•  

    Saint-Jacques au cognac et sauce crème persillée

    Source :  recette WW  revue légèrement à ma façon

     

    Saint-Jacques au cognac et sauce crème persillée

     

     

    Pour 2 personnes :
    8 belles St Jacques avec corail
    2 cc de margarine 60%

    4 cc de cognac
    2 belles CS de crème fraîche 15%
    du persil haché

    1 belle cc d'ail en poudre
    sel, poivre

     

     

    Essuyer les noix de Saint-Jacques avec un papier absorbant. Les faire revenir dans une poêle avec le beurre et les laisser cuire à peine 2 mn de chaque côté.

    Verser le cognac, faire flamber, puis baisser le feu. Ajouter la crème mélangée avec ail, persil, sel, poivre, bien mélanger et laisser mijoter à feu très doux 5 minutes. Présenter dans des coquilles de St Jacques et servir aussitôt.

    Observation : oh la la !!! quel délice !!!!
    A voir une prochaine fois avec quelques petits morceaux de champignons pour en faire un plat complet ...

     

    Saint-Jacques au cognac et sauce crème persillée

     

    Saint-Jacques au cognac et sauce crème persillée

     


    7 commentaires
  •  

    BRIOCHE DES ROIS (3ème)

    Je remonte cette superbe brioche des rois faite en 2014 et qui avait eu un beau succès !!!

    Source : sur une idée du blog   Variations gourmandes  mais recette et façonnage revus totalement à ma façon

     

    Brioche des Rois  (3ème)

     

    Pour 10 à 12 parts :

    300 g de farine spécial brioche

    50 g de sucre semoule

    2 sachets de sucre vanillé

    2 oeufs

    8 cl de lait

    1 sachet de levure Briochin

    90 g de beurre

    une pincée de sel

    120 g de fruits confits en dés

     

    un peu de lait sucré pour la dorure

    de la confiture ou gelée pour le glaçage

    sucre en grains et quelques cerises confites pour la déco

    facultatif : 1 fève, 1 couronne

     

     

    Mettre dans la MAP : le beurre ramolli, les oeufs battus en omelette avec le lait, les sucres, le sel, la farine, la levure. Programme Pâte.

    A la fin du programme, déposer la pâte sur une table farinée, étaler la pâte à l'aide d'un rouleau et répartir les dés de fruits confits sur la pâte (on peut également ajouter une fève). Rouler la pâte et faire joindre les 2 bouts.

    Déposer la brioche sur une plaque recouverte d'une feuille de cuisson, la recouvrir d'un linge et laisser lever 1 heure dans un endroit sans courant d'air ... perso, près du radiateur.

    Préchauffer le four à 180 °C.

    Badigeonner la brioche d'un peu de lait sucré et parsemer de quelques grains de sucre.

    Enfourner pour 20 à 25 minutes environ en surveillant la coloration. Sortir la brioche du four et laisser tiédir.

    Faire chauffer de la confiture ou gelée avec un peu d'eau. Déposer la brioche sur un plat de service et la badigeonner de ce nappage à l'aide d'un pinceau. Décorer avec quelques fruits confits.

     

    Observation : une très bonne brioche au p'tit goût de Panettone grâce aux dés de fruits confits qui sont à l'intérieur ... sa mie est moelleuse et légère ... bref, un régal !!!

     

    Brioche des Rois  (3ème)

    Brioche des Rois  (3ème)

     

     


    9 commentaires
  •  

    Courge-spaghetti et steak haché en gratin

    Source : j'ai repris l'idée de ma recette "courge-spaghetti bolognaise" en la transformant en gratin

     

    Courge-spaghetti et steak haché en gratin

     

    Pour 6 personnes  ... à la base pour 4, mais les portions étaient trop grandes :

    1 courge-spaghetti d'environ 1 kg
    350 g de steak haché
    1 petit flacon de tomate/basilic
    100 g de gruyère râpé
    sel, poivre

     

     

    Faire cuire la courge-spaghetti en cocotte-minute pendant 15 mn à partir du sifflement de la soupape.
    Sortir la courge-spaghetti de l'eau et la laisser tiédir.

    Pendant ce temps, cuire la viande hachée dans une poêle, saler, poivrer et verser la sauce tomate, bien mélanger. Réserver.

    Une fois que la courge peut être prise en main, la déposer une planche à découper, la couper en deux dans le sens de la longueur, enlever les pépins puis détacher les spaghettis de courge avec une fourchette.
    Déposer les spaghettis de courge dans un saladier, verser la viande à la sauce tomate, bien mélanger le tout.

    Dans un plat à gratin (voir Obs.), verser ce mélange, parsemer de gruyère râpé et mettre à four chaud (200°C), le temps de réchauffer le tout et de faire fondre le fromage (10 à 15 mn).

     

    Observation : Après avoir fait ma recette, je me suis attardée sur le net pour voir des recettes similaires ... certaines sont présentées directement dans la coque de la courge, ce qui rend un effet plus présentable et sympa, donc à faire la prochaine fois ...
    Pour le goût c'était très bon ... une sorte "d'hachis parmentier" mais où les spaghettis de courge ont remplacé la purée de pomme de terre ... parfait !!!

     

    Courge-spaghetti et steak haché en gratin

     

    Courge-spaghetti et steak haché en gratin

     

    Photo du net
    Courge-spaghetti et steak haché en gratin

     


    5 commentaires
  •  

    Début décembre, j'ai passé quelques jours en Alsace afin de profiter des marchés de Noël et des merveilleux villages autour de Colmar ... instant magique et magnifique où j'ai eu l'impression d'être "Alice aux pays des merveilles" !!!!

    Je n'ai pas assez de temps pour faire un montage des photos de toutes les merveilles admirées notamment à Eguisheim, Kaysersberg, Riquewhir, Ribeauvillé  ... mais je me rattraperai l'année prochaine, cela me donnera l'occasion de revivre ces beaux instants vécus en 2017.

    Alors pour cette année et pour faire simple, j'ai choisi de vous souhaiter un très bon Noël avec quelques clichés de Colmar  ...

    PS :  Fin d'année exceptionnelle pour moi car j'aurai un peu de ma famille près de moi pour les 2 réveillons ... il y a des années que cela ne m'était pas arrivée !!!
    Je vais donc être très occupée et mon blog sera en pause pour quelques temps.
    A toutes et à tous, je vous souhaite de Très Bonnes Fêtes de Fin d'Année !!!!

     

    Marché de Colmar et Bonnes Fêtes !!!

     

    Marché de Noël à Colmar et Bon Noël !!!

     

     

    Colmar et Bon Noël

     

    Colmar et Bon Noël

     

    Colmar et Bon Noël

     

    Colmar et Bon Noël

     

    Marché de Colmar et Bon Noël !!!

     

     

    Colmar et Bon Noël

     

    Colmar et Bon Noël

     

    Colmar et Bon Noël

     

    Marché de Noël à Colmar et Bon Noël !!!

     

    Colmar et Bon Noël

     

    Colmar et Bon Noël

     

    Colmar et Bon Noël

     

    Marché de Noël à Colmar et Bon Noël !!!

     

    Marché de Colmar et Bon Noël !!!

     

     Marché de Colmar et Bonnes Fêtes !!!

     


    6 commentaires
  •  

    Cassolettes de St Jacques et Crevettes à la Bisque de Homard et Armagnac

    Source : Blog MagaliCuisine   ...   recette légèrement revue à ma façon

     

    Cassolettes de St Jacques et Crevettes à la Bisque de Homard et Armagnac

     

     

     

    Pour 4 personnes  ... ou pour 6 avec mes changements (voir Obs.)

    16 noix de st jacques ... les miennes étant toutes petites, j'ai mis un sachet de 350 g
    16 crevettes roses ... mon sachet de 250 g m'a fait compté 20 crevettes
    30 cl de bisque de homard + 10 cl d'eau  ... je n'ai pas mis l'eau mais j'ai mis 45 cl de bisque
    20 cl de crème liquide
    10 cl de cognac ou d'armagnac
    un peu de beurre
    sel, poivre
    du gruyère râpé
    rajout d'un peu de chapelure

     

     

     

     

    Si les St Jacques sont des surgelées, les faire dégeler dans un récipient avec moitié eau et moitié lait, puis les mettre sur du papier absorbant. Décortiquer les crevettes.

    Couper les noix de St Jacques en 2 dans l'épaisseur ... perso, je ne l'ai pas fait, mes noix étant toutes petites. Saler et poivrer. Les poêler dans du beurre chaud 30 secondes de chaque coté.

    Chauffer l'alcool dans une casserole , l'enflammer et le verser aussitôt sur les noix poêlées, laisser la flamme s'éteindre et ajouter les crevettes, bien mélanger le tout dans ce jus.

    Puis, dans 4 cassolettes, répartir les noix de st jacques et les crevettes. Réserver au chaud en mettant le couvercle des cassolettes.

    Récupérer le jus de la poêle, la mettre dans une casserole, ajouter la bisque (+ éventuellement l'eau) et la crème. Bien délayer le tout et faire chauffer à feu doux. Verser cette sauce dans chaque cassolette.

    Déposer dessus du gruyère râpé ... et un peu de chapelure.

    Faire gratiner environ 15 min dans un four préchauffé à 240°C.

    Servir éventuellement avec une timbale de riz blanc.

     

     

    Observation :  Le fait d'avoir mis un surplus de st Jacques/crevettes/sauce, le tout servi avec du riz, ce plat est devenu assez copieux et donc convient mieux pour 6 cassolettes ... mais c'est toujours mieux trop que pas assez, surtout avec cette recette super délicieuse, un régal  !!!

     

    Cassolettes de St Jacques et Crevettes à la Bisque de Homard et Armagnac

     

    Cassolettes de St Jacques et Crevettes à la Bisque de Homard et Armagnac

     


    7 commentaires
  •  

    Petits feuilletés aux poires et magret de canard séché

    Source :   Blog DélicesDeMimm   ... recette légèrement revue à ma façon

     

    Petits feuilletés aux poires et magret de canard séché

     

     

    Pour 4 personnes :

    1 pâte feuilletée
    des tranches assez fines de magret de canard séché
    2 poires
    1,5 CS de beurre
    2 cc de cassonade
    Quelques morceaux de noix
    du piment d’Espelette
    1 salade verte

     

     

    Eplucher les poires, les couper en quartiers et enlever le cœur. Les tailler en tranches un peu épaisses.
    Les faire revenir à la poêle dans le beurre. Lorsqu’elles commencent à être fondantes, ajouter la cassonade et laisser caraméliser un peu.

    Préchauffer le four à 200 °C.
    Dérouler la pâte feuilletée et découper 4 disques avec l'aide du contour d'un bol. Les poser sur une plaque à pâtisserie recouverte d'un papier de cuisson. Les piquer avec une fourchette.
    Disposer en rosace les lamelles de poires et intercaler les tranches de magret.
    Saupoudrer chaque feuilleté d’une pincée de piment d’Espelette.

    Enfourner pendant 20 minutes.
    Pendant ce temps, préparer une salade verte avec sa vinaigrette.
    A la fin de la cuisson, déposer dans chaque assiette un lit de salade, poser dessus un feuilleté et parsemer de quelques morceaux de noix. Déguster aussitôt.

     

    Observation : Peut se servir en entrée, ou comme à la maison, en plat principal.
    Le croustillant du feuilleté, les poires fondantes et caramélisées, le magret séché qui donne des saveurs de jambon fumé ... c'était excellent !!!!

     

    Petits feuilletés aux poires et magret de canard séché

     

    Petits feuilletés aux poires et magret de canard séché

     


    5 commentaires
  •  

    Magret de canard séché au piment d'Espelette

    Source :  Blog NotParisienne

     

     

    Magret de canard séché au piment d'Espelette

     

     

    1 filet de canard de 400 g
    1 kg de gros sel
    2 CS de thym ... perso, mon mélange thym-romarin
    2 à 3 cc de piment d'Espelette

     

     

    Dans un récipient hermétique un peu plus grand que le filet de canard, disposer une couche de sel.
    Parsemer 1 CS de thym sur le filet côté peau puis le placer sur le sel, parsemer la 2ème CS de thym sur le côté chair du filet, puis recouvrir entièrement de sel.
    Refermer le récipient et laisser au frais 24 heures.

    Le lendemain, rincer le filet de canard grossièrement (le sel doit partir mais il doit rester des herbes) et le sécher avec du papier absorbant.
    Placer le filet sur un torchon propre et sec, recouvrir les deux faces du filet avec le piment d’Espelette.
    Enrouler le filet dans le torchon en le serrant bien pour confectionner un boudin.
    Laisser sécher 3 semaines, dans le bac à légumes du frigo (en milieu de parcours, si le torchon semble humide, le changer et bien enrouler à nouveau le magret).

     

    Observation : Tout comme le Lomo  (recette  ICI ) , ce canard séché et légèrement pimenté est tout à fait approprié pour l'apéritif, dans des salades et autres recettes (dont la recette "petits feuilletés avec des poires", à voir prochainement).

     

    Magret de canard séché au piment d'Espelette

    Magret de canard séché au piment d'Espelette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magret de canard séché au piment d'Espelette

     


    8 commentaires
  •  

    Avant-dernière visite dans ce département, avec aujourd'hui : Villeneuve sur Lot, le village Pujols,  la ferme-musée du pruneau à Lafitte

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Villeneuve-sur-Lot

    De son riche passé, Villeneuve-sur-Lot conserve nombre de témoignages architecturaux, comme le Pont Vieux du XIIIe siècle, formant un tableau pittoresque avec la chapelle Notre-Dame du Bout du Pont ; la place Lafayette, coeur de la bastide entouré de cornières ; les portes de Pujols et de Paris, vestiges des anciennes fortifications...
    Dans un registre plus récent, on peut admirer la belle église Sainte-Catherine, consacrée en 1937. Revêtu de briques et de pierres, cet édifice de style romano-byzantin abrite de splendides vitraux du XIVe et XVe.

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Pujols

    Classé parmi les plus beaux villages de France, Pujols est une ancienne place forte perchée sur les hauteurs de Villeneuve sur Lot. Cette petite cité médiévale a beaucoup de charme avec ses ruelles fleuries jalonnées de belles maisons, ses portes fortifiées, son église, sa halle ou encore son panorama sur la vallée du Lot.

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

     

    La Ferme-Musée du Pruneau à Lafitte

    La ferme : 50 ans de savoir-faire familial et de passion nous ont permis d’accéder à une qualité exceptionnelle de nos produits. Ainsi, nous confectionnons un pruneau d’Agen artisanal, savoureux, moelleux et fondant en bouche. Fidèle à notre démarche qualité, il est fabriqué totalement artisanalement.
    Il est sans conservateur chimique : soucieux d’en conserver tous les avantages et bénéfices sur le bien-être de tous, nous réalisons une pasteurisation thermique qui permet de garantir une conservation de 2 ans.

    Le musée : Il a pour but de permettre à un large public d’accéder à l’histoire de notre métier, à la découverte d’un savoir-faire ancestral, des techniques de fabrication. Toute l’épopée du pruneau y est racontée et mise en scène.
    Puis vous découvrirez nos ateliers actuels avec leurs machines et l'explication pour chaque étape.

    Et comme dans ce pays de cocagne, tout finit autour du partage et de la convivialité, nous vous proposerons de déguster nos savoureux produits, fabriqués sur place  et que l'on peut découvrir dans notre boutique : pruneaux à l’ancienne, spécialités au chocolat, pruneaux à l’eau de vie, crèmes de pruneau, miel etc...

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

                 1 : Four à pain   /  2 : 1850 - four étuve à arbre tournant  /  3 : 1880 - four étuve à chemin de fer
                 4 : 1884 - four étuve à rapporteur   /  5 : 1800 - four évaporateur à tiroir   /  6 : 1906 - four chariot tournant

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 5


    4 commentaires
  •  

    Clafoutis pommes figues

    Source :   Site DélicesDuMonde   ... recette légèrement revue à ma façon

     

    Clafoutis pommes figues

     

    Pour 6 personnes :

    env. 8 à 10 figues sèches et moelleuses et suivant leur grosseur (voir **)
    3 pommes moyennes Golden
    4 oeufs
    20 cl de crème liquide
    30 g de sucre + 50 g
    1 sachet de sucre vanillé
    un peu de beurre

     

    Peler les pommes, enlever coeur et pépins, puis couper en quartiers assez épais. Les faire revenir 10 mn dans une poêle à feu doux avec un fond de beurre et 30 g de sucre afin de les attendrir. Réserver hors du feu.

    Préchauffer le four à 180°C.
    Couper les figues en 2 dans l'épaisseur ... perso, mes figues étant épaisses, j'ai également couper en 2 chaque moitié. ** J'ai mis 10 belles figues mais cela faisait un peu trop dans le clafoutis, 7 ou 8 de la même grosseur suffisait.

    Dans un saladier, battre les oeufs en omelette. Ajouter la crème, 50 g de sucre en poudre et le sucre vanillé.

    Beurrer un moule à gratin de moyenne dimension. Disposer les quartiers de pommes et dans chaque intervalle un morceau de figue côté chair vers le haut. Verser l'appareil dessus tout doucement pour ne pas trop décaler les fruits.

    Enfourner pour environ 30 à 35 mn. Servir tiède.

     

    Observation : Mon plat était déjà au four quand j'ai cru que j'avais fait une bêtise de suivre cette recette qui ne comprenait ni lait ni farine ... toutefois, après cuisson, certes ce dessert n'avait pas d'épaisseur ... mais le goût, lui, était sublime !!!

    Ce clafoutis ressemble fortement à une crème aux oeufs ... crème accompagnée de ses morceaux de pommes et de figues bien tendres ... hummm !!! l'ensemble est excellent !!! (malgré le petit trop de figues expliqué plus haut)

     

    Clafoutis pommes figues

     

    Clafoutis pommes figues
    Clafoutis pommes figues

     

     


    8 commentaires
  •  

    Huîtres chaudes au mascarpone, curcuma et lardons

    Source :  Blog de Mamounette85   ...   recette légèrement revue à ma façon

     

     

    Pour 2 personnes en entrée  ... j'ai augmenté les doses pour faire un plat principal :

    8 huîtres en taille n° 2 ... j'ai mis 10 huîtres
    100 g de mascarpone ... j'ai mis 120 g
    40 g d'allumettes de lardons dégraissés fumés ... j'ai mis 50 g
    1 cc de curcuma
    3 cc de chapelure ... un peu plus
    rajout perso : 1 pincée de piment doux

     

    Ouvrir les huîtres et récupérer leur eau filtrée dans une casserole. Les détacher de leur coquille mais en les laissant dedans. Elles vont encore rendre de l'eau, la conserver.

    Faire revenir un instant les allumettes de lardons sans matière grasse. Réserver sur un papier absorbant afin d'enlever le surplus de graisse.

    Faire chauffer l'eau naturelle filtrée des huîtres avec le mascarpone, le curcuma (et la pincée de piment doux), mélanger à feu doux jusqu'à obtenir une sauce onctueuse.

    Disposer les huîtres dans un petit plat à gratin, poser quelques lardons sur les huîtres, napper de sauce et parsemer de chapelure.

    Passer 2 à 3 minutes au grill, pas plus pour ne pas les assécher.

    Présenter selon ses envies ... perso, sur une ardoise avec des petits pilots de gros sel pour caler les huîtres.
    Déguster aussitôt (je conseille de le faire avec une petite cuillère pour mieux récupérer l'huître dans sa sauce).

     

    Observation : J'ai gardé la taille n°2, mais il est vrai qu'à la maison on préfère la n° 3 car la taille de l'huître nous paraît plus facile et agréable à manger ... la prochaine fois, je prendrai donc la n°3 avec 12 huîtres, quitte à remplir un peu moins les coquilles.
    Ne pas mettre plus de petits lardons fumés car le goût des huîtres est vite caché.
    La sauce onctueuse accompagne très bien le tout !!!

     

     

     Huîtres chaudes au mascarpone, curcuma et lardons

     

     


    12 commentaires
  •  

    Dinde Tandoori aux fruits secs et noix de cajou

    Source : Un mélange d'idées, notamment des sites :   CuisineAZ  -  LesFoodies  -  CuisineJournalDesFemmes ... recette revisitée à ma façon.

     

     

    Dinde Tandoori aux fruits secs et noix de cajou

     

     

    Le tandoori est un mélange d'épices utilisé dans la cuisine indienne, qui se présente sous forme de poudre fine de couleur rouge-brun.
    Ce mélange possède un goût très riche et subtil qui se révèle particulièrement à la cuisson. Il est peu piquant et très aromatique.
    La composition traditionnelle de ce mélange est faite de : paprika, moutarde brune, curcuma, gingembre, cumin, poivre noire, fenouil, fenugrec, piment, cannelle.

     

    Pour 6 personnes :

    1 kg d'osso-bucco de dinde (ou 800 g de sauté de dinde)
    100g de noix de cajou (non salé)
    100 g d'abricots secs coupés en lanières ou en dés
    50 g de raisins secs
    200 g de yaourt velouté nature ou comme moi du fromage blanc onctueux genre Calin+
    1 CS de crème fraîche épaisse
    2 oignons épluchés et émincés
    1 cc de poudre d'ail
    2 CS de poudre Tandoori
    1 CS de miel liquide
    3 CS d'huile d'olive
    2 cc de maizena (facultatif suivant le velouté de la sauce)
    sel, poivre
    du riz basmati en accompagnement

     

     

     

    Faire macérer les dés d'abricots et les raisins secs dans un bol d'eau.

    Dans une cocotte, faire revenir l'oignon avec l'huile d'olive. Ajouter la viande et la faire dorer de chaque côté.

    Dans un récipient, mélanger ensemble le fromage blanc (ou le yaourt), la crème, la poudre tandoori, la poudre d'ail, le miel, sel, poivre, le jus de la macération des fruits secs (env. 10 cl). Verser dans la cocotte et bien mélanger à la viande. Laisser mijoter 40 mn à couvert.

    Au bout de ce temps, ajouter dans la cocotte les fruits secs égouttés et les noix de cajou. (*)
    Continuer la cuisson encore 15 à 20 mn ... le temps de cuire le riz.

    (*) Si, comme moi, la sauce paraît un peu trop liquide, récupérer dans un bol 2 louches de jus afin de délayer la maizena . Verser dans la cocotte, bien mélanger et poursuivre la cuisson.

    Servir aussitôt à l'assiette : un morceau de dinde, une timbale de riz, le tout agrémenté de la sauce Tandoori aux fruits secs et aux noix de cajou.

     

    Observation :  La poudre Tandoori, j'en suis ravie ... un goût très doux, subtil et parfumé, cette sauce était parfaite !! Sans oublier la viande super tendre, le riz basmati parfumé ... tout a été un régal !!! Une idée pour la prochaine fois : ajouter 1 cc de piment doux, histoire de relever un peu plus ce plat.

     

    Dinde Tandoori aux fruits secs et noix de cajou

     

     

    Dinde Tandoori aux fruits secs et noix de cajou

     

     


    5 commentaires
  •  

    Encore quelques souvenirs de mon escapade du mois d'octobre ...
    Pour cet article n° 4, la visite se fera à : Castillonnès, Villeréal, Gavaudun et son château, Marmande

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Castillonnès

    Son nom vient de "Castillo neu" soit Château neuf qui s'éleva sur l'emplacement d'une petite paroisse qui s'appelait Doëne. La bastide fut fondée en 1259 par Alphonse de Poitiers. Son histoire se résume en une série d'incendies durant les guerres de Cent Ans et de Religion.

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Villeréal

    La bastide royale de Villeréal située dans la vallée du Dropt, en Haut Agenais, fut fondée en 1267 par Alphonse de Poitiers, frère de Saint Louis. De son passé de ville nouvelle du Moyen-Âge, Villeréal a conservé une superbe place à cornières, agrémentée d'une vieille halle en bois du XIVe siècle, ainsi qu'une église fortifiée du XIIIe siècle, munie de meurtrières et d'un chemin de ronde crénelé.

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Gavaudun et son château

    Perché sur son éperon rocheux tel une sentinelle, le château de Gavaudun, forteresse des XIe et XIIIe siècles, conserve fière allure, avec son imposant donjon culminant à 70 mètres de hauteur, ses courtines, et son entrée aménagée dans une grotte naturelle. Le petit village de Gavaudun a gardé tout son charme médiéval.

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Marmande

    Datée des XIIIe et XIVe siècles, l'église gothique Notre-Dame, dont la façade est ornée d'une belle rosace, abrite une Mise au Tombeau et un retable baroque en bois doré du XVIIe siècle. Jouxtant l'église, le cloître Renaissance de 1540, dont subsiste une galerie, est agrémenté d'un jardin à la française labellisé Jardin Remarquable.

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 4


    3 commentaires
  •  

    Pudding crémeux au chocolat et aux pommes poêlées

    Source :  Site LaTableADesserts

     

     

    Pour 4 personnes :

    4 ramequins assez hauts
    4 tranches de brioches
    3 petites pommes
    1 CS de sucre
    Pour la crème chocolat : (voir Obs.)
    150 g de chocolat noir dessert
    15 cl de crème liquide
    5 cl de lait
    1 œuf

     

     

     

     

    Préchauffer le four à 180°C.

    Perso, pas dans la recette, mais j'ai préféré découper un rond de papier de cuisson pour le fond des ramequins afin de faciliter le démoulage.

    Découper des ronds dans les tranches de brioche de la taille des ramequins. Les toaster puis les déposer au fond.

    Peler les fruits et les couper en petits dés. Les faire caraméliser dans une poêle avec le sucre environ 5 mn.

    Déposer les fruits sur les ronds de brioche et également autour du bord.

    Faire fondre le chocolat avec le lait et la crème dans le micro-ondes ou dans une casserole. Ajouter l'oeuf et mélanger à l'aide d'un fouet.

    Verser la préparation dans les ramequins et faire cuire au four environ 18 mn.

    Laisser tiédir puis décoller délicatement le bord à l'aide d'un couteau et renverser dans une petite assiette (enlever le petit papier de cuisson).

    Servir encore tiède pour que l'ensemble reste moelleux

     

    Observation : Petits desserts très agréables entre le dessus brioché, la crème chocolatée et les pommes fondantes.
    Toutefois, j'ai trouvé qu'il y avait trop de crème au chocolat par rapport aux restes des ingrédients et je pense qu'il serait préférable :
    - soit de faire la même quantité de crème mais pour 5 ramequins et en ajoutant 1 petite pomme,
    - soit de garder 4 ramequins mais de diminuer les doses des ingrédients pour la crème
    A voir ...

     

     

     


    10 commentaires
  •  

    Charlotte de Quenelles et Mousse de St Jacques - Sauce au fond de veau, vin blanc et échalotes

    Source : Mélange de 2 idées : Blog MignardiseAndCo (charlotte)   -   Blog CuisinerToutSimplement (sauce)

     

     

    Charlotte de Quenelles et Mousse de St Jacques - Sauce au fond de veau, vin blanc et échalotes

     

     

    Pour 6 cercles individuels en entrée ... * perso, voir plus bas

    6 quenelles ... 4 grosses quenelles nature
    300 g de noix de St Jacques sans corail ... 300 g avec corail
    20 cl de crème fraîche

    2 oeufs
    sel, poivre

     

    Hacher grossièrement les noix de St Jacques au mixer.

    Dans un saladier, battre les oeufs avec la crème, sel, poivre. Ajouter le hachis de St Jacques. Mélanger le tout et réserver au frais.

    Placer les cercles dans un plat à four à bord haut (afin de cuire au bain-marie) ... perso, j'ai eu peur que la récupération des cercles soit difficile et j'ai préféré mettre un bout de papier de cuisson sous les cercles.

    Couper les quenelles en tranches d'un demi centimètre et les répartir sur les bords des cercles. Déposer au milieu de la mousse de St Jacques jusqu'à la hauteur des quenelles.

    Remplir d'eau tout autour des cercles et faire cuire dans le four préchauffé à 160°C pendant environ 40 mn (vérifier la cuisson en piquant la mousse avec un couteau).

    Démouler délicatement sur chaque assiette en passant un couteau autour des cercles (voir dans Obs.).
    Servir aussitôt avec la sauce.

    * Perso,  j'ai voulu faire que 4 cercles pour servir en plat principal ... j'ai donc eu assez de tranches de quenelles pour faire un fond dans les cercles et ensuite poser dessus les autres tranches pour faire le tour. Par contre, après remplissage avec la mousse aux St Jacques, il me restait un peu de mousse que j'ai mis tel quel dans un ramequin afin de le cuire en même temps que les cercles.

     

     

    Sauce pour 4 personnes : ... ** perso, voir plus bas

    3 belles échalotes
    20 g de beurre
    1 CS d'huile d'olive
    10 cl de vin blanc
    40 cl de fond de veau ( diluer 4 cc de poudre dans l'eau )
    sel, poivre

    Eplucher et émincer les échalotes, les faire revenir dans la casserole avec le beurre et l'huile d'olive. Verser le vin et laisser cuire à feu doux 2 ou 3 mn. Ajouter le fond de veau et porter à ébullition. Baisser la puissance du feu et laisser mijoter pendant environ 10 mn. Saler et poivrer.

    ** Perso, même après 10 mn la sauce était trop liquide ... j'ai donc rajouté 1 CS rase de maizena pour lier un peu plus la sauce ... de plus, ayant un pot de crème ouvert, j'ai rajouté également 3 cc de crème fraîche ... j'ai laissé à feu doux en remuant constamment le temps que la sauce devienne plus onctueuse.

     

    Observation : Un peu la galère ces charlottes salées pour les sortir du plat rempli d'eau bouillante ... heureusement l'astuce du papier de cuisson a permis de les soulever une par une avec une spatule, le papier mouillé se déchirant autour des cercles. Une fois mes cercles sortis de l'eau bouillante et posés sur une planche, je les ai soulevés à l'aide d'un torchon pour enlever le reste du papier en-dessous, je les ai posés dans chaque assiette pour enfin retirer le cercle.
    Après le stress du dressage, il ne restait plus qu'à verser de la sauce tout autour des charlottes et à déguster.

    Une dégustation très appréciée avec cette présentation qui sort de l'ordinaire, la quenelle servant de base à cette crème parfumée à souhait avec les St Jacques !!! Quant à la sauce, ce petit plus non négligeable a permis de rendre les morceaux de quenelles plus onctueuses et savoureuses !!!

     

    Charlotte de Quenelles et Mousse de St Jacques - Sauce au fond de veau, vin blanc et échalotes
    Charlotte de Quenelles et Mousse de St Jacques - Sauce au fond de veau, vin blanc et échalotes

     

    Charlotte de Quenelles et Mousse de St Jacques - Sauce au fond de veau, vin blanc et échalotes

     


    9 commentaires
  •  

    Aujourd'hui, nous poursuivons notre découverte avec : Les jardins du Château de Fumel ... quelques paysages le long du Lot ... le village Tournon d'Agenais ... la Ferme et Musée du foie gras à Frespech

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

     

    LE CHATEAU DE FUMEL

    Siège de la mairie, le Château de Fumel médiéval reconstruit au XVIIIe siècle, est pourvu de splendides jardins en terrasses dominant la vallée du Lot. Outre la merveilleuse vue panoramique sur la rivière et ses abords, la visite des lieux permet également de découvrir un jardin à la française sur la terrasse supérieure, ainsi qu'un jardin à l'anglaise, en contrebas, agrémenté de différentes essences d'arbres et de fleurs.

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

     

    PAYSAGES LE LONG DU LOT

    Affluent de la Garonne, la rivière Lot traverse des paysages verts et préservés.

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

     

    Village de Tournon d'Agenais

    Installée sur un promontoire rocheux, la bastide royale de Tournon-d'Agenais, fondée au XIIIe siècle par Raymond VII, comte de Toulouse, dispose d'un beau patrimoine : place des cornières et son vieux puits, beffroi agrémenté d'une horloge lunaire, ancienne maison des évêques d'Agen, remparts…

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

     

    LA FERME DE SOULEILLES ET SON MUSEE AU FOIE GRAS à FRESPECH

    A découvrir le musée et l'histoire du foie gras. La visite sera suivie d'une dégustation de différents foies gras et spécialités de la ferme.
    Extrait relevé sur le site de la ferme : Paysans et fiers de l'être, nous avons fait le choix de rester vivre et travailler sur cette terre occitane héritée de mes aïeuls. Souleilles « la maison ensoleillée » en occitan, c'est le nom de notre ferme où nous serons heureux de vous accueillir pour vous faire partager notre art de vivre dans le respect des hommes, des animaux et de l'environnement.

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 3

     

     


    5 commentaires
  •  

    Pizza au jambon cru, tomate, mozzarella, olive

    Source : Site UnJourUneRecette

     

    Pizza au jambon cru, tomate, mozzarella, olive

     

    Pour 4 personnes :

    1 rouleau de pâte à pizza ... du commerce ... ou fait maison - ma recette ICI
    4 tranches de jambon cru ... j'ai mis du jambon d'Aoste
    1 boule de mozzarella
    1 petit berlingot de coulis de tomates ... perso, Tomacouli aux herbes de Provence
    12 tomates-cerises
    12 olives noires dénoyautées
    Herbes de Provence
    de l'huile d'olive

     

     

     

    Etaler la pâte à pizza sur la plaque du four recouverte d'un papier de cuisson.

    A l'aide du dos d'une cuillère à soupe, étaler sur le fond de pâte suffisamment de coulis de tomates.
    Ajouter les tranches de jambon cru coupées en gros morceaux ... 2 façons de faire, voir Obs.

    Laver les tomates-cerises, les essuyer, les couper en deux et les répartir sur la pizza.

    Egoutter la mozzarella, la couper en rondelles ou en morceaux puis les disposer sur la pizza ainsi que les olives.

    Vaporiser un filet d'huile d'olive et parsemer d'un peu d'herbes de Provence.

    Enfourner environ 20 mn dans le four préchauffé à 210°C.

     

     

    Observation : Je reviens au sujet du jambon cru ... en effet, sur le net j'ai vu 2 façons de faire :

    1, soit on met le jambon avant cuisson
    2, soit on met le jambon après cuisson, les tranches entières en chiffonnade et sur chaque part.

    J'avais choisi le n°1, j'ai tout cuit ensemble mais, à la dégustation, le goût salé du jambon fumé a apparu assez fortement ... oh, rien de grave et la pizza a été bien appréciée, mais il ne fallait pas plus !!

    Donc, mon conseil (et c'est ce que je ferai une prochaine fois) est de choisir la 2ème option en mettant les tranches de jambon fumé après cuisson.

    Mais bon, là je chipote, car pour une 1ère pizza faite maison (pâte comprise), je m'en sors pas trop mal.
    Pâte et garniture ont été validées par P'tit mari et il m'a déjà passé une commande de sa pizza préférée : sauce tomate, jambon, champignons, emmental ... à essayer prochainement ...

     

    Pizza au jambon cru, tomate, mozzarella, olive

     

    Pizza au jambon cru, tomate, mozzarella, olive

     

    Pizza au jambon cru, tomate, mozzarella, olive

     


    7 commentaires
  •  

    Pâte à pizza maison

    Source : Blog PapillesEtPupilles

     

    Pâte à pizza maison

     

    Pour 4 parts - pizza pas trop épaisse et qui peut tenir sur une plaque de four  :

    225 g de farine T55
    125 g d’eau à température ambiante
    1,5 CS d'huile d'olive
    2/3 d’un sachet de levure de boulanger
    1 cc de sel

     

    Mettre dans la machine à pain les ingrédients dans l'ordre suivant : eau, sel, huile, farine, levure (sel et levure ne doivent pas être en contact).
    Sélectionner le programme "pâte" (environ 1h30 suivant les appareils).

    Préchauffer le four à 210°C.
    A la fin du programme, couper une feuille de cuisson à la bonne dimension de la plaque du four.
    Sur le plan de travail, fariner la feuille de cuisson, poser la boule de pâte dessus puis étaler au rouleau et enfin faire glisser la feuille sur la plaque.

    Recouvrir la pâte de coulis de tomates et ajouter la garniture désirée.
    Enfourner et laisser cuire environ 20 mn.

     

    Observation :  Perso, P'tit mari et moi avons trouvé que la pâte était suffisamment grande pour 4 parts (ou alors il faut être très gourmand pour ne la partager qu'en 2 !!) ... et une fois garnie et cuite, cette pâte est excellente !!!
    Pour la garniture, à voir dans le prochain article ...

     

    Pâte à pizza maison

     


    2 commentaires
  •  

    Gâteau Cimetière d'Halloween

    Source :   Blog AmandineCooking   et le   Blog LaMainALaPate

     

    Gâteau Cimetière d'Halloween

     

     

    Pour un moule rectangulaire de 27x20cm (8 à 10 parts) :

    Pour le gâteau :
    10 cl de lait ... j'ai mis 15 cl
    10 cl d'huile neutre ... j'ai mis 5 cl
    10 cl d'eau
    140 g de beurre ... j'ai mis 120 g de margarine 60%
    240 g de farine
    200 g de sucre ... j'ai mis 120 g
    4 CS de poudre de cacao non sucré
    2 œufs
    1 cc d'extrait de vanille

    Pour la ganache :
    80 g de chocolat au lait à pâtisser
    50 g de crème fraîche 15%

    Décoration :
    1 paquet de biscuits Mikado
    5 biscuits Langue de chat
    2 biscuits Oréo
    1 tube de chocolat prêt à l'emploi pour l'écriture

     

     

     

    Préchauffer le four à 180°C.

    Dans une casserole verser le lait, l'huile, l'eau et le beurre en morceaux, placer sur feu doux jusqu'à ce que le beurre soit complètement fondu puis mélanger.

    Dans un récipient mélanger la farine, le sucre et le cacao. Ajouter la précédente préparation petit à petit tout en mélangeant.

    Battre les œufs en omelette et les incorporer à la préparation, ainsi que l'extrait de vanille. Bien mélanger de façon à obtenir une préparation lisse et homogène.

    Verser dans un moule rectangulaire beurré et fariné puis enfourner 30 mn ... perso, j'ai utilisé une empreinte rectangulaire que j'ai posée sur une feuille de cuisson et le tout dans un moule à pâtisserie, j'ai légèrement margariné le contour, j'ai versé ma préparation et j'ai laissé cuire 25 mn.

    Laisser complètement refroidir puis démouler.

    Préparer la ganache : dans une casserole, faire chauffer la crème avec le chocolat coupé en morceaux en remuant sans arrêt avec une cuillère en bois jusqu'à ce que le chocolat soit fondu et de façon à obtenir une préparation lisse et homogène. Laisser tiédir.

    Pendant ce temps, préparer la décoration : couper les Mikados en 3 pour créer la barrière, écrire au stylo chocolat "RIP" sur les 5 Langues de chat pour créer les stèles, enlever la crème des 2 Oréos et récupérer dans un bol les biscuits broyés afin de créer la terre des tombes. Réserver.

    Une fois la ganache un peu refroidie, l'étaler uniformément sur tout le gâteau, sans oublier les contours (le chocolat servant de "colle" pour faire la déco).

    Aussitôt, disposer les mini-bâtons des Mikados tout autour du gâteau en les collant avec la ganache afin de créer la barrière ... sur les photos des blogs-source les bâtons sont rapprochés au plus près, moi j'ai préféré laisser un espace entre chaque bâton ... puis laisser la ganache durcir 1h à température ambiante.

    A la fin de ce temps, reprendre le gâteau et planter les Langues de chat déjà écrites pour créer les stèles (si besoin, faire une entaille dans la ganache à l'aide d'un couteau pour mieux planter les biscuits).

    Quant les "stèles" sont en place, déposer devant les brisures des Oréos afin de faire illusion d'une tombe à même la terre.

    Conserver le gâteau à température ambiante jusqu'à dégustation. Rajouter éventuellement de la déco d'Halloween.

     

    Observation : Ce gâteau étant fait sans levure, je pensais qu'il serait plutôt un fondant ... et malgré que je l'ai laissé moins longtemps dans le four, le résultat m'a un peu déçu car l'intérieur assez compact.
    La petite astuce pour le rendre plus agréable en bouche a été de tiédir la part au micro-ondes et de servir avec une crème anglaise (berlingot prêt à l'emploi).

    Mais cela n'est pas grave, car je me suis bien amusée à créer ce cimetière d'Halloween, ce gâteau a fait son petit effet et c'est déjà pas mal !!!

     

     

    Gâteau Cimetière d'Halloween
    Gâteau Cimetière d'Halloween

     

    Gâteau Cimetière d'Halloween
    Gâteau Cimetière d'Halloween

     

    Gâteau Cimetière d'Halloween
    Gâteau Cimetière d'Halloween

     

     


    5 commentaires
  •  

    2ème étape : le Chateau de Bonaguil, le village Penne d'Agenais, le village Cancon

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

     

    Château de Bonaguil

    Situé dans le Lot-et-Garonne, à la frontière avec le Lot et à deux pas de la Dordogne, le château de Bonaguil est l’un des Châteaux médiévaux les plus beaux de France.
    Château-fort des XIIIème, XVème, XVIème et XVIIIème siècles, il est classé Monument Historique.
    Du haut de son éperon rocheux, il domine la vallée et le village médiéval. (http://regionfrance.com/chateau-bonaguil)

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

     

    PENNE D'AGENAIS

    Ancienne place forte, dont le château fut fortifié par Richard Coeur de Lion, la cité médiévale de Penne-d'Agenais séduit le visiteur par son charme architectural, sa douceur de vivre et sa localisation sur les bords du Lot.

    Dominé par la silhouette de la basilique Notre-Dame de Peyragude, édifice de style romano-byzantin reconnaissable de loin à sa coupole argentée, le vieux village de Penne-d'Agenais invite tout particulièrement à flâner : ses ruelles en pente bordées de jolies demeures, sa place Paul Froment, fort agréable pour siroter un verre, et ses ateliers d'artisanat d'art, sont autant d'attraits qui font le charme des lieux.

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

     

     

    CANCON

    Capitale de la noisette au pays du pruneau, Cancon se situe en vallée du Lot, en Lot-et-Garonne.
    La montée à travers les ruelles mène au vieux donjon où le panorama est magnifique.

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 2

     

     


    5 commentaires
  •  

    Nouvelle rubrique pour faire partager mes séjours de villégiature à travers la France ... un pays si beau qu'il n'y a pas besoin de chercher ailleurs ce que l'on a de superbe si près de nous ... mer, campagne, montagne, on a le choix ... alors mes brochures touristiques d'une main, l'appareil-photo de l'autre, les baskets aux pieds, le sac à dos accroché aux épaules ... prêt, partez !!!

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

    Pour ce premier article, je ramène dans mes bagages de belles photos d'un séjour de 2 semaines dans le Lot-et-Garonne où, en cette période automnale, les villages et la nature sont en harmonie, loin des foules et de la chaleur de l'été.

    Dans les ruelles tranquilles des petits villages médiévaux, encore quelques touristes qui peuvent flâner et apprécier la disponibilité des commerçants ou des restaurateurs, faire les visites sans bousculade et avec un soleil tout doux qui ne brûle plus les épaules ... prendre son temps et admirer la nature et ses couleurs flamboyantes de l'automne ...

     

    1ère étape :   MONFLANQUIN

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

     

    Monflanquin, bastide perchée sur une colline surplombant la vallée de la Lède, à la frontière du Périgord, du Quercy et de la Guyenne, aux portes de la Dordogne dans le département du Lot et Garonne en région Aquitaine, est « une petite Toscane », comme l’écrivait Stendhal

    Monflanquin est classé parmi les plus beaux villages de France et Station Verte de Vacances, cette « ville neuve » du Moyen Age, dite Bastide, fondée en 1256 par Alphonse de Poitiers, répond à des règles géométriques strictes.

    Monflanquin a conservé tout son charme médiéval et recèle de nombreux souvenirs de son passé avec son quadrillage de rues d’origine dites carrérots, ses maisons à colombages et à arcades, le portail décoré de l’église, la maison du prince Noir, et sa place du Marché magnifique place à arcades.

    Monflanquin est aussi une station de tourisme vert  avec de nombreuses activités nature : randonnée, équitation, pêche. (explication du site : http://regionfrance.com/monflanquin-47)

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

     

    En bas de la colline où surplombe Monflanquin, voici une superbe balade autour d'un lac !!

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

     

    Automne dans le Lot-et-Garonne 1

     

     


    7 commentaires
  •  

    Clafoutis pommes et caramel au beurre salé

    Source : Mélange d'idées entre le   Site DessertsEtConfitures   et le   Site CuisineAZ

     

    Clafoutis pommes et caramel au beurre salé

     

    Pour 6 personnes :

    500 g de pommes ... soit pour moi 5 petites Golden
    30 cl de lait écrémé
    4 oeufs
    50 g de farine + 50 g de maizena
    80 g de sucre en poudre
    3 CS de caramel au beurre salé
    1 CS de calva (facultatif)
    un peu de margarine pour le moule

     

     

    Préchauffer le four 180°C

    Battre les œufs avec le sucre puis ajouter les 2 farines et incorporer le lait progressivement en fouettant jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène. Si on le désire, on peut ajouter la cuillère de calva.

    Éplucher les pommes, les couper en dés pas trop gros et les mettre dans un saladier. Ajouter le caramel au beurre salé et bien mélanger à la cuillère.

    Margariner un moule à gratin.
    Fouetter une dernière fois la préparation et verser une moitié dans le plat. Disperser les morceaux de pomme au caramel puis verser l'autre moitié de la préparation par dessus.

    Enfourner environ 30 mn. La surface doit être légèrement colorée. Laisser tiédir avant de servir.

     

    Observation : Les pommes bien moelleuses avec le petit goût de caramel, la crème-flan qui a pris un petit goût de calva ... hummm, ce dessert est délicieux !!!!

     

    Clafoutis pommes et caramel au beurre salé

     

    Clafoutis pommes et caramel au beurre salé

     

    Clafoutis pommes et caramel au beurre salé

     

     


    7 commentaires
  •  

    Cake Jambon et Cornichons

    Source : Fiche d'un magazine

     

    Cake Jambon et Cornichons

     

    Pour 6 à 8 personnes :

    160 g de dés de jambon
    80 g de cornichons coupés en rondelles
    200 g de farine
    1 sachet de levure chimique
    3 oeufs
    5 cl d'huile d'olive
    15 cl de lait (écrémé)
    100 g de gruyère râpé
    1 belle CS de moutarde forte
    sel, poivre
    un peu de margarine et de farine pour le moule

     

     

    Préchauffer le four à 200°C

    Battre les oeufs et ajouter lait, huile, farine, levure, moutarde, sel, poivre en mélangeant entre chaque ajout.

    Incorporer le fromage râpé, les morceaux de jambon et de cornichons. Bien mélanger à la cuillère en bois.

    Verser dans un moule à cake légèrement beurré et fariné et faire cuire au four environ 35 mn en testant la cuisson à la pointe d'un couteau.

     

    Observation : Couper en petits morceaux pour un apéritif ... ou pour un plat principal avec sa salade ... ce cake est excellent !!!

     

    Cake Jambon et Cornichons

     

    Cake Jambon et Cornichons

    Cake Jambon et Cornichons


    5 commentaires
  •  

    Brochettes de crevettes et ananas en marinade et cuites à la plancha

    Source :   Blog AuxDélicesDeFab   ...   recette revue légèrement à ma façon

     

    Brochettes de crevettes et ananas en marinade et cuites à la plancha

     

     

    Pour 2 personnes en plat principal :

    300 g de crevettes roses cuites
    2 gousses d'Ail pilées ... j'ai mis 1 cc de poudre d'ail en flacon
    1 poignée de graines de sésame
    1 CS de sauce soja
    1 boite d'ananas en tranches
    3 CS du jus d'ananas de la boîte
    un peu de piment doux ou d'Espelette
    1 filet d'huile d'olive pour la plancha
    du riz basmati en accompagnement

     

     

    Dans un bol, préparer la marinade en mélangeant l'ail, la sauce soja, le jus d'ananas, les graines de sésame, le piment. Réserver.

    Décortiquer les crevettes cuites, couper les morceaux d'ananas en 6 morceaux (voir *), les déposer dans un plat ou un petit saladier et verser dessus la marinade, couvrir avec un film alimentaire et laisser au frais 1 heure.

    * Perso, j'ai calculé mon nombre de crevettes pour les partager sur 4 brochettes, j'ai donc mis 6 crevettes sur chacune en insérant 3 morceaux d'ananas à chaque fois, ce qui fait que j'ai eu besoin de 3 tranches d'ananas + 1 tranche pour la déco finale (le reste de la boîte a été utilisé dans la confection d'un gâteau à l'ananas).

    Enfiler les crevettes et les morceaux d'ananas sur des piques en bois à brochettes, badigeonner la plancha (ou comme moi la pierrade) d'un peu d'huile d'olive, disposer les brochettes et les faire dorer 1 ou 2 mn de chaque côté en les mouillant légèrement de marinade avec l'aide d'une cuillère.

    Perso, dans une petite casserole, j'ai fais réduire mon reste de marinade afin d'avoir un peu de sauce onctueuse pour tremper crevettes et ananas pendant le repas.
    Pour le service, j'ai utilisé 2 ardoises où j'ai disposé sur chacune : 2 brochettes; 1 petit cercle de riz basmati décoré d'un brin de persil et d'un morceau d'ananas, et enfin qu'une petite coupelle de sauce marinée.

     

    Observation : P'tit mari et moi sommes entièrement d'accord pour dire que ce plat est un pur régal !!!!

     

    Brochettes de crevettes et ananas en marinade et cuites à la plancha

     

    Brochettes de crevettes et ananas en marinade et cuites à la plancha

     

     


    4 commentaires
  •  

    Gâteau léger poire et chocolat

    Source : Recette WW  -  Blog RachelCuisine  et  Blog LesDelicesd'HeleneAlleges

     

    Gâteau léger poire et chocolat

     

     

    Pour 8 personnes :

    4 poires ... j'en ai mis 3
    2 oeufs
    40 g de sucre en poudre ... j'ai mis 50 g
    1 sachet de sucre vanillé
    1/2 sachet de levure chimique
    20 g de beurre
    60 g de farine
    30 g de pépites de chocolat ... j'ai mis 60 g

     

     

     

    Préchauffer le four à 170°C.

    Dans un saladier, battre les oeufs et les sucres. Ajouter le beurre fondu, la farine et la levure.

    Eplucher et couper les poires en fines lamelles ou en petits dés.

    Ajouter les poires et les pépites de chocolat à la préparation et bien mélanger.

    Verser la préparation dans un moule légèrement beurré.

    Faire cuire au four 30 à 35 mn environ. Servir tiède, avec le chocolat encore fondant.

     

    Observation : J'ai laissé cuire 35 mn mais je pense qu'il manquait encore de cuisson car le démoulage a été très périlleux ... pas joli à voir mais très bon à manger, c'est déjà ça !!!
    Une idée pour la prochaine fois : faire dans des ramequins individuels, là au moins il n'y aura pas besoin de démouler hihihi !!!

     

    Gâteau léger poire et chocolat

     

    Gâteau léger poire et chocolat

     


    8 commentaires
  •  

    Petits gratins d'andouillette à la normande

    Source :  Blog CuisineByana .... recette revue à ma façon

     

    Petits gratins d'andouillette à la normande

     

     

    Pour 4 mini-cocottes de 12 cm de diamètre et 5 cm de hauteur :

    3 andouillettes 
    15 cl de cidre
    20 cl de crème liquide
    4 petites pommes
    Rajout d'1 mini-boîte de champignons de Paris entiers (115g égoutté)
    2 CS de moutarde
    1 grosse CS de persil haché
    sel, poivre
    un peu de margarine 60%
    4 CS rase de chapelure

     

    Eplucher et couper les pommes en dés. Les faire revenir à la poêle avec un peu de margarine. Réserver.

    Couper les andouillettes en deux, retirer la peau et couper la chair en petits morceaux.

    Rincer et égoutter les champignons. Les couper en petits morceaux.

    Dans un grand bol, mélanger ensemble le cidre, la crème, la moutarde, sel, poivre, persil.

    Dans chaque mini-cocotte : répartir les dés de pommes, puis les morceaux d'andouillette, et les petits morceaux de champignons.

    Verser la sauce mais en laissant raisonnablement un bord libre en haut, puis saupoudrer de chapelure.

    Mettre à cuire environ 35 mn dans un four préchauffé à 180°C.

     

    Observation : des petites cocottes bien gourmandes et qui ont été très appréciées !!!

     

    Petits gratins d'andouillette à la normande

     

    Petits gratins d'andouillette à la normande

     


    10 commentaires