleux … j'ai bien fait de ne pas prolonger la cuisson car ce moelleux s'est retrouvé dans les tranches du cake … de plus, mes doses allégées n'ont rien changé au bon goût de noix et de miel de ce cake qui a été très apprécié !!!

     

    Cake aux noix
    Cake aux noix

     

    Cake aux noix

     


    5 commentaires
  •  

    Noix de Saint-Jacques panées à l'amande

    Source :  Blog CuisineEtMets   …   recette revue à ma façon

     

    Noix de Saint-Jacques panées à l'amande

     

     

    Pour 2 personnes :
    8 noix de coquilles Saint-Jacques

    2 CS d'huile d’olive
    30 g de chapelure
    40 g d'amandes en poudre
    2 CS d'amandes effilées
    du beurre (ou margarine 60%)
    le jus d'1/2 petit citron
    sel, poivre
    En accompagnement : 8 pommes de terre Duchesse

     

     

    Commencer par réchauffer les pommes de terre Duchesse comme indiqué sur le paquet.

    Dans un bol, mélanger la chapelure et la poudre d'amande.
    Dans un autre bol, verser l'huile d'olive.
    Tremper les noix de Saint-Jacques dans le bol d’huile, puis les rouler dans le bol chapelure/amande.

    Dans une poêle avec un morceau de beurre (ou margarine), faire revenir les noix de Saint-Jacques 1 minute par face. Au besoin, ajouter un peu de beurre si la panure en a trop absorbé. Puis débarrasser dans 2 assiettes et garder au chaud …

    … le temps de faire la sauce : dans la même poêle où il reste un peu de la panure des St Jacques, faire fondre un nouveau morceau de beurre avec le jus de citron, sel, poivre et les amandes effilées. Réchauffer
    1 minute et bien mélanger le tout, au besoin ajouter un peu d'eau si la sauce devient trop sèche.

    Servir aussitôt les noix de Saint Jacques parsemées de sauce citronnée aux amandes et accompagnées des pommes Duchesse.

     

    Observation : Cette panure et sa sauce accompagnent très bien les noix de St Jacques, un régal !!!
    Néanmoins, cette cuisson donnera du travail de nettoyage : en effet, attention aux éclaboussures tout autour de la poêle !!!

     

    Noix de Saint-Jacques panées à l'amande

     

    Noix de Saint-Jacques panées à l'amande

     

     


    4 commentaires
  •  

    Flans de butternut au bleu et aux noix

    Source :   Site 750g   …   recette revue à ma façon

     

    Flans de butternut au bleu et aux noix

     

     

    Pour 4 cocottes individuelles :

    1 petite courge butternut
    4 oeufs
    20 cl de crème liquide  … il me restait de la crème épaisse 15% et c'est bien aussi
    30 g de fécule de maïs
    70 g de bleu d'Auvergne
    70 g de cerneaux de noix
    sel, poivre

     

     

    Préchauffer le four à 180°C.
    Éplucher la butternut, couper la chair en petits carrés, les faire cuire dans un faitout avec de l'eau pendant 20 minutes.
    Après cuisson, verser le contenu du faitout dans une passoire puis remettre les légumes dans le récipient. Passer au presse-purée. Prélever de la purée de butternut jusqu'à obtenir 460 g. Réserver.
    (Le reste de la purée de courge servira pour un autre repas ou pour un potage par exemple).

     

    Dans un saladier, fouetter les œufs et la crème. Ajoutez la maizena et mélanger.
    Ajouter les 460 g de purée de butternut, sel, poivre et bien mélanger le tout. Réserver.

     

    Concasser les noix. Couper le fromage bleu en dés.
    Verser la préparation au butternut en partageant dans les 4 petites cocottes, puis parsemer les morceaux de bleu et de noix.
    Placer les cocottes dans un plat à four et verser de l'eau dans le plat pour cuire en bain-marie.
    Mettre dans le four à 180°C pendant 25 minutes. Servir aussitôt.

     

    Observation : Voilà des petites cocottes délicieuses … courge, bleu et noix vont très bien ensemble  !!

     

    Flans de butternut au bleu et aux noix
    Flans de butternut au bleu et aux noix

     

    Flans de butternut au bleu et aux noix

     

     


    1 commentaire
  •  

    Bouchée à la reine de quenelles, lardons, champignons

    Source :   Blog LesDélicesd'Helène   ...   recette revue à ma façon

     

    Bouchée à la reine de quenelles, lardons, champignons

     

     

    Pour 4 personnes :

    4 coques feuilletées pour bouchée à la reine
    4 quenelles nature
    50 g de beurre
    40 g de farine
    30 cl d'eau chaude + 3 cc de fond de volaille
    20 cl de crème liquide 15%
    100 g d'allumettes de lardons fumés
    250 g de champignons de Paris
    sel, poivre

     

     

    Couper les quenelles en morceaux. Réserver.
    Nettoyer et émincer les champignons. Les faire revenir dans une poêle avec les lardons pendant 5 minutes environ. Réserver dans une assiette sur du papier absorbant.

    Dans un récipient à bec verseur, mélanger le fond de volaille avec l'eau chaude, ajouter la crème liquide, pas trop de sel, un peu plus de poivre. Réserver.

    Dans une casserole, faire fondre le beurre puis verser la farine et mélanger. Incorporer progressivement le liquide bouillon/crème, sans cesser de remuer. Rectifier l'assaisonnement si nécessaire. Quand la sauce a épaissi, ajouter les morceaux de quenelle, lardons, champignons et mélanger le tout dans la sauce.

    Remplir généreusement les coques de bouchées à la reine, les poser dans un plat à four recouvert d'un papier de cuisson et faire cuire dans le four préchauffé à 180°C pendant environ 15 à 20 min, le temps de réchauffer les bouchées. Servir aussitôt.

     

    Observation: Une sauce mi-béchamel/mi-blanche grâce à son mélange bouillon de volaille/crème liquide ... les ingrédients plongés dedans ont été recouverts d'une texture crémeuse et au goût bien parfumé !!! Voilà des bouchées délicieuses !!!

     

    Bouchée à la reine de quenelles, lardons, champignons
    Bouchée à la reine de quenelles, lardons, champignons

     

    Bouchée à la reine de quenelles, lardons, champignons

     


    4 commentaires
  •  

    Cookies chocolat aux smarties

    Source :   Site CuisineAZ   …   recette revue à ma façon

     

    Cookies chocolat aux smarties

     

    Pour 12 à 15 cookies suivant la grosseur désirée (pour moi : 17 petits cookies)
    80 g de beurre mou (margarine 60%)

    1 œuf
    80 g de sucre roux
    160 g de farine
    100 g de chocolat noir pâtissier
    1 cc de levure chimique
    des smarties

     

    Préchauffer le four à 180°C
    Faire fondre le beurre et le chocolat au bain-marie, en mélangeant … ou comme moi, au micro-ondes.

    Fouetter le sucre avec l’œuf, puis ajouter le mélange beurre/chocolat.
    Incorporer ensuite la farine avec la levure, bien mélanger.

    Sur une plaque à pâtisserie recouverte d'une feuille de cuisson (voir même 2 plaques), disposer de petits tas de pâte plus ou moins importants suivant la grosseur désirée des cookies … perso, j'ai posé une grosse cuillère à café à chaque fois.

    Egaliser légèrement le dessus et poser quelques smarties en les enfonçant très légèrement.
    Mettre à cuire dans le four 10 à 12 min, à surveiller suivant la grosseur des noix de pâte, faire de même ensuite avec la 2ème plaque.
    Laisser tiédir sur une grille, les présenter dans une corbeille pour le goûter, puis les conserver dans une boîte à gâteaux.

     

    Observation : Sur le coup, j'ai trouvé que mes cookies étaient un peu trop petits et épais …  mais finalement, l'épaisseur donne du moelleux, les smarties donnant eux du croquant et les petites portions permettent de se régaler sans trop en abuser !!!

     

    Cookies chocolat aux smarties
    Cookies chocolat aux smarties

     

    Cookies chocolat aux smarties


    6 commentaires
  •  

    Huîtres gratinées au Champagne … ou Crémant d'Alsace

    Source :   Site CuisineAZ  …  recette légèrement revue à ma façon

     

    Huîtres gratinées au Champagne … ou Crémant d'Alsace

     

     

     

    Pour 2 personnes :

    12 huitres creuses n° 3
    10 cl de champagne … du Crémant d'Alsace
    2 CS de crème fraîche (15%)
    du poivre
    de la chapelure
    du beurre

    du gros sel pour le maintien des coquilles

     

     

    Dans une petite casserole, faire chauffer le Crémant d'Alsace, laisser réduire de moitié à feu doux. Ajouter la crème et du poivre et mélanger à l'aide d'un fouet, laisser mijoter un instant à feu très doux.

     

    Ouvrir les huîtres, détacher le mollusque de sa coquille et retirer l'eau.
    Disposer un lit de gros sel sur une plaque de cuisson et y déposer les coquilles.
    Verser de la sauce dans chaque huître, saupoudrer légèrement de chapelure, placer une noisette de beurre, puis enfourner sous le grill très chaud environ 8 à 10 minutes, le temps qu'elles gratinent.

     

    Observation : Cette petite sauce crémeuse au Crémant d'Alsace est un délice pour accompagner ces huîtres chaudes gratinées … super bon !!!

     

    Huîtres gratinées au Champagne … ou Crémant d'Alsace

     

    Huîtres gratinées au Champagne … ou Crémant d'Alsace

     

     


    7 commentaires
  •  

    Par un bel après-midi ensoleillé de décembre, me voilà à me promener à Saintes, dans son jardin public pas loin des rives de la Charente ... celle-ci trop haute a inondé l'îlot entre les deux bras du fleuve.
    Puis, de l'autre côté du pont, me voici dans le vieux quartier piétonnier avec sa cathédrale ... avec e
    n prime, pendant cette période de l'Avent, quelques décors de Noël.

     

    A celles et ceux qui passeront par ici, je leur souhaite une bonne année 2021 !!!
    Que cette nouvelle année nous apporte un peu plus de sérénité et de liberté, tout au moins dans quelques mois, quand les vaccins seront fournis pour tous ...
    Adieu 2020, on ne va regretter ton année pourrie à cause de ton satané virus !!

     

    Ambiance Noël à Saintes

     

    Ambiance Noël à Saintes

     

    Ambiance Noël à Saintes

     

     Ambiance Noël à Saintes

     

     Ambiance Noël à Saintes

     

     Ambiance Noël à Saintes

     

    Ambiance Noël à Saintes

     

    Ambiance Noël à Saintes

     

    Ambiance Noël à Saintes

     


    10 commentaires
  •  

    Cuisse de dinde aux marrons et girolles, sauce au miel et 4 épices

    J'ai cuisiné à ma façon cette viande, afin d'avoir une sauce parfumée digne des fêtes de Noël

     

    Cuisse de dinde aux marrons et girolles, sauce au miel et 4 épices

     

    Pour 4 personnes :
    1 cuisse de dinde d'environ 850 g

    1 grande boîte de marrons entiers (poids net égoutté 510 g)
    1 bocal de girolles (poids net égoutté 185 g)
    1 gros oignon
    de la margarine 60%
    Pour la sauce :
    30 cl d'eau + 3 cc de fond de veau
    10 cl de vin Muscat
    1 grosse CS de miel liquide
    ½ cc du flacon 4 épices
    2 cc d'herbes séchées (mon mélange thym/romarin)
    sel, poivre

     

    Eplucher et émincer l'oignon. Dans une poêle avec de la margarine, le faire revenir jusqu'à avoir une belle couleur. Réserver.
    Rincer et égoutter les marrons et les girolles. Réserver.

     

    Préchauffer le four à 200°C
    Dans un récipient à bec serveur, mettre tous les ingrédients de la sauce, bien mélanger et verser dans un grand plat à four. Déposer la cuisse de dinde (en ayant au préalable retiré le surplus de gras), mettre quelques morceaux de margarine sur la viande puis mettre à cuire au four pendant 50 minutes en retournant la cuisse à mi-cuisson et en arrosant régulièrement.

     

    A la fin de ce temps, ajouter les lamelles d'oignon cuites, les marrons et les girolles. Bien les mélanger dans la sauce … au besoin, rajouter un peu d'eau pour allonger la sauce et mélanger.
    Continuer la cuisson de la viande environ 15 minutes avec les légumes qui vont se réchauffer également.
    Puis sortir le plat du four et le couvrir d'une feuille d'aluminium environ une dizaine de minutes et servir ensuite.

    Observation : Une sauce bien parfumée pour accompagner ce plat de Noël "dinde/marrons/girolles" … c'était un régal !!!

     

    Cuisse de dinde aux marrons et girolles, sauce au miel et 4 épices

     

    Cuisse de dinde aux marrons et girolles, sauce au miel et 4 épices

     


    4 commentaires
  •  

    Œuf cocotte au saumon fumé, perles iodées, étoiles feuilletées

    Source : Fiche d'un supermarché

     

    Œuf cocotte au saumon fumé, perles iodées, étoiles feuilletées

     

    Pour 2 personnes :

    Pour les étoiles :
    ¼ d'un rouleau de pâte feuilletée  (*)
    (*) j'avais mis de côté ce quart de pâte quand j'ai fait mon sapin feuilleté jambon-fromage

    1 jaune d'œuf + 1 CS d'eau
    Pour le plat :
    2 œufs
    du saumon fumé coupées en lamelles, soit environ 60 à 70 g en tout + 1 petite tranche coupée en 2 pour la présentation  … j'ai choisi d'acheter du saumon mariné et déjà parsemé d'aneth

    4 CS rases de crème fraîche (15%)
    un peu de beurre
    du poivre
    2 cc d'œufs de truite

     

    Préparer les étoiles :
    Préchauffer le four à 180°C
    Sans la pâte feuilletée, découper des étoiles à l'aide d'un emporte-pièce ou au couteau. Les disposer sur une plaque à four recouverte d'une feuille de cuisson. Diluer le jaune d'œuf avec la cuillère d'eau et badigeonner les étoiles à l'aide d'un pinceau de cuisine. Mettre au four environ 12 minutes. Réserver.
    Garder le four allumé et monter la température à 200°C.

     

    Préparer les cocottes :
    Dans chaque ramequin, beurrer le fond, étaler 1 CS rase de crème, poivrer, puis disperser les morceaux de saumon fumé (env. 30 ou 35 g), étaler la 2ème CS rase de crème, casser l'œuf entier en ayant soin de ne pas percer le jaune.
    Placer les ramequins dans un plat et remplir d'eau chaude au tiers (les ramequins ne doivent pas flotter).
    Enfourner les cocottes pendant 10 à 13 minutes suivant le four (le blanc doit être cuit).

     

    A la sortie du four, décorer chaque ramequin avec ½ petite tranche de saumon fumé, déposer la petite cuillère d'œufs de truite, parsemer un peu d'aneth et placer des étoiles feuilletées en décoration.
    Servir aussitôt.

     

    Observation : Sur la photo de la fiche, la recette était dans une cocotte. Je ne me suis pas méfiée et j'ai également présenté ainsi … sauf que ma cocotte était trop grande pour cette recette et qu'un simple ramequin (petit, rond et un peu haut) aurait fait l'affaire.
    Bon, tant pis pour le contenant, et même si mes ingrédients se sont un peu perdus dans ce grand trou … l'idée du saumon façon gravlax était très bien pour cette recette … de plus, les étoiles feuilletées et les œufs de truite ont donné une belle note de décoration, rendant ce plat "œuf-cocotte au saumon fumé" sympa et surtout très bon !!!

    Œuf cocotte au saumon fumé, perles iodées, étoiles feuilletées

    Œuf cocotte au saumon fumé, perles iodées, étoiles feuilletées

     

     


    6 commentaires
  •  

    Un peu de la magie de Noël dans cette jardinerie qui offre chaque année des beaux décors !!!

    Bon Noël à toutes et tous qui passeront par là ... prenez soin  de vous et des autres en cette période de pandémie si compliquée.

    P'tit mari et moi avons choisi la prudence avec des fêtes de Noël et du jour de l'An seulement que nous deux, en espérant retrouver famille et amis dans un futur proche et en toute sécurité pour tous.

     

    Un air de Noël dans une jardinerie

     

    Un air de Noël dans une jardinerie

     

    Un air de Noël dans une jardinerie

     

    Un air de Noël dans une jardinerie

     

    Un air de Noël dans une jardinerie

     

    Un air de Noël dans une jardinerie

     

    Un air de Noël dans une jardinerie

     

     


    6 commentaires
  •  

    Sapin feuilleté jambon et fromage

    Source :   Blog JackieCuisine   …   recette revue à ma façon

     

    Sapin feuilleté jambon et fromage

     

     

     

    Pour 4 ou 5 personnes :
    2 pâtes feuilletées … perso, j'ai retiré ¼ de pâte sur le 2ème rond pour créer des étoiles à une autre recette

    des tranches de jambon
    des tranches de fromage genre à croque-monsieur
    de la crème fraîche (15%)
    du gruyère râpé
    1 jaune d'œuf pour la dorure
    quelques olives et tomates-cerises pour la déco

     

     

    Préchauffer le four à 200°C
    Diviser chaque pâte feuilletée en 16 triangles.
    Badigeonner sur chaque triangle un peu de crème fraîche à l'aide d'un pinceau de cuisine.
    Déposer ensuite une lamelle de fromage et un triangle de jambon dans l’extrémité la plus large du triangle et rouler en forme de croissant.

     

    Composer le sapin en déposant les croissants au fur et à mesure sur une plaque recouverte d'un papier de cuisson en commençant par la base du sapin, sans oublier 2 croissants dans la hauteur pour faire le pied du sapin.
    Badigeonner ensuite le sapin au jaune d’œuf dilué avec un peu d'eau.
    Parsemer de gruyère râpé et enfourner environ 25 minutes ou jusqu’à obtenir une belle couleur dorée.
    Présenter sur un grand plateau et décorer avec quelques olives et tomates cerises pour simuler les décorations du sapin.
    Servir de suite, soit pour un apéritif dinatoire où chacun détachera son croissant … soit pour un repas en distribuant plusieurs croissants dans l'assiette et en complétant avec une salade verte.

     

    Observation : J'avais déjà fait ces petits croissants mais en individuels et chacun venait prendre son petit croissant au fur et à mesure durant un apéritif … l'idée de Jackie de rassembler tous les croissants pour faire la forme d'un sapin est super en cette période de fin d'année !!!
    N'étant que deux à table, la quantité des croissants a permis de faire 2 repas complets avec une salade (et le p'tit verre de rouge pour accompagner le tout).
    Le lendemain, réchauffer un instant dans le four chaud les petits croissants restants, ainsi la pâte feuilletée sera de nouveau croustillante et le fromage de l'intérieur bien moelleux.

     

    Sapin feuilleté jambon et fromage

     

    Sapin feuilleté jambon et fromage

    Sapin feuilleté jambon et fromage

     

     


    3 commentaires
  •  

    Maison Pain d'Epices du Père Noël

    Source :   Blog Planete-Gateau

     

    Maison Pain d'Epices du Père Noël

     

     

    Pain d'épices :
    300 g de farine
    80 g de beurre
    70 g de sucre roux
    70 g de miel
    1 œuf
    1/2 cc de cannelle
    1/2 cc du gingembre
    1 cc de levure chimique
    Glaçage :
    1 blanc d'oeuf
    200 g de sucre glace

    Décoration : c'est ma liste perso … à voir au gré de ses envies de création :
    1 plateau de présentation, du sucre glace, du sucre doré, du vermicelle coloré, des sujets en sucre

    des tubes alimentaires : blanc (à la vanille), marron (au chocolat), rouge (à la fraise)
    des bonbons (sachet de fraises Tagada, boîte de Smarties, petites meringues …)
    des sujets déco de Noël

    CROQUIS DE LA MAISON :  à télécharger ICI
    Imprimer sur une feuille cartonnée puis découper les dessins de la maison  (devant, côté, toit)

     

     

    Faire chauffer doucement dans une casserole le miel avec le sucre et le beurre. Laisser refroidir puis ajouter l'oeuf, bien fouetter le tout.

    Dans un saladier, mélanger la farine avec la levure et les épices. Ajouter la préparation au miel. Bien mélanger jusqu'à obtenir une boule de pâte (à la fin, y mettre les doigts car la pâte est épaisse).

    Maison Pain d'Epices du Père Noël

     

    Sur une table de travail farinée et à l’aide d’un grand rouleau à pâtisserie, étaler la pâte d'environ 3mm d’épaisseur. Avec un couteau, découper chaque partie 2 FOIS dans la pâte. Découper une porte et des fenêtres dans la partie ‘devant’ et/ou "côté’ ... perso, j'ai gardé le petit carré de la porte pour la coller après cuisson afin de faire une porte entrouverte, j'ai gardé aussi les 2 carrés des fenêtres coupés en deux après cuisson pour les coller afin de faire les volets des fenêtres.


    Placer au fur et à mesure de la découpe de la maison sur une plaque à pâtisserie recouverte d'une feuille de cuisson. Faire cuire dans un four préchauffé à 180°C environ 7 à 8 minutes (surveiller la cuisson, ils doivent prendre un peu de couleur sans brûler). Une fois cuit, sortir du four et laisser reposer 5 minutes puis les disposer sur une grille de refroidissement. Le biscuit va durcir en refroidissant et sera ainsi plus facile à manipuler.

    Maison Pain d'Epices du Père Noël

     

    Avec le reste de pâte, créer sapin, bonhomme ou autre, à la main ou à l'emporte-pièces. Les déposer sur une autre plaque à four recouverte de papier de cuisson. Faire cuire pendant 5 ou 6 minutes environ. Laisser refroidir puis les décorer selon ses envies.

    Maison Pain d'Epices du Père Noël

     

    Pour le glaçage royal : Préparer le glaçage en mélangeant au batteur électrique le blanc d'oeuf et en ajoutant le sucre glace petit à petit. Le glaçage royal doit être assez épais pour tenir sur les parois sans couler. Ensuite, sur le plateau qui va servir de présentation, assembler les éléments de la maison grâce au glaçage qui va servir de "colle".

     

    Note perso : Après 3 essais et 3 effondrements, voilà mon conseil pour procéder : coller les murs en 2 temps, d'abord une face et un côté, bien maintenir un instant … puis l'autre face et l'autre côté, les maintenir un instant … puis les réunir ensemble et laisser prendre une demi-heure … quand les murs sont bien collés et secs, mettre du glaçage sur tous les rebords du haut des murs ainsi que les pointes du toit et coller l'ensemble, maintenir un instant puis laisser sécher complètement une demi-heure. Ainsi tous les morceaux tiendront sans problème.

    Maison Pain d'Epices du Père Noël

     

    Effectuer ensuite la décoration suivant ses envies en collant des petits sujets en sucre ou des bonbons à l'aide du glaçage royal.
    Saupoudrer le toit de la maison et sur l'ensemble du plateau avec du sucre glace pour imiter la neige … décorer avec les petits sujets en pain d'épices et autres décos de Noël ….

     

    Observation : Tous les ans à l'approche de Noël, je vois sur le net ces belles maisons en pain d'épices et leurs sublimes décors de Noël et j'étais très tentée d'en faire une … et voilà c'est chose faite !!
    Oh, rien à voir avec celles admirées sur la toile, mais tant pis, je suis quand même contente du résultat, avec ma touche colorée de bonbons, de mes petits sujets avec le reste de la pâte de pain d'épices … de ma mise en scène du chalet du Père Noël dans la neige avec sapin et cadeaux, enfant sur sa luge près du bonhomme de neige …

    Je me suis bien amusée (et occupée cette journée-là bien grise et froide lol !) à confectionner tout ce petit monde magique … même si je reconnais avoir bien galéré avec le montage de la maison et plusieurs effondrements à la clé (d'où mon conseil dans le paragraphe du montage).

    Peu fière de mon exploit, interdit au P'tit Mari de détruire mon "œuvre" mis en exposition sur le meuble de la cuisine !!!
    Bon ok, en attendant, on a quand même mangé les petits sujets en pain d'épices (très bons, tendres et parfumés) … puis, quelques jours plus tard, j'ai pris l'initiative de casser la maison en petits morceaux, puis conservés dans une boîte à gâteaux et à déguster avec le café.

    Comme c'est peut-être la première et la dernière fois que je confectionne une maison de Noël et je l'ai prise énormément en photos … mon choix a été d'autant plus dur pour en mettre quelques-unes dans l'article … alors tant pis, je me suis lâchée dans l'illustration de l'article avec beaucoup de photos !!!

     

    Maison Pain d'Epices du Père Noël

     

    Maison Pain d'Epices du Père Noël

     

    Maison Pain d'Epices du Père Noël

     

    Maison Pain d'Epices du Père Noël

     

    Maison Pain d'Epices du Père Noël

     

     


    9 commentaires
  •  

    Cabillaud et son risotto espagnol, émulsion au chorizo 

    Source :   Site Alsace.NouvellesGastronomies  ...  recette revue à ma façon

     

    Cabillaud et son risotto espagnol, émulsion au chorizo

     

     

     

    Pour 4 personnes :
    4 pavés de cabillaud

    pour le risotto :
    250 g de riz arborio

    15 cl de vin blanc
    la moitié d'un gros oignon
    3 cc d'épices espagnoles
    40 g de beurre
    80 cl d’eau + 2 cubes de bouillon de volaille
    100 g de petits pois en boîte
    250 g de crevettes roses
    pour l’émulsion chorizo :
    150 g de chorizo doux

    l'autre moitié de l'oignon
    1 cc d’ail en poudre
    50 cl d'eau … je conseille que 30 cl (voir **)
    20 cl de crème liquide entière

     

     

     

    Cuisson du poisson : Disposer dans un plat en papillote avec de l'aluminium et cuire au four à 240°C pendant environ 20 min.

     

    Le risotto : Décortiquer les crevettes et réserver. Dans le beurre, faire suer la moitié d'oignon émincé sans coloration.
    Verser le riz, bien le mélanger dans le beurre pendant 1 minute. Ajouter les épices. Déglacer au vin blanc puis laisser réduire.
    Verser ensuite le bouillon louche par louche en laissant réduire entre chaque mouillement.
    Après environ 15 minutes, le risotto est cuit (il doit rester al dente). 
    Incorporer les crevettes et les petits pois, laisser réchauffer un instant dans le risotto.

     

    Cabillaud et son risotto espagnol, émulsion au chorizo
    Cabillaud et son risotto espagnol, émulsion au chorizo

     

    L’émulsion chorizo : Faire suer sans coloration le 1/2 oignon ciselé. Ajouter la poudre d’ail. Mouiller avec l'eau et la crème puis porter à ébullition.
    Enlever la peau du chorizo, le tailler et le faire infuser 5 minutes dans le liquide. Passer le tout au blender puis filtrer à travers un chinois. Réserver au chaud.

    ** On peut constater sur la photo qu'il reste beaucoup de chair de chorizo dans le chinois et donc trop de liquide dans cette sauce ... aussi, la mousse a eu du mal à apparaître au moment du mixage au fouet,  d'où mon conseil de ne mettre que 30 cl d'eau afin d'obtenir une consistance plus homogène.

     

    Cabillaud et son risotto espagnol, émulsion au chorizo

     

     

    Le dressage : Disposer le risotto au milieu d'une assiette creuse. Emulsionner la sauce avec un fouet électrique pour la rendre bien mousseuse et la verser tout autour du risotto. Au dernier moment poser le cabillaud sur le risotto.

     

    Observation : Tout était top : la cuisson du poisson, la cuisson du risotto … l'émulsion a donné un peu de souci mais malgré tout l'ensemble était délicieux …  le risotto bien parfumé pour accompagner le cabillaud et la sauce a bien complété le tout !!!

     

    Cabillaud et son risotto espagnol, émulsion au chorizo


    7 commentaires
  •  

    Endives braisées & gratinées au tomate-jambon

    Source : Un mélange du   Blog LaCuisineDeMireille   et du   Site CusisineAZ   ...  fait à ma façon

     

    Endives braisées & gratinées au tomate-jambon

     

     

    Pour 6 personnes :

    1 kg d'endives
    du beurre
    1 CS de cassonade
    sel, poivre
    Pour la farce :
    4 tranches de jambon

    1 gros oignon
    du beurre
    1 boîte de tomates pelées (380g)
    2 cc de poudre d'ail
    1 grosse CS de persil haché
    2 oeufs
    du beurre
    du gruyère râpé
    sel, poivre
    Ajout perso: un restant de champignons de Paris

     

     

     

    Les endives: Nettoyer les endives, creuser le pied pour l'amertume, les couper en 4 dans le sens de la longueur. Les faire légèrement colorer dans une sauteuse avec un peu de beurre et la cassonade. Saler, poivrer, couvrir et laisser mijoter doucement environ 20 minutes. Laisser refroidir dans une passoire pour bien les égoutter.

     

    La sauce : Hacher le jambon et l'oignon ... perso, j'ai coupé en très petits morceaux.
    Faire revenir le tout dans une poêle avec le beurre, ajouter les tomates pelées et les écraser avec une fourchette, compléter avec persil, ail, sel, poivre ... et mes lamelles de champignons. Bien mélanger et laissez mijoter 10 min. Puis retirer du feu et ajouter les oeufs battus, bien remuer.

     

    Disposer les endives dans un plat à gratin, recouvrir de la préparation, saupoudrer de râpé et faire gratiner au four à 180°C pendant 30 minutes.

     

    Observation : La bonne idée de braiser les endives, ce qui les rendent plus douces en goût ... quant à la farce à gratiner sur les endives, celle-ci en fait un plat complet et très bon !!!

     

    Endives braisées & gratinées au tomate-jambon
    Endives braisées & gratinées au tomate-jambon

     

    Endives braisées & gratinées au tomate-jambon

     

     


    5 commentaires
  •  

    Blanquette de boudin blanc

    Source :   Blog PlaisirsDeLaMaison   ...   recette revue à ma façon

     

    Blanquette de boudin blanc

     

     

    Pour 4 personnes :

    3 boudins blancs
    1 poireau
    2 carottes
    1 boîte de champignons de Paris émincés soit 230 g égouttés (ou 300 g de champignons frais)
    1 grosse échalote épluchée et émincée
    1 cc de Maïzena
    15 cl de vin blanc
    20 cl de crème fraîche liquide entière
    du beurre
    sel, poivre

     

     

     

    Les légumes : Laver, éplucher carottes et poireau, les couper en rondelles. Les mettre dans une casserole avec de l'eau et laisser cuire env. 20 min. Puis les égoutter et réserver.
    Rincer et égoutter les champignons (si champignons frais : les essuyer, les couper en lamelles et les cuire à la poêle, réserver).

     

    Le boudin blanc : Enlever la peau des boudins, les couper en tranches et les faire revenir dans une poêle avec un morceau de beurre jusqu'à qu'elles soient dorées. Réserver.

     

    La sauce : Dans la même poêle, faire fondre les échalotes. Puis saupoudrer de maïzena, mouiller avec le vin blanc, laisser réduire et légèrement épaissir pendant quelques minutes. Ensuite, ajouter la crème, sel, poivre et bien mélanger le tout.

     

    Pour finir : Verser dans la sauce les légumes cuits et les champignons, mélanger. Ajouter par dessus les tranches de boudin. Couvrir et réchauffer le tout à feu très doux 3 ou 4 min. Servir aussitôt.

     

     

    Observation : J'ai tenté cette recette pour changer du traditionnel "boudin-pomme" ... c'était parfait, le boudin blanc allant très bien avec les légumes enrobés de cette délicieuse sauce crémeuse ... un régal !!!

     

    Blanquette de boudin blanc
    Blanquette de boudin blanc

     

    Blanquette de boudin blanc

     

     


    7 commentaires
  •  

    Mannalas de la St Nicolas – 2ème

    Pour ces mannalas 2020, j'ai repris la même recette ( voir ICI ) mais cette fois je n'ai fait que la version avec les emporte-pièces.

     

    Mannalas de la St Nicolas – 2ème

     

     

    Pour 4 à 6 mannalas suivant leur grosseur :

    250g de farine
    50g de sucre
    1 sucre vanillé
    50g de beurre ramolli
    1 oeuf
    1 pincée de sel
    100g de lait
    1/2 sachet de levure Briochin
    Pour la déco : des raisins secs ou des pépites de chocolat
    Pour la dorure : du lait sucré ou un jaune d'oeuf dilué avec un peu de lait

     

     

    Mettre dans la MAP : l'oeuf mélangé avec le lait, les morceaux de beurre, les sucres, le sel, la farine, la levure. Programme PATE (pour moi : 1h30)

    A la fin du programme, poser la pâte sur une table de travail farinée. Aplatir légèrement la pâte et découper la forme du bonhomme avec l'emporte-pièce (le nombre de mannalas peut varier selon la grandeur de l'emporte-pièce). Regrouper la pâte restante et renouveler l'opération jusqu'à ce que la pâte soit épuisée.

    Une fois les bonhommes confectionnés, les placer sur la plaque du four recouverte d'une feuille de cuisson, les recouvrir d'un torchon et laisser lever 30 min dans un endroit tiède (près du radiateur).

    A la fin du temps, badigeonner les bonhommes de lait sucré ou d'un jaune d'oeuf mélangé avec un peu de lait). Décorer avec les raisins secs ou des pépites de chocolat. Faire cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant environ 20 min (à surveiller suivant le four).
    Perso, après plusieurs tentatives, je pense que le mieux serait de cuire d'abord et ensuite, avec la pointe d'un couteau, mettre en place raisins secs ou pépites de chocolat, car à chaque fois tout est décalé par le gonflement de la brioche … il faudra que j'essaie de cette façon une prochaine fois.

     

    Observation : J'ai voulu compléter le visage avec une bouche mais avec des pépites de chocolat on dirait plutôt des grosses dents et des bonhommes façon "halloween"  hihihi !!
    Bon, pas vraiment génial mes mannalas, mais je me suis amusée dans ma cuisine avec en prime la dégustation délicieuse de ces petites brioches !!

     

    Mannalas de la St Nicolas – 2ème

     

    Mannalas de la St Nicolas – 2ème

     

    Mannalas de la St Nicolas – 2ème

     

     

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires