•  

    Crevettes sauce à l'orange, miel, gingembre

    Source :  Site Odelices   ... recette légèrement revue à ma façon (pas gambas mais crevettes roses)

     

    Crevettes sauce à l'orange, miel, gingembre

     

     

    Pour 4 personnes :

    500 g de crevettes roses
    1 oignon
    le jus de 2 oranges
    2 CS de miel
    1 cc de gingembre
    sel, poivre
    1 filet d'huile d'olive
    200 g de riz basmati cru pour l'accompagnement

     

     

    Décortiquer les crevettes roses. Peler et émincer l’oignon. Commencer à faire cuire le riz comme indiqué sur le paquet.

    Faire chauffer un filet d’huile d'olive dans une casserole et faire revenir l’oignon 2 à 3 min.
    Ajouter le jus d'orange, le miel, le gingembre, sel, poivre. Bien mélanger et faire réduire le jus.

    Ajouter les crevettes et les réchauffer dans le jus quelques instants.

    Servir chaud et accompagner de riz basmati.

     

    Observation : Voilà une sauce sucrée un peu "façon asiatique" qui a été très appréciée, d'autant qu'elle accompagne très bien les crevettes ... délicieux !!!!

     

    Crevettes sauce à l'orange, miel, gingembre

     

    Crevettes sauce à l'orange, miel, gingembre

     


    6 commentaires
  •  

    Tournedos et flan de brocolis au bleu, sauce au poivre et champignons

    Source :   Fiche d'un magazine

     

    Tournedos et flan de brocolis au bleu, sauce au poivre et champignons

     

    Pour 2 personnes :

    2 tournedos
    pour le flan :
    150 g de brocolis
    30 g de bleu
    1 oeuf
    10 cl de crème fraîche 15 %
    5 g de farine
    1 pincée de poivre

    un peu de margarine 60% (ou beurre) pour les moules
    pour la sauce :
    150 g de champignons de Paris
    10 g de margarine 60% (ou beurre)
    10 cl d'eau + 1/2 CS de fond de veau
    rajout d'1 CS de sauce au poivre en pot
    rajout d'1CS de persil haché

    perso, je n'ai pas mis de sel (fond de veau) ni de poivre (sauce au poivre)

     

     

     

    Faire cuire les brocolis 4 mn dans de l'eau bouillante et salée. Laisser refroidir quelques minutes et écraser grossièrement à la fourchette.
    Couper le bleu en petits morceaux, placer dans un mixeur, ajouter les brocolis et mixer le tout.

     

    Préchauffer le four à 190°C.
    Dans un saladier, mélanger dans l'ordre l'oeuf, la crème, la farine, puis ajouter l'ensemble brocolis/bleu, du poivre et mélanger. Verser la préparation dans des moules beurrés ... perso, je me suis servie de mon moule à briochettes et j'ai rempli 4 empreintes (2 par personne). Laisser cuire environ 25 mn.

     

    Sortir les tournedos de leur emballage afin qu'ils soient à température ambiante.
    Dans un bol, mélanger les 10 cl d'eau avec le fond de veau ... et la sauce au poivre. Réserver.

    Essuyer et couper les champignons en lamelles. Les faire revenir dans une poêle avec de la margarine (ou beurre). Une fois cuits, baisser le feu, verser l'eau parfumée et continuer la cuisson afin de rendre la sauce onctueuse (si la sauce paraît un peu trop épaisse, allonger avec un filet de lait) ... un peu avant de servir, j'ai ajouté ma cuillère de persil haché.

     

    Dans une autre poêle, et quelques minutes avant la fin de la cuisson des flans, mettre à cuire les tournedos ... je n'ai pas mis de matière grasse, du fait qu'ensuite il y aura la sauce.

     

    Dans une assiette, disposer la viande, le ou les flans, napper de sauce et champignons ...
    Perso, sur la photo j'ai posé 1 flan mais j'ai ensuite rajouté le 2ème car ces flans sont petits et légers ... bien sûr, on peut opter pour des moules plus grands et avoir seulement 1 flan plus grand dans l'assiette.

     

    Observation : J'ai bien fait de ne pas assaisonner la sauce, celle-ci étant parfumée par le fond de veau et surtout mon rajout de sauce au poivre ... et pour du coup, on ressentait bien le goût poivré.
    Le bleu dans le flan passe inaperçu, le goût du brocoli prime et en plus, il y la sauce ... sauce qui va super bien avec une viande rouge et les champignons ...
    En conclusion, l'ensemble viande/flan/sauce/champignon était excellent !!!

     

    Tournedos et flan de brocolis au bleu, sauce au poivre et champignons

     

    Tournedos et flan de brocolis au bleu, sauce au poivre et champignons

     


    4 commentaires
  •  

    Tarte aux myrtilles et à l'alsacienne

    Source :   Blog LesBonsRestaurants   ...   recette légèrement revue à ma façon

     

    Tarte aux myrtilles et à l'alsacienne

     

     

     

    Pour 6 à 8 parts :

    1 pâtes brisée ... pour moi, une pâte sablée
    500 g de myrtilles ... 1 sachet surgelé de 450 g
    100 g d'amandes en poudre ... j'ai mis que 80 g
    2 oeufs ... j'ai mis 3 petits oeufs
    20 cl de crème fraîche liquide
    1 sachet de sucre vanillé
    50 g de sucre en poudre (peut-être un peu plus, voir Obs)

     

     

    Si comme moi des myrtilles surgelées, les mettre à décongeler dans un plat.
    Préchauffer le four à 180°C

    Foncer un moule à tarte avec la pâte brisée (ou sablée). Piquer le fond à l'aide d'une fourchette.

    Faire cuire la pâte à blanc pendant 10 min dans un four à 180°C ... pour cuire à blanc, je dépose une feuille d'alu que je recouvre d'haricots blancs (après refroidissement, je les conserve dans un bocal fermé afin de les utiliser pour une prochaine fois).

    À la sortie du four, recouvrir le fond de pâte avec la poudre d'amande. Disposer les myrtilles dessus.
    Mettre à cuire la tarte ainsi garnie pendant 15 min à 180°C.

    Pendant ce temps, casser les œufs dans un saladier. Ajouter la crème liquide, les sucres et fouetter énergiquement jusqu'à obtention d'un appareil homogène. Verser cette crème sur les fruits. Remettre à nouveau au four pendant 20 min à 180°C.

    Laisser tiédir et disposer la tarte sur un plat de service. Servir tiède ou froid.

     

    Observation : Au moment de la dégustation (tarte à température ambiante) et dès la 1ère bouchée, la dose de 50g de sucre a paru légère, chacun a donc rajouté sur chaque part une pincée de sucre glace sur les fruits et nous avons mis au micro-ondes une quinzaine de secondes ... ainsi la part tiédie avec les fruits un peu plus sucrés nous a fait un rendu très agréable et nous avons tous bien apprécié cette jolie tarte !!! 

    PS : Merci à Sylvie pour cette très bonne recette ... mes petits changements n'enlèvent rien à la qualité de sa recette initiale (à découvrir d'autres recettes sur son blog - cliquer sur le lien tout en haut).

     

    Tarte aux myrtilles et à l'alsacienne

     

    Tarte aux myrtilles et à l'alsacienne

     

    Tarte aux myrtilles et à l'alsacienne

     

     


    9 commentaires
  •  

    Gratin d'endives aux poires, bleu d'Auvergne, lardons et noix

    Source :   Blog MaCuisineAuFilDeMesIdees

     

    Gratin d'endives aux poires, bleu d'Auvergne, lardons et noix

     

    Pour 6 personnes :

    500 g d'endives (4 à 6 selon leur taille)
    2 poires
    200 g de lardons fumés
    125 g de bleu d'Auvergne
    une bonne poignée de noix
    du gruyère râpé
    du beurre (ou margarine 60%)
    sel, poivre
    rajout de 115 g de champignons de Paris (pour finir une barquette entamée la veille pour une autre recette)
    pour la béchamel :
    de la margarine, un peu de farine, 1 berlingot de 20 cl de crème liquide + un peu de lait, sel, poivre ... la recette-source indique que la béchamel est un choix et que l'on peut mettre que de la crème liquide (25 cl)

     

     

    Couper le bout des endives avec la partie dure, couper les endives en grosses lamelles, les rincer et laisser égoutter.
    Faire revenir les lardons dans une poêle sans matière grasse. Réserver sur du papier absorbant.
    Peler et couper les poires en lamelles. Couper le bleu en petits dés. Réserver dans des petites assiettes.
    Perso, j'ai aussi préparé mes champignons en lamelle, je les ai cuits et j'ai réservé dans une petite assiette.

     

    Faire fondre un morceau de beurre (ou margarine 60%) dans une poêle et faire cuire les endives à feu moyen, assaisonner de sel et poivre. Continuer la cuisson avec un feu plus doux et laisser cuire quelques minutes jusqu'à ce qu'ils soient tendres et en remuant de temps en temps avec une cuillère en bois (ajouter un peu d'eau en cours de cuisson si nécessaire).

     

    Préchauffer le four à 180°C
    Perso, j'ai préparé une béchamel : faire fondre la margarine, ajouter un peu de farine, mélanger, verser la crème liquide, laisser épaissir en tournant sans cesse, saler, poivrer ... au besoin rajouter un peu de lait si la sauce est un peu trop épaisse.

    Disposer les endives dans le fond d'un plat à gratin ... perso, j'ai d'abord mis une petite couche de béchamel avant de placer les endives ... ajouter les lamelles de poire et les dés du bleu d'Auvergne ... et aussi mes champignons.
    Verser la béchamel (ou simplement la crème). Parsemer d'un peu de fromage râpé, puis disperser les lardons et quelques noix grossièrement concassées ... oups,  je me suis trompée en mettant le râpé tout à la fin. Mettre au four pendant environ 20 minutes.

     

    Observation : J'étais curieuse de faire la recette pour connaître le goût final de tous ces ingrédients réunis ensemble ... et bien, l'amertume que peut donner l'endive est adoucie par la poire ainsi que la sauce béchamel crémeuse et le bleu d'Auvergne fondant, sans oublier le croustillant des lardons et noix, mon petit rajout de champignons est un bonus ... bref, c'était vraiment délicieux !!!!

     

    Gratin d'endives aux poires, bleu d'Auvergne, lardons et noix
    Gratin d'endives aux poires, bleu d'Auvergne, lardons et noix

     

    Gratin d'endives aux poires, bleu d'Auvergne, lardons et noix

     

     


    5 commentaires
  •  

    Cabillaud sauce chorizo & poivron rouge

    Source :  Blog AuxMilleDelices   ...   recette légèrement revue à ma façon

     

    Cabillaud sauce chorizo & poivron rouge

     

     

     

    Pour 4 personnes :

    4 parts de cabillaud (ou autre poisson blanc)
    5 cl de vin blanc
    10 cl de crème fraîche épaisse ... j'ai mis 15 cl épaisse à 15%
    1 oignon
    1 poivron rouge ... j'ai pris du poivron rouge déjà macéré en bocal
    50g de chorizo fort ou doux au choix ... j'ai mis 60 g de chorizo doux
    de l'huile d'olive ... j'ai récupéré 1 CS du bocal à poivron
    sel, poivre

     

     

    Détailler en petits morceaux le poivron rouge (si c'est un poivron frais, d'abord l'épépiner). Couper le chorizo en petits dés. Eplucher et émincer l'oignon.

    Faire revenir dans de l'huile d'olive, l'oignon émincé puis ajouter le chorizo et le poivrons rouge.

    Ajouter le vin blanc et laisser frémir à feu doux pendant 15 minutes à couvert en remuant de temps en temps ... perso, j'ai laissé seulement 10 mn de peur que ça attache.

    Verser la crème, saler, poivrer et mixer le tout ... trouvant ma sauce un peu trop épaisse, j'ai ajouté un filet de lait pour délier le tout. Réserver.

     

    En parallèle, cuire le poisson à la poêle ou au four ... perso, en papillote au four. Faire cuire le riz.

    Servir le poisson nappé de la sauce chorizo/poivron et accompagné de riz ... perso, j'ai parsemé un peu d'aneth sur le riz et le poisson.

     

    Observation : Voilà une sauce qui change de l'ordinaire et qui va très bien avec le poisson et le riz. A refaire sans hésitation !!!

     

    Cabillaud sauce chorizo & poivron rouge

     


    4 commentaires
  •  

    Gaufres à la bière

    Source :   Blog Yumelise

     

    Gaufres à la bière

     

     

     

    Pour environ 12 gaufres :

    350 g de farine
    1 sachet de levure chimique
    1 pincée de sel
    25 cl de bière blonde
    20 cl de lait écrémé
    30 g de beurre (ou margarine 60%)
    3 œufs

     

     

     

    Faire fondre le beurre ou margarine au micro-ondes.

     

    Dans le bol du robot, mettre la farine, la levure et le sel. Mélanger avec le fouet en vitesse lente. Tout en faisant tourner le robot, ajouter la bière, le lait, le beurre fondu et enfin les œufs fouettés en omelette. Laisser fouetter vitesse lente 5 minutes ... perso, à la fin du temps, il y avait beaucoup de grumeaux dans la pâte, je l'ai donc passée au chinois pour retrouver une pâte homogène.

     

    Couvrir le bol du robot et laisser reposer la pâte à température ambiante pendant 1h30min ... perso, m'étant décidée à faire cette recette un peu tard dans l'après-midi, je n'ai laissé que 40 mn pour avoir les gaufres à l'heure du goûter.

     

    Après ce temps, fouetter la pâte à la main puis déposer des louches de pâte dans le gaufrier chaud et légèrement huilé. Laisser cuire quelques minutes jusqu'à ce que la pâte soit gonflée et un peu dorée. Puis, poser les gaufres sur une grille.

     

    Servir encore chaud avec du sucre en poudre ... sucre glace ... nutella ... etc ...

     

    Observation : Je n'ai fait que 10 gaufres, certainement le fait de passer la pâte au chinois pour enlever les petites boules de farine ... mais pas grave, car à part ce petit souci de grumeaux, tout a été parfait ... les gaufres gonflées et légères à la fois, croustillantes dessus et moelleuses dedans ... super bon !!!!

     

    Gaufres à la bière

     

    Gaufres à la bière

     


    6 commentaires
  •  

    Tarte normande aux pommes et meringuée

    Source :   Site Cuisine.JournalDesFemmes

     

    Tarte normande aux pommes et meringuée

     

     

    Pour 6 personnes :

    1 pâte feuilletée du commerce
    4 pommes
    Pour le flan :
    50 g de sucre
    20 cl de crème fraîche liquide
    3 jaunes d'oeufs
    1 CS de calva
    Pour la meringue :
    3 blancs d'oeufs
    1 pincée de sel
    100 g de sucre glace
    1 sachet de sucre vanillé

     

     

     

    Préchauffer le four à 200°C. Etaler la pâte dans un moule en gardant sa feuille de cuisson, la piquer, puis mettre les pommes coupées en cubes sur la pâte ... perso, j'ai coupé en fines lamelles. Faire cuire au four pendant 15 minutes.

     

    Pendant ce temps, mélanger les jaunes d'oeufs, le sucre, la crème fraîche, puis le calva. Sortir le plat du four, ajouter le flan puis mettre à cuire pendant 30 minutes.

     

    Préparer la meringue : Battre les blancs d'oeufs en neige avec la pincée de sel puis ajouter peu à peu le sucre glace. Une fois la tarte cuite, étaler ou déposer avec une poche à douille la meringue dessus puis saupoudrer avec le sucre vanillé. Laisser cuire 10 à 15 minutes.

     

    Laisser tiédir, présenter dans un plat et décorer suivant ses envies ... pour moi, des petits décors en sucre et quelques grains de sucre doré.

     

    Observation : Une tarte aux pommes avec sa crème normande est déjà très bonne en temps normal ... mais avec sa couche de meringue c'est encore mieux ... super bon !!!!

     

    Tarte normande aux pommes et meringuée

     

    Tarte normande aux pommes et meringuée

     

    Tarte normande aux pommes et meringuée

     


    7 commentaires
  •  

    Tatin au boudin noir et pommes

    Source :  Blog EnjoyAndSmile   ...  recette légèrement revue à ma façon

     

    Tatin au boudin noir et pommes

     

     

    Pour 4 personnes :

    1 moule à tarte de 28 cm de diamètre
    1 pâte feuilletée prête à dérouler
    5 petites pommes ... voir 1 ou 2 en plus, voir (*)

    3 boudins noirs (375g) ... dans mon congel, un paquet de 2 boudins soit 250 g, voir (**)
    20 g de beurre + 10 g + pour le moule
    2 belles CS de cassonade

     

     

    Préchauffer le four à 180°C. Éplucher les pommes, enlever le coeur et les couper en fines tranches ... (*)  perso, au démoulage, la moitié des pommes sont restées collées dans le moule, je pense donc qu'il vaut mieux faire des tranches moyennes, quitte à rajouter 1 pomme ou 2 pour bien couvrir le fond du moule.

    Faire fondre 20g de beurre dans une grande poêle, ajouter les pommes et le sucre cassonade. Faire cuire les tranches de pommes jusqu’à ce qu’elles soient dorées et fondantes. Laisser tiédir un instant.

    Pendant ce temps, enlever la peau des boudins et récupérer la chair. La faire revenir dans une petite poêle avec 10 g de beurre, quelques secondes, juste le temps de la rendre plus malléable ... (**) perso, n'ayant que 2 boudins, cette méthode m'a permis de mieux étaler la chair sur les pommes.

    Beurrer le fond et le tour du moule, répartir les tranches de pommes au fond du plat comme pour une tarte, puis disposer la chair du boudin noir ... perso, je me suis aidée d'une fourchette pour l'étaler doucement sur mes rangées de pommes.

    Piquer la pâte de quelques coups de fourchette pour éviter qu'elle ne gonfle trop à la cuisson puis la positionner sur le moule, enlever la feuille de cuisson qui l'enroulait et rentrer les bords le long du moule.
    Mettre au four pendant environ 30 mn.

    La cuisson terminée, retourner le moule dans un plat de service et servir aussitôt.

     

     

    Observation : (*) Comme indiqué plus haut, mon démoulage a été périlleux d'où mon conseil de ne pas faire les tranches de pommes trop fines ... heureusement pour moi, avec l'aide d'une spatule et avec un peu de patience, j'ai pu récupérer les tranches et les remettre à peu près harmonieusement sur ma tarte.

    (**) En ce qui concerne la portion du boudin noir, P'tit mari aimant que modestement cette charcuterie, les        2 boudins ont été suffisants en quantité ... et la chair réchauffée a permis de bien étaler uniformément sur toute la surface des pommes.

    Pour conclure et à part ces détails de confection, cette Tatin au boudin noir et pommes a été très appréciée ... la pâte croustillante, les pommes caramélisées mélangées à la chair du boudin noir bien tendre ... voilà une tarte tatin sucré-salé extra !!!

     

    Tatin au boudin noir et pommes

     

    Tatin au boudin noir et pommes

     

    Tatin au boudin noir et pommes


    7 commentaires
  •  

    Beignets aux pommes 2ème

    Source :   Blog AmandineCooking

     

    Beignets aux pommes 2ème

     

    Ma 1ère recette de beignets aux pommes était une pâte avec les blancs d'oeufs séparés et montés en neige.
    Dans cette 2ème recette, les oeufs entiers sont battus puis mélangés dans la pâte.

     

    Pour 20 à 25 beignets :

    4 à 5 pommes
    250 g de farine
    30 g de sucre
    1/2 sachet de levure chimique
    1 pincée de sel
    25 cl de lait
    1 CS d'huile de tournesol
    2 œufs
    2 CS de calva
    de l'huile de tournesol pour le bain de friture

     

     

    Mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel. Former un puits et verser le lait dans celui ci, mélanger avec une cuillère en bois de façon à ce que la farine s'incorpore petit à petit.
    Ajouter les œufs battus, l'huile et le calva, mélanger vigoureusement.

     

    Peler et retirer le cœur des pommes à l'aide d'un vide pomme, puis les couper en rondelles pas trop fines.

    Dans une sauteuse à bords hauts verser l'huile jusqu'au 1/3 et la faire chauffer à feu vif. Une fois l'huile bien chaude ralentir le feu, tremper les rondelles de pommes dans la pâte à beignets puis les plonger dans l'huile.

    Faire cuire les beignets 4 par 4 pendant environ 3 min par côté, jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Les poser ensuite sur du papier absorbant.

    Avant de servir, disposer les beignets dans un plat recouvert d'une serviette en papier, saupoudrer de sucre et déguster tiède ou froid.

     

    Observation : Entre les 2 versions (blancs en neige ou oeufs entiers battus), je n'ai pas trouvé spécialement de différence de pâte, les 2 m'ont fait penser à la texture d'une pâte à gaufre.
    Les 2 versions sont bonnes et nous avons apprécié ces beignets aux pommes autant que la 1ère fois !!!

     

    Beignets aux pommes 2ème

     

    Beignets aux pommes 2ème

     


    4 commentaires
  •  

    Carbonade flamande

    Source :  Site MarieClaireCuisine   ... recette légèrement revue à ma façon

     

    Carbonade flamande

     

     

     

    Pour la p'tite histoire (copie du site-source) :
    Traditionnelle du Nord de la France et en Belgique, la carbonade flamande est un plat réalisé à base de bière, de viande de bœuf, de lard fumé et de pain d'épice (entre autres). Elle sera servie avec des frites maison !

     

    Pour 6 personnes :

    1,2 kg de paleron de bœuf
    150 g de lardons fumés ... 1 barquette de 200 g
    80 cl de bière brune ... 1 bouteille de 75 cl de bière belge Leffe Ruby
    400 g d'oignons (env. 3 oignons) ... j'ai mis l'équivalent de 300 g
    1 CS bombée de sucre cassonade
    2 CS de farine
    50 g de beurre
    sel, poivre
    2 feuilles de laurier
    1 brin de thym ... 2 cc de mon mélange séché thym/romarin
    4 ou 5 tranches de pain d’épice sans croûte
    de la moutarde (env. 2 CS)

     

     

     

    Couper la viande en gros dés (au besoin, enlever quelques morceaux de gras). Éplucher et couper finement les oignons.

    Dans une cocotte, faire fondre le beurre et y dorer les morceaux de viande sur toutes les faces. Enlever la viande et remplacer par les oignons et les lardons, les faire revenir quelques minutes. Ajouter le sucre et faire légèrement caraméliser.

    Remettre les morceaux de viande dans la cocotte et saupoudrer de farine, sel, poivre, mélanger.
    Ajouter la bière, thym, laurier, mélanger.

    Tartiner les tranches de pain d'épice (sans croûte) de moutarde et les ajouter dans la cocotte sur la viande.
    Baisser la température à feu très doux, couvrir la cocotte et laisser cuire 3 h en remuant de temps en temps ... j'utilise un diffuseur de chaleur pour ne pas que la cocotte soit directement sur la flamme.

    Au fur et à mesure de la cuisson, le pain d'épices va se dissoudre dans la sauce pour la parfumer et la rendre onctueuse encore davantage.

    Pour info : Le temps dépend de la consistance de la sauce, il faut qu'elle soit onctueuse et brune ...
    Toutefois, à vérifier que la sauce n'épaississe pas trop au risque que cela brûle, au besoin ajouter un peu de liquide ... par contre, si elle semble encore trop liquide, découvrir la cocotte pendant la dernière 1/2 h pour lier un peu plus la sauce.

    Servir la carbonnade flamande accompagnée de ses frites ... et pour la continuité de ce plat cuit dans la bière, boire également de la bière au repas ... j'ai pris une Leffe Blonde pour sa douceur.

     

    Observation : Connaissant le boeuf bourguignon pour sa cuisson au vin, ce plat mijoté dans la bière et pain d'épices me tentait depuis longtemps ... c'est chose faite et je ne regrette pas du tout car quel délice !!! la viande a bien mijoté et est restée tendre dans cette sauce sirupeuse-onctueuse-mielleuse-délicieuse et tellement bien parfumée ... bref, on l'aura compris, ce plat est un régal !!!!

     

    Carbonade flamande


    Carbonade flamande

    Carbonade flamande

     

    Carbonade flamande

     

    Carbonade flamande

     

    Carbonade flamande

     

     


    9 commentaires
  •  

    St Jacques à la provençale

    Source :   Site Elle-a-table   ...   recette légèrement revue à ma façon

     

    St Jacques à la provençale

     

     

     

    Pour 2 personnes :

    10 noix de St Jacques
    du beurre
    1 gousse d'ail ... j'ai mis1 cc de poudre d'ail
    1 petit oignon blanc
    1 CS de persil haché
    2 tomates ... 25 à 30 tomates cerise coupées en 2
    sel , poivre

     

     

     

    Éplucher l'ail et l'oignon et couper en morceaux très fins. Couper les tomates en petits morceaux (ou comme moi, les tomates-cerise en 2).

     

    Dans une poêle chaude, faire fondre du beurre et faire revenir l'oignon. Ajouter ail, persil, sel, poivre, puis les morceaux de tomate. Faire cuire en remuant régulièrement jusqu'à obtenir des morceaux de tomates légèrement "compotés".

     

    Dans une autre poêle, faire chauffer un peu de beurre et ajouter les noix de Saint-Jacques. Les saisir sur feu vif 2 minutes de chaque côté. Assaisonner en fin de cuisson.

     

    Dresser dans chaque assiette, la moitié des tomates et 5 noix de St Jacques. Servir de suite.

     

    Observation : Les tomates en persillade accompagnent parfaitement les St Jacques ...  un délice !!!

     

    St Jacques à la provençale

     

    St Jacques à la provençale

     

     


    5 commentaires
  •  

    BAVAROIS MARRON-POIRE-SPECULOOS

    Source :  Blog Frambuesakitchen   ... recette revue à ma façon

     

    BAVAROIS MARRON-POIRE-SPECULOOS

     

    J'ai repris une partie de ma recette Bavarois poire-chocolat-spéculoos (voir ici) et j'ai poursuivi avec celle de la source mais en divisant par 2 les ingrédients pour faire 4 personnes.

     

    Pour 4 cercles individuels ... dessert à faire la veille :

    Pour la base :
    130 g de spéculoos

    30 g de beurre mou ou margarine 60%

    Pour la mousse poire :
    130 g de poires au sirop (peut-être 150 g, voir Obs.)

    10 cl de crème liquide entière bien froide
    40 g de sucre
    1 feuille de gélatine

    Pour la mousse à la crème de marron :
    130 g de crème de marron

    10 cl de crème liquide entière bien froide
    1 feuille de gélatine

    Pour la déco :
    1 petite lamelle de poire

    1 marron glacé
    du sucre doré

     

     

    Pour la base :
    Casser les biscuits en petits morceaux, les mixer, puis ajouter beurre ou margarine et travailler la pâte ( on obtient un mélange sablé). Poser des cercles individuels sur des petites assiettes, répartir cette poudre de spéculoos au fond de chaque cercle et à l'aide du poussoir, bien tasser. Réserver ensuite au frais.

     

    La mousse poire :

    Faire tremper la gélatine dans un bol d’eau froide.
    Egoutter soigneusement les poires au sirop et les mixer en purée fine. Prélever 2 CS et faire chauffer dans une petite casserole. Incorporer la gélatine essorée puis mélanger au reste de purée de poires et laisser refroidir.

    Monter la crème liquide bien froide en chantilly ferme et incorporer délicatement la purée de poire.
    Verser la mousse de poire sur le fond de spéculoos en égalisant bien la surface. Laisser figer au froid au moins 30 min.

     

    La mousse crème de marron :

    Faire tremper la gélatine dans un grand bol d’eau froide.
    Faire chauffer 2 CS de crème de marron dans une petite casserole. Ajouter la gélatine essorée et mélanger jusqu’à ce que celle-ci soit bien incorporée. Mélanger au reste de crème de marron et laisser refroidir.

    Monter la crème liquide bien froide en chantilly ferme et incorporer délicatement la crème de marron.
    Verser la mousse de marron sur la mousse de poire en égalisant bien la surface à nouveau.
    Placer les cercles au frais plusieurs heures (une nuit dans l’idéal).

     

    Avant de servir, enlever les cercles en s'aidant avec un couteau pointu et en tournant doucement tout autour des cercles, puis décorer selon son envie ... perso : une lamelle de poire, un marron glacé, des cristaux de sucre doré.

     

     

    Observation : La recette de la Source étant pour 8 à 10 pers, j'ai divisé les doses en 2 afin de faire 4 cercles individuels ... pourtant la partie "mousse poire" était moins importante que la partie "mousse marron", ce qui fait que le goût "marron" a pris le dessus sur le goût "poire", rendant le tout un peu fade ...
    Pour cette fois-ci, le résultat gustatif a été un peu décevant ... à voir si on peut améliorer en mettant un peu plus de poire et un soupçon de sucre en plus ...

     

    BAVAROIS MARRON-POIRE-SPECULOOS

     

    BAVAROIS MARRON-POIRE-SPECULOOS

     

    BAVAROIS MARRON-POIRE-SPECULOOS

     


    6 commentaires
  •  

    Gigot d'agneau laqué au miel et sauce soja

    Source : d'après une idée du  Blog PassifloreHellyane   ...  recette revue à ma façon

    Petit clin d'oeil pour le Nouvel An Chinois

     

    Gigot d'agneau laqué au miel et sauce soja

     

    Pour 4 personnes :

    1 petit gigot d'agneau d' 1 kg environ
    1,5 CS de miel liquide
    1,5 CS de sauce soja
    1,5 CS d'huile d'olive
    1/2 cc d'ail en poudre
    1 cc de persil haché
    1 cc de mon mélange thym-romarin (ou herbes de Provence)
    sel, poivre
    1/2 verre d'eau pour la cuisson
    Pour l'accompagnement : 1 sachet de riz cantonnais surgelé

     

     

     

    Préparer la marinade en mélangeant l'huile d'olive, le miel, la sauce soja, les herbes, ail, persil, sel, poivre.

    Mettre le gigot dans un plat allant au four et le badigeonner de la marinade, recouvrir d'un film alimentaire et laisser mariner pendant 1 heure.

    Mettre le four à préchauffer sur 200°C.
    Verser l'eau dans le fond du plat et enfourner environ 1 heure (selon la taille du gigot, compter 15 mn par 500g). Arroser régulièrement avec le jus de cuisson. Si la sauce caramélise un peu trop, ajouter un filet d'eau.

    En fin de cuisson, sortir le plat du four. Couvrir avec une feuille de papier d'aluminium et laisser reposer quelques minutes.

    Entre-temps, réchauffer le riz cantonnais comme indiqué sur le sachet.

    Déposer le riz cantonnais sur un côté d'un plat de service, disposer sur l'autre côté les morceaux de gigot et les arroser de sauce au miel-soja. Servir aussitôt.

     

    Observation : Voilà une sauce divine qui va merveilleusement bien avec les tranches de gigot ... de plus, l'accompagnement du riz cantonnais a donné un petit clin d'oeil supplémentaire pour le côté asiatique ... bref, une assiette qui a été trèèèèèèèèès appréciée !!!!

     

    Gigot d'agneau laqué au miel et sauce soja

    Gigot d'agneau laqué au miel et sauce soja

     


    6 commentaires
  •  

    Crêpes au yaourt

    Source :   Blog AmandineCooking

     

    Crêpes au yaourt

     

    pour 12 à 20 crêpes selon le diamètre de la crêpière :

    250 g de farine
    2 yaourts nature ... j'ai mis des veloutés
    40 cl de lait écrémé
    3 gros œufs ... j'ai mis 4 moyens
    1 cc d'extrait de vanille liquide
    2 CS de rhum

     

     

     

    Dans le blender ou mixeur, mettre les yaourts, le lait, les œufs, les arômes vanille et rhum, la farine, mettre en marche le mixeur jusqu'à obtenir une pâte homogène.

    Mettre la pâte dans un saladier et laisser reposer 30 mn à température ambiante.
    Avant cuisson, vérifier la texture de la pâte avec l'aide d'une louche ... perso, j'ai ajouté 5 cl de lait afin d'avoir une pâte un peu plus souple.

    Cuire les crêpes dans la poêle légèrement huilée ... perso, j'utilise un essuie-tout légèrement huilé afin de limiter l'apport de graisse.

     

    Observation : crêpe au sucre tout simplement ou plus élaborée avec caramel au beurre salé et quelques pointes de chantilly ... un délice !!!
    Super les yaourts dans la pâte, cela donne de la légèreté à la crêpe, tout en étant moelleuse et goûteuse ... un régal et à refaire sans hésiter !!!!

     

    Crêpes au yaourt

     

    Crêpes au yaourt

     

    Crêpes au yaourt

     

     


    6 commentaires
  •  

    Flan de macédoine

    J'ai repris la recette de 2015 préparée pour un repas de Pâques -  voir ICI  -  en changeant simplement de moules et en décorant avec 1/2 oeuf de poule (et non pas 2 oeufs de caille).

     

    Flan de macédoine (2ème)

     

    Pour 6 petits flans :

    1 petite boîte de macédoine de légumes (265 g poids net égoutté)
    3 oeufs moyens
    10 cl de crème fraîche épaisse
    60 g de gruyère râpé
    sel, poivre
    1 CS de persil haché
    de la margarine pour les moules

    Pour le service à l'assiette :
    quelques feuilles de salade
    quelques tomates-cerise
    3 oeufs durs moyens
    de la mayonnaise

     

     

    Verser les légumes dans une passoire et laisser égoutter. Préchauffer le four à 180°C.

    Dans un saladier : fouetter les œufs, la crème, le râpé, sel, poivre, persil. Puis incorporer la macédoine égouttée. Bien mélanger. Répartir dans des empreintes en silicone de son choix ... perso, pour cette fois-ci, j'ai pris les moules à briochettes.

    Enfourner et laisser cuire 25 minutes environ. Vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau.

    Laisser refroidir complètement puis présenter dans 6 petites assiettes avec salade, 1/2 oeuf coupé, quelques tomates-cerise et une coupelle de mayonnaise.

     

    Observation : Tout comme la 1ère fois, cette entrée a eu son petit succès !!!

     

    Flan de macédoine (2ème)

     

     


    2 commentaires
  •  

    Carrés "nuage" aux pommes

    Source :   Blog RecettesHanane   ...   recette réajustée à ma façon

     

    Carrés "nuage" aux pommes

     

     

    Pour un moule carré de 22 cm, soit 12 à 16 carrés selon la grandeur voulue :

    4 oeufs
    60 g de farine
    40 g de poudre d'amande ... j'ai mis 50 g
    40 g de beurre mou ... de la margarine 60%
    80 g de sucre ... j'ai mis 70 g
    1 CS de sucre pour le moule
    30 cl de crème fraiche épaisse ... j'ai mis 20 cl
    10 cl de lait ... j'ai mis 20 cl écrémé
    de la vanille ... j'ai mis 1 CS d'arôme vanille
    2 pommes   ... j'ai mis 4 petites
    du caramel au beurre salé ... pour moi, un tube prêt à l'emploi

     

     

     

    Battre les jaunes d'œufs avec le sucre et la vanille, ajouter la crème fraîche, le beurre mou, la farine, la poudre d'amande et enfin le lait.

    Battre les blancs en neige avec une pincée de sel et les incorporer délicatement au mélange pour obtenir une pâte très mousseuse.

    Chemiser le moule de papier de cuisson, saupoudrer le fond de sucre en poudre puis répartir les pommes pelées et coupées en dés.

    Verser la pâte dessus et mettre à cuire dans un four préchauffé à 170°C pendant 40 minutes environ (le temps de cuisson dépendra du four ... voir dans mes observations mon petit souci).

    A la sortie du four, laisser tiédir avant de démouler. A servir tiède ou froid, accompagné de caramel ou simplement saupoudré de sucre glace.

     

     

    Observation : J'ai laissé cuire à peine 40 mn et par sécurité j'ai mis la pointe d'un couteau pour vérifier la cuisson et le dessus était bien coloré, mais au démoulage et en retournant dans le plat pour avoir mes pommes sur le dessus, je me suis aperçue que la pâte qui recouvrait un peu les pommes manquait de couleur, c'était même blanc sauf sur le contour ... De plus, le gâteau étant encore tiède pour couper les carrés, je sentais bien que le milieu du gâteau était un peu trop mou, donc le temps de cuisson est à vérifier.

    Pour le goût, c'est en effet un dessert agréable, moelleux et léger.
    Du fait du petit manque de cuisson, la version tiède (assiette bleue) est restée un peu trop crémeuse.
    Par contre, la version froide (assiette rose) a été plus appréciée par la bonne tenue de la garniture qui a redonné un bel aspect à ce gâteau.
    Le petit plus du caramel au beurre salé a redonné un peu de couleur sur le dessus qui en manquait et le goût se mariait très bien avec ces petits carrés moelleux.

     

    Carrés "nuage" aux pommes

     

                      Assiette bleue : version tiède                                  Assiette rose : version froide                         

    Carrés "nuage" aux pommes

     

     


    3 commentaires
  •  

    Filet mignon de porc aux 2 pommes, cidre et lardons

    Source :   Site CroquonsLaVie   ... recette légèrement revue à ma façon

     

    Filet mignon de porc aux 2 pommes, cidre et lardons

     

     

    Pour 4 personnes :

    1 filet mignon de porc d'environ 700g
    200 g de lardons fumés
    3 pommes Golden   ... j'ai mis 5 petites
    40 cl de cidre
    1 petit oignon ... j'ai mis 2 échalotes
    1 CS bombée de fond de volaille
    sel, poivre
    rajout perso :
    3 pommes de terre
    2 CS de crème fraîche épaisse 15%
    2 CS de persil haché

     

     

    Couper le filet mignon en tranches un peu épaisses.
    Eplucher les pommes de terre et les couper en gros dés.
    Eplucher les pommes et les couper en quartiers.
    Eplucher les échalotes et les émincer.

    Dans une cocotte, faire revenir l'échalote et les lardons. Puis ajouter les morceaux de viande, les faire revenir sur toutes les faces afin de les colorer.

    Mélanger le cidre avec le fond de volaille, sel, poivre. Verser le liquide dans la cocotte puis les dés de pommes de terre, laisser cuire à couvert et à feu moyen pendant 25 mn.

    Après ce temps, ajouter les quartiers de pommes et poursuivre la cuisson 5 mn à couvert. Puis ajouter crème et persil, remuer doucement et laisser mijoter encore 5 à 10 mn sans couvercle afin de réduire un peu la sauce.

     

    Observation : Pomme, cidre, lardon, crème ... un classique mais qui plaît toujours, surtout avec un filet mignon de porc bien tendre et quelques morceaux de pommes de terre en prime ... un plat en cocotte très apprécié !!!

     

    Filet mignon de porc aux 2 pommes, cidre et lardons

     

    Filet mignon de porc aux 2 pommes, cidre et lardons

     


    7 commentaires
  •  

    Langoustines avec Risotto et Sauce au Champagne (ou Crémant d'Alsace)

    Source :   Site Cuisine.JournalDesFemmes  ... recette légèrement revue à ma façon

     

    Langoustines avec Risotto et Sauce au Champagne (ou Crémant d'Alsace)

     

     

    Pour 4 personnes :

    Risotto :
    50 g de beurre

    1 oignon émincé
    250 g de riz arborio
    30 cl de Champagne ou Crémant d'Alsace
    80 cl de bouillon de poule dégraissé   ... perso, le bouillon des langoustines cuites au préalable
    2 CS de crème épaisse

    sel, poivre

    Les langoustines : ... perso, j'ai fait autrement, voir le chapitre "Les langoustines à ma façon"
    1 kg de langoustines crues
    1 CS d'huile d'olive
    1 cc d'aneth ciselée
    20 g de beurre

    La sauce au champagne :
    30 g de beurre
    2 verres de Champagne ou Crémant d'Alsace
    1 tomate coupée en petits dés
    2 CS de crème épaisse
    sel, poivre

     

     

    Pour info : étant donné que j'ai pratiqué autrement, je n'ai pas préparé dans l'ordre risotto-sauce-langoustine ... mais dans l'ordre langoustine (pour avoir le bouillon de cuisson), puis le risotto et dans le même temps la sauce pour que tout soit prêt ensemble.
    Je mets les 2 versions pour laisser le choix de faire cette recette.

     

     

    Le risotto :
    Dans une cocotte, faire fondre le beurre. Dorer l’oignon. Ajouter d’un coup le riz et mélanger. Saler et poivrer. Dès que le riz devient translucide, verser le champagne et remuer vivement.
    Laisser s’évaporer le liquide puis ajouter peu à peu le bouillon de volaille ... perso, mon bouillon de cuisson des langoustines. Répéter l’opération jusqu’à ce que le riz soit tendre. Cesser la cuisson. Ajouter la crème épaisse, Poivrer. Mélanger et garder au chaud.

     

     

    La sauce au champagne :
    Décortiquer les langoustines crues en gardant les queues.
    Récupérer pinces/carapaces et les déposer dans une cocotte. Ajouter le beurre. Cuire à feu vif 1 min.
    Ajouter le champagne et les dés de tomate. Saler et poivrer, mélanger. Poursuivre la cuisson à feu doux 15 min, puis ôter les carapaces et les pinces. Passer la sauce au chinois afin d'enlever le reste des déchets puis ajouter la crème épaisse. Lier doucement en remuant encore 5 min. Réserver au chaud.

    La sauce à ma façon :
    Après la cuisson des langoustines, récupérer le jus de cuisson (pour le risotto) et décortiquer les langoustines en laissant la queue pour la présentation (sauf 4 qui restent entières).
    Récupérer pinces/carapaces et les déposer dans une cocotte .... etc, continuer comme pour la recette originale.

     

     

    Les langoustines (crues) :
    Chauffer 1 CS d’huile d’olive dans une poêle. Y déposer les langoustines côté dos et cuire 3 min à feu doux. Ajouter 20 g de beurre ainsi que l’aneth, saler et poivrer. Cuire 1 min à feu moyen. (ne pas retourner les langoustines lors de la cuisson).

    Les langoustines à ma façon (cuites avant de faire le reste) :
    Dans une grande marmite assez haute (genre couscoussière), verser suffisamment d'eau pour que les langoustines puissent baigner dedans. Aromatiser l'eau avec laurier, thym, romarin, sel, poivre, bien mélanger et mettre l'eau à bouillir. A ébullition, plonger les langoustines 3 mn (pas plus) dans le bouillon.
    Les égoutter, les laisser
    tiédir, en garder 4 entières pour la présentation, décortiquer les autres mais en gardant les queues également pour la présentation.
    Les pinces et les carapaces vont servir pour réaliser la sauce au champagne ... le bouillon va servir pour le risotto.

    Dresser les assiettes en présentant le risotto, les langoustines et la sauce crémeuse au champagne.

     

     

    Observation : Il est vrai qu'en cuisant les langoustines avant dans un court-bouillon, elles deviennent plus fragiles pour enlever ensuite la carapace, de plus elles se sont courbées et sont moins présentables dans le plat ... d'où mon idée dans l'assiette de les plonger à moitié dans la coupelle de sauce.
    A part ce détail, tout était parfait : le risotto bien parfumé avec le bouillon des langoustines et le champagne, les langoustines qui font trempettes dans la sauce onctueuse également bien parfumée ... un régal !!!

     

    Langoustines avec Risotto et Sauce au Champagne (ou Crémant d'Alsace)
    Langoustines avec Risotto et Sauce au Champagne (ou Crémant d'Alsace)
    Langoustines avec Risotto et Sauce au Champagne (ou Crémant d'Alsace)

     

     

     

    Langoustines avec Risotto et Sauce au Champagne (ou Crémant d'Alsace)

     


    5 commentaires
  •  

    Biscuits aux pépites de chocolat

    Source :   Blog CookingMumu   ...   recette revue à ma façon pour utiliser 2 jaunes d'oeuf

     

    Biscuits aux pépites de chocolat

     

    Pour environ une dizaine de biscuits (au format cookies) :

    2 jaunes d"oeufs
    150 g de farine
    30 g de sucre blanc
    30 g de sucre roux
    70 g de margarine 60%
    70 g de pépites de chocolat
    1/2 sachet de levure chimique

     

     

    Préchauffer le four à 180°C. Recouvrir une plaque à pâtisserie avec une feuille de cuisson.

    Mélanger farine, levure et sucres. Ajouter les jaunes d’oeuf puis la margarine (ou du beurre mou) et enfin les pépites de chocolat. Bien malaxer le tout avec le bout des doigts pour obtenir une boule de pâte.

    Faire les biscuits en prenant un peu de pâte et la faire rouler dans le creux de la main, l'aplatir légèrement puis la déposer sur la plaque à pâtisserie, faire de même jusqu'à la fin de la pâte.

    Enfourner pour environ 15 mn puis déposer les biscuits sur une grille et les laisser refroidir.
    Présenter sur un plat au moment du café ou du goûter ... conserver le reste dans une boîte en fer pour biscuits.

     

    Observation : Après avoir fait la crème glacée au marrons glacés ( voir ICI ), il restait 2 jaunes d'oeuf d'où l'idée de cette recette pour les utiliser ... et voilà des biscuits croquants et tendres à la fois avec les petits bouts de chocolat en prime, un plaisir savouré avec un café ... délicieux !!!!

     

    Biscuits aux pépites de chocolat

     

    Biscuits aux pépites de chocolat

     

    Biscuits aux pépites de chocolat

     

     


    8 commentaires
  •  

    Crème glacée aux marrons glacés et parfumée à la vanille et au rhum

    Source :   Site Odelices   ...   recette légèrement revue à ma façon

     

    Crème glacée aux marrons glacés et parfumée à la vanille et au rhum

     

    Pour 6 personnes :

    4 blancs d'oeuf
    2 jaunes d'oeuf
    20 cl de crème fraîche liquide entière bien froide
    110 g de sucre + 2 sachets de sucre vanillé
    120 g de brisures de marrons glacés
    1 CS de rhum

     

     

    Séparer les blancs des jaunes d’oeufs ... perso, j'ai profité des 2 jaunes restants pour faire des biscuits ... à voir prochainement sur le blog.

    Battre les 4 blancs d’oeuf en neige avec une pincée de sel et la moitié de la dose de sucre vanillé.
    Battre la crème fraîche en chantilly avec l'autre moitié de la dose du sucre vanillé.

    Dans un saladier, incorporer délicatement la chantilly aux blancs en neige. Ajoutez les 2 jaunes, les petits morceaux de marrons glacés et le rhum. Mélanger le tout doucement.

    Prendre 6 verrines de bonne hauteur (perso, pots en verres de glaces individuelles du commerce et que j'avais gardés) et les remplir de la mousse aux marrons.

    Placer au congélateur au moins 6 h ... perso, j'ai fait mon dessert la veille pour le lendemain.

    Servir selon son envie ... perso, j'ai placé la coupe sur une petite assiette, j'ai décoré avec 1/2 marron glacé et une petite gaufrette dentelle.

     

    Observation : J'avais des marrons glacés entiers que j'ai écrasés avec mes doigts, mais certains morceaux un peu épais sont tombés au fond de la verrine et donc mal dispersés dans la crème glacée ... je recommande de prendre des brisures de marrons glacés du commerce ou bien, si c'est des marrons entiers, de bien les écraser pour avoir des miettes de même et bonne dimension.

    Mis à part ce petit détail ... la crème glacée vanille-rhum était parfumée juste comme il fallait, et les petits bouts de marrons ont fini par se montrer pour les croquer avec la glace onctueuse ... un délicieux dessert qui a été bien apprécié !!!

     

    Crème glacée aux marrons glacés et parfumée à la vanille et au rhum
    Crème glacée aux marrons glacés et parfumée à la vanille et au rhum

     

    Crème glacée aux marrons glacés et parfumée à la vanille et au rhum

     


    5 commentaires
  •  

    Cuisse de dinde en croûte de pain d'épices

    Source : Site Cuisine.journaldesfemmes   ...  recette pour chapon mais revue à ma façon

     

    Cuisse de dinde en croûte de pain d'épices

     

     

    Pour 4 à 6 personnes suivant la taille de la cuisse de dinde :

    1 belle cuisse de dinde
    1 boîte de marrons au naturel
    1 bocal de champignons girolles
    30 cl d'eau + 3 cc de fond de veau
    sel, poivre
    du beurre ou margarine 60%
    pour la panure :
    6 à 8 tranches de pain d'épices suivant la grosseur de la volaille
    2 CS de miel liquide

     

     

    Retirer les croûtes des tranches de pain d’épices , les faire sécher 5 min au four, laisser refroidir puis les briser en morceaux et les réduire en chapelure dans la cuve d’un robot. Réserver.
    Rincer et égoutter les marrons et les girolles. Réserver.
    Préchauffer le four à 200°C.

     

    Mettre la cuisse de dinde dans un grand plat à four. Mélanger l'eau avec le fond de veau, sel, poivre et verser sur la dinde et dans le plat. Répartir quelques morceaux de beurre ou margarine sur le dessus de la cuisse de dinde. Mettre à cuire 40 mn au four préchauffé à 200°C en l’arrosant régulièrement.

     

    Sortir la cuisse de dinde du four, la placer sur une planche, badigeonner la 1ère face avec 1 CS de miel à l'aide d'un pinceau de cuisine, puis la recouvrir avec la moitié de la chapelure de pain d’épices. Retourner la cuisse et faire de même sur l'autre face avec 1 CS de miel et le reste de la panure. La remettre dans le plat et disposer les marrons et les girolles tout autour de la cuisse dans le plat.
    Remettre à cuire 30 mn au four toujours en l’arrosant ... s'il manque un peu de liquide à cause de la panure et des marrons, ne pas hésiter à rajouter un filet d'eau afin de redonner un peu plus de jus dans le plat.

     

    Servir la viande dorée de sa panure de pain d'épices au miel, accompagner du mélange marrons/girolles avec de la sauce.

     

    Observation : Dinde (ou cuisse de dinde) aux marrons, on connaît ... mais voilà une idée originale pour changer un peu la recette.
    Nous avons succombé à cette viande de dinde panée au miel et poudre de pain d'épices ce qui a donné à la viande une petite croûte succulente, avec une sauce parfumée à souhait et l'accompagnement des marrons/girolles ... ce plat est un régal !!!

     

    Cuisse de dinde en croûte de pain d'épices

     

    Cuisse de dinde en croûte de pain d'épices

     

     


    7 commentaires
  •  

    Bonhommes de neige Marshmallow

    Source :   Site LaTableDesDesserts  

     

    Bonhommes de neige Marshmallow

     

    Il faut :

    des cures-dents
    des marshmallow (3 par bonhomme)

    des bâtons Gressins ... j'ai préféré des bâtons Mikado en coupant et en gardant la partie non chocolatée
    1 petite boîte d'orange confite ... j'ai utilisé un bout de peau d'une clémentine
    30 g de chocolat au lait dessert ... j'ai utilisé 1 tube de crayon pâtissier au chocolat

     

    Prendre 3 marshmallows et les empiler en les faisant tenir avec un cure-dent, de façon à former la tête et le corps du bonhomme de neige.

     

    Couper ensuite les bâtonnets de gressin et les planter dans le bonhomme afin de lui donner des bras et des jambes ... perso, ayant des bâtons chocolatés Mikado, j'ai coupé et gardé la partie neutre du biscuit pour faire les bras et les jambes.

     

    Faire fondre le chocolat au lait dessert 2 min au micro-onde (500W) et, à l’aide d’un cure-dent, tremper dans le chocolat, dessiner les yeux, le sourire et les boutons d'un vêtement imaginaire. Former ensuite des petits cônes en orange confite pour créer le nez du bonhomme de neige ... Perso, j'ai utilisé un crayon pâtissier au chocolat pour dessiner sur le bonhomme et j'ai coupé des petits triangles dans un morceau de peau de clémentine pour faire le nez.

     

    Répéter l'opération pour autant de bonhommes de neige désirés.
    Servir pour accompagner un café cappuccino (café et mousse de lait ou de chantilly) ... ou bien un chocolat chaud maison (recette déjà faite ICI ).

     

    Observation : Petit délire pour le fun en cette période de fin d'année ... et une petite douceur bien agréable à déguster au goûter avec la boisson chaude de son choix !!!

     

    Bonhommes de neige Marshmallow

     

    Bonhommes de neige Marshmallow

     

    Bonhommes de neige Marshmallow

     

    Bonhommes de neige Marshmallow

     


    14 commentaires
  •  

    Voici la suite de la visite du Château de Cheverny avec ses décors de Noël

     

    Cheverny en habits de Noël (2 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (2 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (2 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (2 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (2 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (2 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (2 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (2 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (2 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (2 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (2 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (2 sur 2)

     

     


    2 commentaires
  •  

    Autre petite virée pour admirer les châteaux de la Loire avec leur décors de Noël ... cette fois, un peu plus haut en Sologne, voici le Château de Cheverny aussi bien décorer à l'extérieur qu'à l'intérieur ... la magie opère et on en a plein les yeux !!!!

    Tellement de belles choses à voir que j'ai partagé cet article en 2 ... voici la 1ère partie ... et je souhaite un Bon Noël à toutes et tous qui auront la curiosité de passer par ici ...

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    Cheverny en habits de Noël (1 sur 2)

     

    La suite de la visite dans le prochain article ...

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Tartelette de boudin blanc, compotée de pomme aux épices, sauce Crémant d'Alsace

    Source :  Blog Gourmantissimes  pour la recette revue à ma façon   et   Blog CuisineGuylaine   pour la cuisson de la pâte

     

    Tartelette de boudin blanc, compotée de pomme aux épices, sauce Crémant d'Alsace

     

    Pour 4 personnes :

    3 boudins blancs
    1 pâte feuilletée du commerce
    Pour la compotée :
    3 ou 4 pommes golden suivant la grosseur (env. 260g de fruit après préparation)

    1 CS de vinaigre de cidre
    1 cc de poudre gingembre
    1/2 cc de poudre cannelle
    1/2 cc de poudre 4 épices
    2 CS de miel liquide
    1 pincée de sel
    1 pincée de piment d’Espelette
    Pour la sauce:
    1 grosse échalote

    15 cl de Crémant d'Alsace (ou champagne) voir *
    15 cl de crème fraîche liquide 30%
    1 CS de moutarde
    sel, poivre

    * Je recommande fortement le Crémant d'Alsace Wolfberger d'Eguisheim qui n'a rien à envier au champagne et qui mérite une bonne place dans le classement des pétillants (bien sûr ce n'est que mon avis personnel ...)

     

     

    Préparer la compotée :
    Éplucher les pommes, les couper en quartiers puis en petits cubes.
    Faire revenir les dés de pommes dans un peu de beurre, puis déglacer avec le vinaigre de cidre.
    Laisser compoter un instant à feu doux puis ajouter le miel, les épices, piment d’Espelette, sel. Poursuivre la cuisson à feu doux pour obtenir des petits morceaux dorés et tendres (au besoin, verser un filet d'eau pour continuer un peu plus la cuisson). Réserver.

     

    Pour le boudin:
    Peler et couper les boudins en tranches pas trop épaisses mais pas trop fines non plus.
    Faire revenir les tranches à la poêle avec une noix de beurre juste pour les dorer. Les égoutter sur du papier absorbant pour en ôter le gras. Réserver.

    Préchauffer le four à 200°C.
    Découper le rouleau de pâte en 4 disques avec l'aide d'un bol. Foncer des moules à tartelettes et piquer le fond avec une fourchette.
    Dans chaque fond des tartelettes, mettre une couche de compote de pommes épicées puis disposer les rondelles de boudin. Enfourner pour environ 20 à 25 mn.

     

    Pendant ce temps, préparer la sauce :
    Éplucher et émincer très finement la grosse échalote. La faire revenir légèrement dans une casserole avec un petit morceau de beurre.
    Verser le Crémant (ou champagne) et laisser réduire de moitié à feu doux (voir **)
    Ajouter la crème et la moutarde. Poursuivre la cuisson quelques minutes puis passer la sauce au chinois pour enlever les bouts d'échalote, enfin rectifier l'assaisonnement avec sel et poivre.

    ** oups ! j'ai oublié de laisser réduire en mettant de suite la crème et la moutarde ... après le passage au chinois, ma sauce étant encore trop liquide, j'ai ajouté 1 cc de maizena, j'ai remis sur feux doux en tournant sans cesse jusqu'à avoir la bonne consistance de ma sauce.

     

    Au moment de servir, présenter chaque tartelette avec sa coupelle de sauce.

     

    Observation : Pour servir en plat, c'est très bien car les tartelettes sont assez copieuses avec la sauce ... si on préfère pour une entrée, je recommande de faire la même recette mais pour 6 tartelettes afin que ce soit plus léger en bouche pour la suite du repas ...
    Pour le goût, tout était parfait : la pâte feuilletée croustillante, la compotée épicée mais pas trop, les rondelles de boudin dorées mais tendres, la sauce bien parfumée et onctueuse ... un régal !!!

     

    Tartelette de boudin blanc, compotée de pomme aux épices, sauce Crémant d'Alsace
    Tartelette de boudin blanc, compotée de pomme aux épices, sauce Crémant d'Alsace

     

    Tartelette de boudin blanc, compotée de pomme aux épices, sauce Crémant d'Alsace

     


    7 commentaires