• Eclade de moules

     

    ECLADE DE MOULES dans le jardin
    Source : Informations prises sur le net et principalement sur le site Beneze17
     

    Eclade de moules

     
    Eclade ou églade ?
    Recette à 2 noms de la Charente Maritime, originaire de l’île d’Oléron et du pays Royannais.
    Le mot "éclade" provient de la chaleur vive et intense qui se dégage lors de la cuisson faisant ainsi éclater les coquilles.
    Le mot "églade" provient du saintongeais "éguiade" (aiguillade en français) et le fait de déposer une couche d’aiguille de pin sur les moules.

     

    Dans les années 80, vivant à Paris et profitant d'un séjour dans un club de vacances, j'avais eu la chance de découvrir l'éclade de moules !
    Il faudra attendre 2012 et mon installation dans la Charente Maritime pour déguster à nouveau une éclade de moules lors d'une soirée organisée par une association dans un petit village.
     
    Et puis il y a quelques semaines, je me suis dit : "je suis une charentaise de coeur, je vis là, j'ai un jardin ... pourquoi ne pas faire une éclade dans le jardin ?
    L'idée à fait son chemin, P'tit mari et moi avons fait en sorte de nous équiper et nous nous sommes lancés un midi dans la semaine ... ainsi les voisins les plus proches étant au travail, cela n'a pas gêné à cause de la fumée occasionnée même pour un court instant.

     

     

    Prévoir :
    - environ 500 g de moules par personne + feuilles de laurier (facultatif)
     
    - soit une grande planche épaisse ou bien des petites planches individuelles d'environ 40cmx40cm
    - un grand sac d'épines de pin sèches ramassées en forêt
    - une boîte d'allumettes
    - un morceau de carton épais (genre calendrier)
    - le tuyau d'arrosage tout près ou un arrosoir rempli d'eau à portée de main (au cas où des brindilles s'envoleraient)
     
    - 1 marteau et 4 clous, c'est pour faire tenir les 1ères moules sur la planche ... on peut aussi les caler avec d'autres supports comme un bout de pomme ou de pomme de terre, ou encore un morceau de pain de mie (j'ai choisi ce dernier).
     

    Eclade de moules

     

    Au travail :

    Nettoyer grossièrement les moules. Mouiller la planche pour éviter qu'elle s'abîme de trop à la cuisson ... perso, 2 planches individuelles.

    Sur les planches de bois préparées avec les clous ou autre ... perso, de la mie de pain, "coincer" les 4 premières moules avec l'appui choisi, puis disposer les moules une à une pour former une rosace, bien serrées et pointes vers le haut de manière à ce qu’elles s’ouvrent vers le bas (pour ne pas s'imprégner de cendre lors de la cuisson), en commençant par le centre et pour former une rosace.

    Eclade de moules

     

    Lorsque toutes les moules sont disposées, poser les planches à même le sol ou sur un petit tréteau dans un endroit complètement dégagé.

    Les recouvrir d’une épaisse couche d’aiguilles de pin sèches ... facultatif : on peut intercaler 3 ou 4 feuilles de laurier entre les épines ... puis à l'aide d'allumettes, allumer le feu à 2 ou 3 endroits ... attention aux flammes, d'où le besoin du tuyau d'arrosage tout proche ou d'un arrosoir d'eau pour la sécurité !

     

    Eclade de moules

    Eclade de moules

     

    Au bout de quelques minutes, quand toutes les aiguilles de pin sont consumées, ventiler les moules à l’aide d’un bout de carton rigide pour écarter les cendres refroidies ... P'tit mari a également passé un peu d'eau sur le tour de la planche pour la rendre plus présentable.

    Récupérer les planches et les poser sur une table recouverte d'une toile cirée.

    Déguster les moules avec les doigts, accompagnées de tartines au beurre de Charente et d'un bon verre de vin blanc !

    Attention : prévoir de grandes serviettes en papier car c'est un plat très salissant (sous l’effet des flammes, la nacre des moules se carbonise).
    Ne pas se fier à la dernière photo, c'était tout au début de la dégustation et P'tit mari avait encore les doigts bien propres ... ensuite plus possible de prendre une photo, nos doigts étant tout noirs !!!

    Eclade de moules

    Observation : Pour une 1ère, je trouve qu'on s'est bien débrouillé ... certes les moules pas uniformément disposées et une cuisson qui manquait de quelques minutes ... mais bon, dans l'ensemble c'est pas mal et ce sera encore mieux la prochaine fois !!!

    « Crème vanillée à l'abricotTomates farcies sous forme de gratin »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Septembre 2014 à 22:04

    Trop bon, je ne connaissais pas non plus, j'ai découvert en arrivant en Charente Maritime

    Passe une bonne soirée

    Bisous

    2
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 10:24

    Belle et originale manière de cuisiner les moules! J'en suis toute admirative. Sylvie.

    3
    Samedi 27 Septembre 2014 à 11:04

    coucou Moune et Sylvie, merci pour vos petits mots, bon we ... en principe sous le soleil youpi !!!! bisous à vous 2

    4
    vale13
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 13:26
    vale13

    Alors ça je ne connaissais pas, très original cette méthode de cuisson je trouve !!!! bisous

    5
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 16:14

    coucou Vale, une pure tradition du sud-ouest, un peu de boulot et salissant mais original et bon !!! bisous

    6
    christine du béarn
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 17:05

    J'ai découvert l'éclade en allant sur l'île d'Oléron....et je dois dire que je me suis régalée !!

    La prochaine que je viendrai .... pour sûr .... j'en mangerai une, même avec des doigts tout noirs !! yescool

    7
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 17:14

    coucou Christine, oui c'est tellement sympa et bon que ça vaut le coup même si ça demande un peu de travail ! bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :