•  

    Brochettes de crevettes et ananas en marinade et cuites à la plancha

    Source :   Blog AuxDélicesDeFab   ...   recette revue légèrement à ma façon

     

    Brochettes de crevettes et ananas en marinade et cuites à la plancha

     

     

    Pour 2 personnes en plat principal :

    300 g de crevettes roses cuites
    2 gousses d'Ail pilées ... j'ai mis 1 cc de poudre d'ail en flacon
    1 poignée de graines de sésame
    1 CS de sauce soja
    1 boite d'ananas en tranches
    3 CS du jus d'ananas de la boîte
    un peu de piment doux ou d'Espelette
    1 filet d'huile d'olive pour la plancha
    du riz basmati en accompagnement

     

     

    Dans un bol, préparer la marinade en mélangeant l'ail, la sauce soja, le jus d'ananas, les graines de sésame, le piment. Réserver.

    Décortiquer les crevettes cuites, couper les morceaux d'ananas en 6 morceaux (voir *), les déposer dans un plat ou un petit saladier et verser dessus la marinade, couvrir avec un film alimentaire et laisser au frais 1 heure.

    * Perso, j'ai calculé mon nombre de crevettes pour les partager sur 4 brochettes, j'ai donc mis 6 crevettes sur chacune en insérant 3 morceaux d'ananas à chaque fois, ce qui fait que j'ai eu besoin de 3 tranches d'ananas + 1 tranche pour la déco finale (le reste de la boîte a été utilisé dans la confection d'un gâteau à l'ananas).

    Enfiler les crevettes et les morceaux d'ananas sur des piques en bois à brochettes, badigeonner la plancha (ou comme moi la pierrade) d'un peu d'huile d'olive, disposer les brochettes et les faire dorer 1 ou 2 mn de chaque côté en les mouillant légèrement de marinade avec l'aide d'une cuillère.

    Perso, dans une petite casserole, j'ai fais réduire mon reste de marinade afin d'avoir un peu de sauce onctueuse pour tremper crevettes et ananas pendant le repas.
    Pour le service, j'ai utilisé 2 ardoises où j'ai disposé sur chacune : 2 brochettes; 1 petit cercle de riz basmati décoré d'un brin de persil et d'un morceau d'ananas, et enfin qu'une petite coupelle de sauce marinée.

     

    Observation : P'tit mari et moi sommes entièrement d'accord pour dire que ce plat est un pur régal !!!!

     

    Brochettes de crevettes et ananas en marinade et cuites à la plancha

     

    Brochettes de crevettes et ananas en marinade et cuites à la plancha

     

     


    4 commentaires
  •  

    Beignets de crevettes

    Source :  Site CuisineAZ 

     

    Beignets de crevettes

     

     

     

    Pour 3 personnes :

    500 g de grosses crevettes roses ... mes crevettes étaient de taille moyenne et je n'ai fait que 260 g car je voulais un accompagnement en plus (riz cantonnais) mais j'ai gardé les mêmes doses d'ingrédients pour pâte/marinade

    Pour la pâte à beignet :
    1 oeuf
    1 petite pincée de sel et de poivre
    100 g de farine
    1/2 sachet de levure chimique
    7,5 cl de lait

    Pour la marinade:
    1 CS de sauce soja
    1 CS de vermouth blanc ... j'ai mis du Muscat
    1/2 cc de gingembre en poudre
    1/2 cc d'huile de sésame ... huile tournesol

    de l'huile de tournesol pour la friture
    et en accompagnement :
    1 bocal de sauce aigre-douce asiatique
    1 sachet surgelé de riz cantonnais
    1 brin de menthe fraîche (du jardin)

     

     

    Préparer la marinade : Dans un plat, mélanger la sauce soja, le vin, le gingembre et l'huile.

    Décortiquer les crevettes en laissant la queue. À l'aide d'un petit couteau pointu, pratiquer une incision le long du dos et ôter le filet noir. Rincer les crevettes, les sécher sur du papier absorbant et les mettre dans la marinade. Mélanger, filmer le plat et réserver au frais.

    Préparer la pâte à beignets : Battre l'oeuf en omelette avec le sel et le poivre puis ajouter la farine mélangée à la levure en plusieurs fois et en coupant au fur et à mesure avec le lait jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et fluide mais encore assez épaisse pour permettre de bien entourer les crevettes par la suite. Laissez reposer 30 min.

    Passé ce temps, égoutter les crevettes et mélanger de nouveau la pâte à beignets au fouet ... perso, j'ai commencé également à cuire mon riz cantonnais dans une grande poêle pendant 10 mn.

    Faire chauffer l’huile à 175°C dans un récipient de cuisson très stable et aux bords assez hauts pour ne pas risquer de se brûler ... perso, n'ayant pas de thermomètre de cuisson, j'ai testé la température avec une crevette entourée de pâte afin de savoir à quel moment mon huile serait assez chaude.

    Lorsque l'huile est à bonne température, tremper les crevettes dans la pâte à beignets en les tenant par la queue et les plonger dans la friture par petites quantités pour que les beignets ne se collent pas les uns aux autres et que la température de l'huile reste constante.
    Lorsque les beignets sont bien gonflés et dorés, les retirer avec une écumoire et les poser sur du papier absorbant pour les égoutter.

    Servir les beignets chauds avec de la sauce aigre-douce et une belle timbale de riz cantonnais en accompagnement, décorer avec le brin de menthe.

     

    Observation : Il y a longtemps que je voulais tenter ce genre de beignet asiatique ... je me suis enfin décidée et je n'ai aucun regret ... P'tit mari et moi-même avons trouvé ces beignets super délicieux à tremper dans la sauce aigre-douce parfumée et le complément du riz cantonnais en a fait une assiette complète et succulente !!

     

    Beignets de crevettes

     

    Beignets de crevettes

     

    Beignets de crevettes

     

    Beignets de crevettes

     

    Beignets de crevettes

     


    6 commentaires
  •  

    Spaghettis aux moules et coulis de tomate

    Source :   Blog LaCuisineDeMireille   ... recette légèrement revue à ma façon

     

    Spaghettis aux moules et coulis de tomate

     

     

    Pour 2 personnes ... mais finalement mon petit plat à gratin a pu être partagé en 4 tout en laissant des portions raisonnables :

    250 g de moules décoquillées surgelées
    180 g de spaghettis à cuire
    du parmesan râpé ... j'ai mis env. 100 g de gruyère râpé

    Pour le coulis de tomates :
    2 grosses tomates (coeur de boeuf)
    sel, poivre, thym, origan, basilic
    1 belle échalote
    de l'huile d'olive
    ... perso, pas eu besoin de le faire car j'ai utilisé 1 barquette de 450 g de mon coulis maison fait cet été et gardé au congélateur (tomates, oignon, huile d'olive, thym, romarin, sel, poivre)

     

     

    Perso, j'ai fait dégeler les moules dans un saladier avec moitié eau/lait. Puis je les ai déposés dans du papier absorbant. Réserver.

    Préparer le coulis :   (perso, comme je l'ai signalé plus haut, j'ai utilisé mon coulis de tomates maison)
    Laver, peler et épépiner si besoin les tomates, les couper en morceaux.
    Peler et émincer l'échalote. La faire revenir dans une sauteuse avec de l'huile d'olive.
    Ajouter les dés de tomate avec une pincée de sucre puis assaisonner de sel, poivre, thym émietté, origan et basilic. Laisser mijoter à couvert pendant environ 30 minutes.

    Faire cuire les spaghettis comme indiqué sur le paquet puis les égoutter.

    Faire réchauffer les moules dans une poêle ... perso, j'ai fait réchauffer mon coulis de tomates, puis j'ai incorporé les moules et j'ai laissé à feu doux le temps de cuire mes pâtes.

    Mélanger ensemble les pâtes, le coulis de tomate et les moules.
    Verser le tout dans un plat à gratin, parsemer de parmesan ou de gruyère râpé.
    Mettre à cuire dans le four préchauffé à 210°C pendant environ 10 mn, le temps de réchauffer le tout.
    Déguster aussitôt.

    Observation :  Merci à Mireille pour l'idée de ce plat qui a été bien apprécié !!!

    Spaghettis aux moules et coulis de tomate

    Spaghettis aux moules et coulis de tomate

     


    6 commentaires
  •  

    Huîtres chaudes à la charentaise

    Source : Blog Tangerinezest  

     

    Huîtres chaudes à la charentaise

     

     

    Pour 2 personnes :

    12 huîtres de Marennes n° 3
    2 petites échalotes
    1 CS de beurre
    2 CS de Pineau blanc
    1 belle CS de jus de citron
    3 CS de crème fraîche
    1 cc de persil haché
    un peu de poivre
    un peu de chapelure pour la dorure
    du gros sel pour caler et présenter les huîtres

     

     

     

    Ouvrir les huîtres, les décrocher des coquilles tout en les laissant dedans et vider l’eau. Réserver.

    Faire revenir les échalotes préalablement émincées dans le beurre. Quand elles commencent à blondir, ajouter le Pineau, le jus de citron, le poivre et le persil. Laisser réduire puis couper le feu. Ajouter la crème fraîche, bien mélanger et réserver.

    Préparer un plat à four en y versant 12 petits tas de gros sel. Reprendre une à une les huîtres, les vider de la 2ème eau et les poser chacune sur son tas de gros sel afin que toutes soient calées.

    Préchauffer le four en mode grill.

    Déposer une cuillère à café de sauce dans chacune des huîtres et saupoudrer légèrement de chapelure sur le dessus. Enfourner 5 à 6 minutes sous le grill le temps que la chapelure dore.

    Présenter sur 2 ardoises, 6 petits tas de gros sel et 6 huîtres dessus. Déguster immédiatement.

     

    Observation : 1ère fois que P'tit Mari et moi essayons des huîtres chaudes et bien, ce ne sera pas la dernière !!! L'huître est enveloppée dans cette petite sauce crémeuse au Pineau et légèrement gratinée ... c'est un régal !!!
    D'ailleurs, cette sauce peut être une idée pour accompagner d'autres fruits de mer dans des mini-cassolettes par exemple ... à voir ...

     

    Huîtres chaudes à la charentaise

     

    Huîtres chaudes à la charentaise

     


    8 commentaires
  •  

    Duo de St Jacques et Crevettes au curry

    Source : Fiche d'un supermarché

     

    Duo de St Jacques et Crevettes au curry

     

    Pour 4 personnes :
    300 g de noix de St Jacques sans corail
    250 g de crevettes roses
    30 g de beurre ... margarine 60%
    30 cl de vin blanc sec ... j'ai remplacé par du Muscat ambré
    15 cl de crème fraîche liquide ... du 15%
    2 cc de curry
    sel, poivre
    rajout perso :
    2 échalotes
    1 petite boîte de champignons de Paris

     

    Rincer et éponger les champignons sur du papier absorbant. Réserver.

    Faire revenir les échalotes émincées dans la moitié de la margarine puis ajouter les noix de St Jacques et les poêler 20 secondes sur chaque face. Réserver.

    Décortiquer les crevettes. Mettre dans une poêle les déchets tête/queue/carcasse et les faire revenir dans le reste de la margarine. Ajouter le vin, sel, poivre, curry et laisser mijoter 6 ou 7 minutes à feu vif. Filtrer cette sauce en la récupérant dans une casserole et ajouter la crème fraîche.

    Préchauffer le four à 210°C.
    Dans chaque cassolette, partager les noix de St Jacques (*), les crevettes et les champignons.

    (*) Dans le bol où étaient disposées les St Jacques, j'ai récupéré du jus et des petits morceaux d'échalotes que j'ai versé et mélangé dans la sauce.

    Répartir la sauce dans les cassolettes, fermer avec leur couvercle et enfourner pour 15 mn.
    Servir aussitôt.

     

    Observation : J'ai complété mes cassolettes avec des champignons pour en faire un plat complet, mais j'aurai pu aussi accompagner avec un peu de riz, celui-ci aurait absorbé un peu de sauce .... une sauce tellement divine qu'il a fallu une grosse tartine de pain pour bien "éponger" la cassolette !!!

     

     

    Duo de St Jacques et Crevettes au curry

    Duo de St Jacques et Crevettes au curry

     


    5 commentaires
  •  

    Crevettes et surimi à la sauce aigre-douce

    Source : Blog LesDélicesd'Hélène - recette WW à l'origine avec seulement des crevettes mais j'ai fait avec ma réserve du congélateur

     

    Crevettes et surimi à la sauce aigre-douce

     

    Pour 4 personnes :

    490g de crevettes décortiquées ... j'ai mis 250 g de crevettes décortiquées + 250 g de bâtons de surimi
    400g de dés de tomates
    1 oignon émincé
    20 cl de jus d'orange
    1 CS de sauce soja
    2 cc de vinaigre de vin
    1 CS de maïzena
    2 cc de ketchup
    1 cc d'huile d'olive
    1 CS de sucre en poudre
    en accompagnement : 200 g de riz cru

     

     

    Dans un bol mélanger le jus de fruit, la sauce soja, la maïzena, le ketchup, le sucre et le vinaigre. Réserver.

    Dans une grande poêle, faire revenir les morceaux d'oignon avec l'huile d'olive, ils doivent devenir fondants. Ajouter les dés de tomates et les crevettes ... et les bâtons de surimi coupés en 2 ... laisser prendre 5 mn puis ajouter la sauce.

    Laisser mijoter environ 20mn à feu doux jusqu'à ce que la sauce ait une belle consistance.

    Pendant ce temps, faire cuire le riz.

    Quand tout est prêt, servir aussitôt.

     

    Observation : Pour ce plat, j'ai fait moitié crevette/surimi ... et même si les 2 ingrédients allaient bien ensemble, P'tit mari aurait préféré moins de surimi et plus de crevettes ... donc à revoir mais qu'avec des crevettes.

    Quant à la sauce ... wouahou !!! elle est géniale et se rapproche parfaitement de celle que l'on connaît dans le commerce avec son petit goût sucré et sa texture délicate !!!!

    Sauce à refaire absolument mais la prochaine fois avec des dés d'ananas façon créole pour accompagner des morceaux d'escalopes de poulet ...

     

    Crevettes et surimi à la sauce aigre-douce

     

    Crevettes et surimi à la sauce aigre-douce

     


    4 commentaires
  •  

    Coquille de noix de St Jacques et sa sauce crémeuse au Muscat et aux Girolles

    Source : Un mélange d'idées d'après  le Site CuisineAZ ,  le Blog ParulineEnCuisine ,  le Blog LaCuisinedeDany    ... ma liste d'ingrédients et ma recette sont notées avec mes changements

     

    Coquille de noix de St Jacques et sa sauce crémeuse au Muscat et aux Girolles

     

    Pour 4 personnes en plat principal :

    20 noix de St-Jacques avec corail
    2 flacons de girolles soit 370 g net égoutté
    2 échalotes
    20 cl de Muscat (ou de vin blanc)
    20 cl de crème fraîche épaisse 15%
    40 g de beurre
    1 CS de persil haché
    sel, poivre

     

     

    Enlever les noix de St Jacques de leur coquille, les rincer, les égoutter et les sécher. Réserver.
    Rincer et égoutter les girolles. Réserver.

    Emincer les échalotes et les faire suer dans 20 g de beurre. Ajouter le Muscat (ou le vin blanc), laisser réduire quelques minutes. Ajouter la crème, persil, sel, poivre, mélanger. Laisser à nouveau réduire un court instant.

    Ajouter les girolles bien égouttées et maintenir au chaud à feu très doux en remuant de temps en temps.

    Pendant ce temps, poêler les noix de St-Jacques dans le reste du beurre 2 mn sur chaque face (plus ou moins longtemps suivant la grosseur des noix).

    Présenter suivant son désir ... perso, j'ai mis un fond de sauce dans des coquilles vides, j'ai disposé 5 noix de St Jacques par dessus, j'ai posé ma coquille dans une assiette et j'ai versé sur le côté 2 belles cuillères à soupe de sauce aux girolles.

    Servir aussitôt.

    Observation : Après réflexion, j'aurai peut-être dû réchauffer les girolles à part de la sauce car on ne les distingue plus dans l'assiette ... en plus la sauce s'est un peu trop épaissie  ... mais bon, après tout cela n'est pas bien grave car ce plat est tellement délicieux qu'on en oublie ses petites imperfections !!!

     

    Coquille de noix de St Jacques et sa sauce crémeuse au Muscat et aux Girolles

     

    Coquille de noix de St Jacques et sa sauce crémeuse au Muscat et aux Girolles

     


    6 commentaires
  •  

    Croustade de St Jacques sur fondue de poireaux

    Source : Fiche d'un supermarché

     

    Croustade de St Jacques sur fondue de poireaux

     

     

    Pour 4 personnes :

    16 grosses noix de St Jacques ... pour moi, un sachet surgelé où il y avait 28 petites St Jacques
    4 poireaux ... prendre des petits car j'en ai eu de trop
    6 feuilles de brick recoupées en 2 (soit 12 demi-feuilles mais voir *)
    du beurre
    sel, poivre
    rajout de quelques pincées de persillade en flacon

     

    Nettoyer et émincer les poireaux. Les faire fondre environ 15 mn à couvert dans une sauteuse avec un peu de beurre, d'eau, sel, poivre, remuer de temps en temps (rajouter un peu d'eau si ça commence à attacher). Réserver dans la sauteuse.

    Préchauffer le four à 180°C. Badigeonner les feuilles de brick avec du beurre fondu.
    Tapisser le fond de 4 mini-tartelettes avec 3 feuilles de brick superposées, au besoin couper les bords qui dépassent.  (*)

    (*) Pour moi, cette méthode a été une vraie galère : les mini-tartelettes pas assez hautes pour tenir les feuilles et les feuilles de brick trop grandes même en les ayant couper en 2 !

    J'ai donc procédé de cette façon : j'ai utilisé des mini-cocottes pour mieux retenir les feuilles ... de plus j'ai recoupé les feuilles en 2, ainsi mes 12 demi-feuilles m'ont donné 24 triangles, soit 6 triangles par personne que j'ai superposés et collés grâce au beurre fondu de façon à former une rosace, puis chaque rosace a été positionnée dans une petite cocotte.

    Ensuite, faire dorer quelques minutes au four. Réserver.

     

    Croustade de St Jacques sur fondue de poireaux

     

    Faire réchauffer les poireaux. Pendant ce temps, poêler les St Jacques rapidement sur chaque face dans du beurre ... perso, j'ai ajouté quelques pincées de persillade en flacon.

    Déposer un croustillant de feuille de brick dans l'assiette de service, garnir de 2 grosses cuillères à soupe de fondue de poireaux et de 3 grosses noix de St Jacques ... pour moi, ce sera 7 petites noix de St Jacques. Verser le reste de jus de la poêle sur les St Jacques.

    Servir aussitôt.

     

    Observation : A part ma galère pour faire mes rosaces de croustillant, cette recette est un délice et la dégustation a été très appréciée !!! P'tit mari a seulement rajouté une pointe de crème fraîche au milieu de ses poireaux pour allonger un peu la sauce, petit plus qui effectivement agrémente l'ensemble ... et qui donne l'idée de mettre à disposition un petit bol de crème tiédie.

     

    Croustade de St Jacques sur fondue de poireaux

     


    5 commentaires
  •  

    Noix de pétoncles, saveur coco et oeufs de lumps

    Source : Fiche d'un supermarché

     

    Noix de pétoncles, saveur coco et oeufs de lumps

     

    Pour 4 personnes en entrée .... ou comme moi pour 2 personnes en plat principal :

    300 g de pétoncles surgelées
    20 cl de lait de coco
    10 cl de vin blanc sec
    1 échalote émincée finement
    1 petit pot d'oeufs de lumps (noir ou rouge)
    du beurre, sel, poivre
    de la noix de coco râpée

     

    Faire dégeler les noix de pétoncles dans un saladier rempli d'eau et de lait. Puis les éponger dans du papier absorbant.

    Dans une poêle avec un morceau de beurre, faire revenir les pétoncles de chaque côté. Réserver dans une assiette.

    Dans la même poêle, faire revenir l'échalote puis mouiller avec le vin. Laisser réduire un instant puis ajouter le lait de coco, sel, poivre. Laisser réduire à nouveau et remettre les noix de pétoncles, le temps de les réchauffer.

    Servir à l'assiette les pétoncles avec la sauce et décorer de quelques cuillères d'oeufs de lumps et parsemer de coco râpé .... oups ! j'ai oublié de le faire, zut !!!
    Perso, étant un plat principal, j'ai accompagné d'un riz basmati.

     

    Pour info : La recette indiquait de mettre quelques oeufs de lumps sur les noix ... sur la photo de la recette c'était possible car c'était des pétoncles bien rondes ... les miennes étant plus petites, j'ai dû disposer autrement et donc aux 4 coins de l'assiette.

    Observation : Pour la présentation c'est un peu raté, mes oeufs de lumps faisant de gros paquets ! J'aurai dû prendre une petite cuillère doseuse afin de déposer une jolie forme harmonieuse ... et d'en mettre un peu moins car je me rend compte que  je me suis un peu trop "lâchée" sur la quantité lol !!
    C'est dommage d'avoir oublier le coco râpé, cela aurait donné une note encore plus exotique .... malgré tout, on s'est bien régalé et ce fût un plat extra !!!

     

    Noix de pétoncles, saveur coco et oeufs de lumps

     


    5 commentaires
  •  

    Bisque de Homard aux crevettes flambées au whisky

    Source : Site CuisineAZ - recette initiale avec gambas ... mais revue à ma façon

     

    Bisque de Homard aux crevettes flambées au whisky

     

    Pour info, cette recette peut être considérée :
    soit comme un gratin du fait que les mini-cocottes passent au four pour gratiner le fromage râpé du dessus ...  soit comme une soupe de poisson améliorée et garnie.

    Pour ma part, j'ai pensé au début à un gratiné d'où mon rajout de champignons de Paris avec mes crevettes et donc manger avec une fourchette ... mais au vu du liquide dans le contenant, j'ai préféré prendre une grande cuillère et déguster comme une soupe de poisson ... et au final, avec le râpé fondant et quelques croûtons de pain en accompagnement, cela fait plus penser à ce genre de plat !!

     

    Pour 4 personnes :
    350 g de crevettes roses de belles tailles
    50 cl de bisque de homard
    15 cl de crème fraîche épaisse ... j'ai mis 20 cl
    4 CS de whisky
    60 g de parmesan râpé ... j'ai mis du gruyère râpé
    2 échalotes émincées finement
    40 g de beurre
    sel, poivre
    rajout perso : 1 petite boîte de champignons de paris émincés

     

     

    Décortiquer délicatement les crevettes (ou gambas). Rincer les champignons, les égoutter et les poser sur du papier absorbant. Préchauffer le four à 210°C.

    Faire chauffer le beurre dans une poêle, mettre les échalotes à revenir doucement sans colorer, puis ajouter les crevettes le temps de les réchauffer (si c'est des gambas, les faire revenir 2 mn).
    Verser ensuite le whisky et faire flamber.

    Disposer les crevettes et les champignons dans 4 mini-cocottes.

    Dans une casserole, faire tiédir la bisque, la crème, sel, poivre, le jus récupéré de la poêle avec les petits morceaux d'échalote, bien mélanger au fouet et verser dans les mini-cocottes. Parsemer de gruyère râpé (ou parmesan) et faire gratiner 10 min au four. Servir bien chaud.

     

    Observation : Comme expliqué dans l'info plus haut, on peut intituler cette recette selon son désir ... mais si on la considère comme une soupe de poisson, pas besoin de rajouter les champignons.
    Toutefois, même avec les petits morceaux de champignons, le plat a été dégusté sans problème ... c'est un pur délice et tout a disparu dans les mini-cocottes !!!!

     

    Bisque de Homard aux crevettes flambées au whisky

     

    Bisque de Homard aux crevettes flambées au whisky

     


    4 commentaires
  •  

    Brochettes de St-Jacques à la sauce asiatique

    Source : Fiche d'un magazine

     

    Brochettes de St-Jacques à la sauce asiatique

     

     

    Pour 4 personnes en plat principal :

    1 paquet de noix de St-Jacques surgelées ... pour moi, avec corail
    3 CS d'huile d'olive
    1 CS de miel
    1 CS de sauce soja
    2 cc de graines de sésame
    quelques gouttes de Tabasco
    sel, poivre
    accompagnement : du riz

     

    Faire dégeler les noix de St-Jacques dans un saladier rempli de mi-eau et mi-lait.

    Sécher les St-Jacques dans du papier absorbant, enfiler 4 ou 5 noix (suivant la grosseur) sur des pics à brochettes, parsemer de sel et poivre ... perso, j'ai coupé 1/3 du bois des brochettes afin que tout rentre dans ma grande poêle.

    Faire cuire le riz.
    Préparer la sauce en mélangeant 2 CS d'huile d'olive + miel, sauce soja, tabasco, graines de sésame.

    Faire cuire les brochettes de St-Jacques à la poêle avec 1 CS d'huile d'olive pendant 2 à 3 mn ... perso, à la dernière minute de cuisson, j'ai arrosé mes brochettes d'un peu de sauce asiatique.

    Servir à l'assiette : 2 petites brochettes accompagnées d'une tasse de riz et d'un petit ramequin de sauce asiatique, décorer d'un petit brin de persil.

     

    Observation : Une autre manière de déguster des St-Jacques ... moi j'ai adoré tremper chaque noix dans cette sauce façon asiatique ... pour P'tit mari, ça va une fois comme ça pour changer des habitudes, mais sa préférence reste les St-Jacques en persillade ou à la crème ...

     

    Brochettes de St-Jacques à la sauce asiatique

     


    7 commentaires
  •  

    Brochettes de gambas en persillade et sauce au pastis

    Source : un mélange d'idées entre le site Cuisinorama et le site Marmiton - recette revue à ma façon

     

    Brochettes de gambas en persillade et sauce au pastis

     

    Pour 4 personnes :

    500 g à 600 g de gambas (fraîches ou surgelées)
    5 CS de pastis
    3 CS d’huile d’olive
    du persil cisaillé en petits morceaux
    de l'ail écrasé ... perso, de l'ail en poudre
    sel, poivre
    20 cl de crème fraîche
    des piques de brochettes en bois
    du riz basmati

     

    Si gambas surgelées : les faire dégeler. Décortiquer les gambas et laisser la partie de la queue.

    Dans un petit saladier : verser l’huile et le pastis. Ajouter sel, poivre, persillade et bien mélanger.

    Déposer les gambas dans un plat creux, verser dessus la marinade et mélanger à nouveau. Laisser mariner
    2 heures en mélangeant de temps en temps.

    Préparer les brochettes en piquant 5 ou 6 gambas suivant leur grosseur. Faire cuire le riz.

    Allumer une plancha ou une pierrade, déposer les gambas égouttées sur la plaque de cuisson et faire cuire 2 minutes de chaque côté.

    Pendant que les gambas cuisent : récupérer le reste de marinade, mélanger à la crème fraîche et réchauffer à feu doux.

    Servir à l'assiette 1 ou 2 brochettes de gambas, accompagner d'une timbale de riz et d'une coupelle de la sauce à la crème et au pastis. Décorer avec un brin de persil et d'une rondelle de citron.

     

    Observation : des gambas parfumées ... une sauce onctueuse et anisée .... un pur délice !!!!!

     

    Brochettes de gambas en persillade et sauce au pastis

     

    Brochettes de gambas en persillade et sauce au pastis

     


    2 commentaires
  •  

    Nouilles chinoises (ou vermicelle) aux crevettes - revue à ma façon

     

    Source : Site Gourmand Magazine

     

     

    Nouilles chinoises (ou vermicelle) aux crevettes

     

     Pour 4 personnes :

     200 g de nouilles chinoises ... oups ! j'ai acheté du vermicelle chinois façon cheveux d'ange

     16 crevettes roses

     2 poivrons rouges grillés en bocal

     8 mini-maïs en boîte

     2 CS d'huile d'arachide

     2 CS de sauce soja

     2 CS de sauce Nuöc Mám ou de sauce à Nem que je trouve plus douce

     très peu de sel, du poivre

     

     

     

     

    Décortiquer les crevettes, émincer les poivrons, égoutter et couper en 2 dans la longueur les mini-maïs (j'ai également coupé en 2 mes mini-maïs car je les trouvais un peu trop long)

     

    Dans une poêle, verser l'huile, les sauces, sel, poivre, mélanger et ajouter poivrons, mini-maïs et crevettes. Faire revenir le tout environ 5 mn, le temps de lier la sauce et que les ingrédients soient bien chauds.

     

    Plonger les nouilles (ou le vermicelle fin) dans une casserole d’eau bouillante salée et faire cuire comme indiqué sur le paquet puis les égoutter.

     

    Dans des bols ou assiettes creuses, déposer les nouilles (ou vermicelle), répartir 4 crevettes, les bâtonnets des 2 minis-maïs, quelques lamelles de poivrons, bien arroser de la sauce chinoise et servir aussitôt.

     

    Observation : Mon erreur de paquet n'a pas été un problème car celui-ci a donné encore plus le côté chinois désiré ... en effet, le vermicelle fin chinois est fait à base de farine de riz et donc va très bien pour ce genre de recette ... attention toutefois à la cuisson qui va très vite.
    Manger en faisant bien tremper dans la sauce, c'est elle qui donnera la note finale asiatique !!!

     

     Nouilles chinoises (ou vermicelle) aux crevettes


    6 commentaires
  •  

    Poêlée de St-Jacques aux champignons forestiers

    Source : Fiche de mon classeur - recette légèrement revue à ma façon

     

    Poêlée de St-Jacques aux champignons forestiers

     

    Pour 4 personnes :

    1 sachet surgelé de 400 g de noix de St Jacques (soit 5 ou 6 noix par pers.)

    1 boîte d'un mélange de champignons forestiers (poids net égoutté 225 g)

    25 g + 25 g de margarine 60%

    20 cl de crème fraîche à 15% MG

    1 grosse échalote émincée

    1 jaune d'oeuf

    3 CS de Muscat (ou de vin blanc)

    2 CS de persil hâché

    sel, poivre

     

    Mettre à dégeler les noix de St Jacques dans un saladier rempli mi-eau/mi-lait puis les poser dans du papier absorbant pour retirer le maximum d'humidité.

    Egoutter le mélange de champignons.

    Dans une casserole, faire revenir les petits morceaux d'échalote avec 25 g de margarine, puis ajouter le vin, la crème, le persil, sel, poivre, bien mélanger. Verser les champignons et laisser réduire 5 mn.

    Dans une poêle, faire cuire les noix de St Jacques avec les 25 g de margarine restant pendant 2 mn, les retourner et poursuivre encore 2 mn.

    Hors du feu, dans la casserole de la sauce, incorporer le jaune d'oeuf, mélanger et réchauffer un court instant à feu doux.

    Servir les noix de St Jacques dans les assiettes, verser le reste du jus de la poêle dans la casserole, remuer une dernière fois et servir avec les St Jacques.

     

    Observation : Un plat  d'une grande saveur ! Toutefois, j'ai trouvé la sauce un peu trop épaisse et les champignons trop dans la crème ... un conseil : ne mettre que 15 cl de crème et rallonger la sauce avec    5 cl de lait.

    Poêlée de St-Jacques aux champignons forestiers


    3 commentaires
  •  

    Vol au vent aux crevettes et aux moules

    Source : D'après une idée du blog Délicieusement simple - recette revue à ma façon

     

    Vol au vent aux crevettes et aux moules

     

     

    Pour 6 vols au vent : (*)

    6 croûtes pour vol au vent

    200g de crevettes cuites et décortiquées

    400g de moules cuites surgelées

    1 petite boîte de champignons de Paris

    Béchamel :

    40 g de beurre

    40 g de farine

    20 cl de lait

    5 cl de vin blanc

    1 CS de persil hâché

    sel, poivre, piment d'Espelette

     

     

     

    Faire dégeler les moules dans un saladier rempli mi-eau/mi-lait. Bien égoutter les moules et les champignons, les sécher dans du papier absorbant (pour éviter d'avoir de l'eau dans la béchamel).

    Préchauffer le four à 180°C. Sur une plaque recouverte d'une feuille de cuisson, déposer les 6 croûtes de vol au vent après avoir découper le "chapeau" et tasser un peu l'intérieur. Réserver.

    Préparer la béchamel : Dans une casserole, faire fondre le beurre, ajouter la farine, mélanger puis verser le lait, laisser épaissir légèrement en continuant de tourner avec une cuillère en bois. Verser le vin, persil, sel, poivre, une pincée de piment d'Espelette, vérifier l'assaisonnement et laisser lier la sauce.

    Mettre à chauffer dans le four les croûtes de vol au vent pendant 10 mn.

    Verser la garniture crevettes, moules, champignons dans la béchamel et laisser chauffer 10 mn à feu doux en mélangeant de temps en temps.

    Garnir les croûtes de la préparation et servir aussitôt ... (*) mes croûtes de vol au vent étant très petites, j'en ai servi 2 par assiette + un peu de garniture sur le côté.

     

    Observation : Le croustillant du feuilleté et les fruits de mer dans une béchamel améliorée .... ce plat ne pouvait qu'être bon et ce fut le cas !!!!

     

    Vol au vent aux crevettes et aux moules

     


    6 commentaires
  •  

    Noix de St Jacques au beurre de framboise

    Source : Fiche d'un supermarché  - recette un peu revue à ma façon

     

    Noix de St Jacques au beurre de framboise

     

    Pour 3 personnes en entrée ... perso, ce sera pour 2 personnes en plat unique :

    15 noix de St Jacques (soit 5 noix par pers.)  ... j'ai mis 16 noix pour avoir 8 noix par pers.

    25 g de beurre + un peu pour les noix

    2 belles échalotes

    2 CS de vinaigre de framboise

    2 cc de persil haché

    sel, poivre

    rajout perso : 1 belle poignée de framboises surgelées

     

     

    Pour info : J'ai sorti du congélateur mes noix de St Jacques surgelées et je les ai mises à dégeler dans un saladier rempli de lait. J'ai également laissé dégeler ma poignée de framboises surgelées.

     

    Pour le beurre de framboise :

    Hacher finement les échalotes, les mettre à suer sans colorer dans une casserole avec 25 g de beurre. Dès qu'elle sont cuites, verser le vinaigre de framboise, sel, poivre, persil ... perso, mes framboises étant dégelées, j'ai ajouté le jus et les brisures de framboise ne gardant que quelques framboises entières pour le service ... porter à ébullition et laisser réduire un peu. Réserver avec un couvercle pour garder au chaud.

     

    Pour les noix de St Jacques :

    Perso : une fois mes noix dégelées, je les ai retirées du saladier et je les ai épongées sur du papier absorbant. Faire dorer les noix avec un peu de beurre environ 2 mn de chaque côté (à surveiller).

    Verser le beurre de framboise dans les assiettes (ou comme moi, dans des coquilles vides gardées d'un ancien achat) et répartir les noix de St Jacques par-dessus  ... perso, j'ai décoré avec quelques framboises entières. Servir aussitôt.

     

    Observation : Du fait d'avoir ajouter le jus et les brisures de framboises, ma sauce commençait à s'épaissir et j'ai voulu la délier avec un morceau de beurre supplémentaire .... à ne pas faire, car ensuite dans la coquille, le beurre des noix se libère dans la sauce et cela a fait un excédent de gras.

    Mis à part ce détail peu diététique, l'originalité de ce plat lui donne une saveur succulente et mon rajout de framboises était une très bonne idée (sauf bien sûr le beurre supplémentaire) !!! 

     

    Noix de St Jacques au beurre de framboise


    1 commentaire
  •  

    MOULES-FRITES

    Le traditionnel "moules-frites" est toujours un plaisir à déguster !

    Moules-Frites

    Voilà notre repas à P'tit mari et moi (soit pour 2 personnes) :

    - 1 kg de moules de Bouchot

    - 5 cl de Pineau des Charentes

    - 3 ou 4 feuilles de laurier

    - 2 petites échalotes

    - 4 belles pommes de terre découpées en frites et cuites dans la friteuse Actifry avec sa dosette d'huile

     

    Faire cuire les frites dans l'Actifry avec sa dosette d'huile de tournesol environ 25 mn.

    Pendant ce temps, nettoyer et rincer les moules à l'eau claire.

    Eplucher et couper en dés les échalotes.

    Dans un faitout, verser le Pineau et faire revenir dedans les dés d'échalote en laissant sur le feu 1 mn et en remuant. Mettre ensuite les moules et les feuilles de laurier. Mélanger le tout.

    Faire cuire à couvert 5 à 7 mn le temps que les moules s'ouvrent (à l'aide d'une écumoire, remuer et remonter les moules d'en-dessous afin de vérifier qu'elles sont toutes ouvertes).

    Servir les moules avec en accompagnement les frites légèrement salées ... et un verre de vin blanc ou de rosé au choix ... nous, on apprécie ce petit rosé de pays produit dans l'estuaire de la Gironde, tout près de chez nous !!

    Moules-Frites

    Moules-Frites

     

    Pour savoir ce qu'est exactement une moule de Bouchot, voici quelques explications  ici

     


    3 commentaires
  •  

    ECLADE DE MOULES dans le jardin
    Source : Informations prises sur le net et principalement sur le site Beneze17
     

    Eclade de moules

     
    Eclade ou églade ?
    Recette à 2 noms de la Charente Maritime, originaire de l’île d’Oléron et du pays Royannais.
    Le mot "éclade" provient de la chaleur vive et intense qui se dégage lors de la cuisson faisant ainsi éclater les coquilles.
    Le mot "églade" provient du saintongeais "éguiade" (aiguillade en français) et le fait de déposer une couche d’aiguille de pin sur les moules.

     

    Dans les années 80, vivant à Paris et profitant d'un séjour dans un club de vacances, j'avais eu la chance de découvrir l'éclade de moules !
    Il faudra attendre 2012 et mon installation dans la Charente Maritime pour déguster à nouveau une éclade de moules lors d'une soirée organisée par une association dans un petit village.
     
    Et puis il y a quelques semaines, je me suis dit : "je suis une charentaise de coeur, je vis là, j'ai un jardin ... pourquoi ne pas faire une éclade dans le jardin ?
    L'idée à fait son chemin, P'tit mari et moi avons fait en sorte de nous équiper et nous nous sommes lancés un midi dans la semaine ... ainsi les voisins les plus proches étant au travail, cela n'a pas gêné à cause de la fumée occasionnée même pour un court instant.

     

     

    Prévoir :
    - environ 500 g de moules par personne + feuilles de laurier (facultatif)
     
    - soit une grande planche épaisse ou bien des petites planches individuelles d'environ 40cmx40cm
    - un grand sac d'épines de pin sèches ramassées en forêt
    - une boîte d'allumettes
    - un morceau de carton épais (genre calendrier)
    - le tuyau d'arrosage tout près ou un arrosoir rempli d'eau à portée de main (au cas où des brindilles s'envoleraient)
     
    - 1 marteau et 4 clous, c'est pour faire tenir les 1ères moules sur la planche ... on peut aussi les caler avec d'autres supports comme un bout de pomme ou de pomme de terre, ou encore un morceau de pain de mie (j'ai choisi ce dernier).
     

    Eclade de moules

     

    Au travail :

    Nettoyer grossièrement les moules. Mouiller la planche pour éviter qu'elle s'abîme de trop à la cuisson ... perso, 2 planches individuelles.

    Sur les planches de bois préparées avec les clous ou autre ... perso, de la mie de pain, "coincer" les 4 premières moules avec l'appui choisi, puis disposer les moules une à une pour former une rosace, bien serrées et pointes vers le haut de manière à ce qu’elles s’ouvrent vers le bas (pour ne pas s'imprégner de cendre lors de la cuisson), en commençant par le centre et pour former une rosace.

    Eclade de moules

     

    Lorsque toutes les moules sont disposées, poser les planches à même le sol ou sur un petit tréteau dans un endroit complètement dégagé.

    Les recouvrir d’une épaisse couche d’aiguilles de pin sèches ... facultatif : on peut intercaler 3 ou 4 feuilles de laurier entre les épines ... puis à l'aide d'allumettes, allumer le feu à 2 ou 3 endroits ... attention aux flammes, d'où le besoin du tuyau d'arrosage tout proche ou d'un arrosoir d'eau pour la sécurité !

     

    Eclade de moules

    Eclade de moules

     

    Au bout de quelques minutes, quand toutes les aiguilles de pin sont consumées, ventiler les moules à l’aide d’un bout de carton rigide pour écarter les cendres refroidies ... P'tit mari a également passé un peu d'eau sur le tour de la planche pour la rendre plus présentable.

    Récupérer les planches et les poser sur une table recouverte d'une toile cirée.

    Déguster les moules avec les doigts, accompagnées de tartines au beurre de Charente et d'un bon verre de vin blanc !

    Attention : prévoir de grandes serviettes en papier car c'est un plat très salissant (sous l’effet des flammes, la nacre des moules se carbonise).
    Ne pas se fier à la dernière photo, c'était tout au début de la dégustation et P'tit mari avait encore les doigts bien propres ... ensuite plus possible de prendre une photo, nos doigts étant tout noirs !!!

    Eclade de moules

    Observation : Pour une 1ère, je trouve qu'on s'est bien débrouillé ... certes les moules pas uniformément disposées et une cuisson qui manquait de quelques minutes ... mais bon, dans l'ensemble c'est pas mal et ce sera encore mieux la prochaine fois !!!


    7 commentaires
  • MINI-COCOTTES DE FRUITS DE MER

    J'ai repris une recette déjà faite et appréciée (en 2009 je signais Ghislaine58)  voir ici ... je l'ai modifiée légèrement pour cette fois-ci. Ma liste d'ingrédients tient compte de ces changements.

     

    Mini-cocottes aux fruits de mer

     

    Pour 4 ... voir 6 personnes (*) :
    200 g de pétoncles surgelées
    320 g de crevettes décortiquées (*)
    4 grosses quenelles de brochet
    2 grosses échalotes ... finalement 1 grosse aurait suffi
    1 petite boîte de champignons de Paris émincés
    15 cl de Muscat 
    1 CS de fumet de poisson
    1 CS de maizena
    20 g de margarine 60%
    20 cl de crème fraiche 15%
    le jus d'1 citron
    sel, poivre
    du gruyère râpé

     

     

    Faire dégeler les pétoncles ... astuce : les faire tremper dans moitié eau/lait, ainsi ils seront plus tendres et savoureux.

    Peler et émincer l'échalote. Couper en rondelles les quenelles.

    Dans une grande casserole, faire revenir dans la margarine, l'échalote puis ajouter les pétoncles égouttées, les crevettes décortiquées et les morceaux de quenelles.

    Dans un récipient, mélanger le Muscat et la maïzena, puis le fumet de poisson, la crème fraîche, le jus de citron, sel, poivre, et verser le tout dans la casserole. Ajouter les champignons égouttés. Laisser mijoter environ 10 mn à feu doux à découvert afin de faire épaissir légèrement la sauce en remuant.

    Margariner légèrement les mini-cocottes, verser les fruits de mer en sauce, ajouter un peu de gruyère râpé. Faire réchauffer le tout dans un four préchauffé à 200°C pendant 15 ou 20 mn environ (jusqu'à ce que le gruyère soit fondu et un peu coloré).

     

    Observation : (*) J'ai mis toutes mes crevettes soit 320 g au lieu de 200 initialement prévu + le fait d'avoir mis des quenelles par rapport à la 1ère recette, cela m'a donné une composition plus bourrative ... d'autant que j'ai gardé le nombre de 4 mini-cocottes et que je les ai remplies jusqu'en haut.

    Chaque convive pensait en laisser au moins 1/4 ... et bien non ... c'était tellement bon que tout le monde a fini sa marmite et on a même raclé le fond avec du pain ... mais heureusement que je n'ai pas fait de riz en accompagnement comme dans la 1ère recette !

    Mini-cocottes de fruits de mer

     


    8 commentaires
  •  

    Gambas marinées et grillées au lait de coco, curry, citron et aneth

    Source : magazine yummy n°3 (la cuisine des vacances 2) - recette revue à ma façon

     

    Gambas marinées et grillées au lait de coco, curry, citron et aneth

     

    Pour 4 personnes :

    24 gambas (soit 6 par assiette)

    1 brique de 20 cl de lait de coco

    1 citron

    3 cc de curry

    de l'aneth

     

     

    Préparer la marinade dans un petit saladier en mélangeant le lait de coco, le jus de citron, le curry et l'aneth.

    Plonger chaque gambas dans la marinade afin de bien les enrober et les disposer au fur et à mesure dans un plat. Quand toutes les gambas sont dans le plat, verser le reste de la marinade dessus, recouvrir d'un film alimentaire et laisser au réfrigérateur au moins 2 heures.

    Juste avant la grillade, transférer les gambas dans un autre plat afin de récupérer le reste de la marinade. La mettre dans une petite casserole avec sel et poivre (si la quantité paraît un peu juste, on peut rallonger la sauce avec un peu de crème fraîche et/ou du lait, à chacun de voir) et faire chauffer à feu doux en tournant avec une cuillère en bois.

    Faire cuire du riz basmati. Faire griller les gambas sur un grill ou au barbecue.

    Servir chaque assiette avec 6 gambas grillées, d'une portion de riz basmati et de quelques cuillères de la sauce à la marinade. Décorer éventuellement d'un petit bout de citron et de persil.

     

    Observations : Un petit conseil : comme il faut décortiquer les gambas, autant les faire toutes en même temps, ainsi on se rince les mains une bonne fois pour toute et cela permet de savourer l'ensemble gambas/riz/sauce d'une manière plus "confortable".

    Bref, un plat qui salit les doigts au départ mais qui est succulent au final !!!

     

    Gambas marinées et grillées au lait de coco, curry, citron et aneth

    Gambas marinées et grillées au lait de coco, curry, citron et aneth


    3 commentaires
  •  
    NOIX de PÉTONCLES à la PORTUGAISE
    Source : ancienne recette WW
     

    Noix de pétoncles à la portugaise

     

    Pour 4 personnes :
    2 grosses échalotes
    1 CS d’huile d’olive
    500 g de noix de pétoncles surgelées
    1 CS de persil haché
    ½ briquette de coulis de tomate (100 g)
    2 jaunes d’oeufs
    20 cl de crème fraîche liquide 15 %
    Sel, poivre

     

     

    Perso, j'ai dégelé les noix de pétoncles dans un saladier rempli d'eau et de lait afin de les rendre plus moelleux.

    Dans une cocotte anti adhésive, faire blondir les échalotes pelées et émincées avec l’huile. Ajouter les noix de pétoncles, le persil, sel et poivre. Laisser cuire à feu moyen 10 minutes. Incorporer le coulis de tomate.

    Battre les jaunes d’œufs avec la crème. Incorporer les œufs à la préparation précédente, baisser le feu et réchauffer le tout sans faire bouillir.

    Perso, je me suis trompée de crème fraîche en prenant de la crème épaisse et en fin de cuisson le jus était assez liquide ... j'ai donc récupéré un bol de sauce avec une louche afin de délayer 2 cc de maizena que j'ai ensuite mélangée dans ma casserole.

    Servir le plat accompagné de riz (à comptabiliser)


    Observation : les pétoncles tendres, la sauce onctueuse ... un plat simple et vraiment délicieux !!!!

     

    Noix de pétoncles à la portugaise

     

     


    4 commentaires
  •  

    CLAFOUTIS AU SURIMI
    Source : ancienne recette WW

    Clafoutis au surimi

    Pour 8 personnes :
    12 bâtonnets de surimi
    80 g de farine
    4 oeufs
    50 cl de lait écrémé (j'ai mis 40 cl de lait écrémé et 10 cl de vin blanc)
    30 g de gruyère râpé (j'ai mis 60 g)
    1 cc de margarine
    sel, poivre, muscade en poudre

     

    Dans un saladier, mélanger : la farine, les oeufs, le lait en le versant peu à peu (et le vin). Saler, poivrer et ajouter une pincée de noix de muscade.

    Couper les bâtonnets de surimi en petits morceaux et les incorporer dans la préparation, mélanger et verser dans un moule à gratin margariné. Parsemer de gruyère râpé.

    Mettre à cuire dans un four préchauffé à 220° pendant environ 30 mn.

    Servir chaud ou tiède avec éventuellement une salade verte.

    Observation : Une texture qui fait penser à un soufflé ... un clafoutis très léger et très bon !!!

    Clafoutis au surimi


    5 commentaires
  •  

    CLAFOUTIS DE LA MER
    Source : ancienne recette WW

    Clafoutis de la mer

    Pour 4 personnes :
    480 g de fruits de mer mélangés surgelés (perso : reste de sachet de pétoncles et de moules)
    2 oeufs (jai mis 3)
    50 cl de lait écrémé (j'ai mis 30 cl)
    10 cl de crème fraîche 15% (j'ai mis 20 cl)
    20 g de maizena
    60 g de gruyère râpé
    sel, poivre, muscade
    rajout perso : de la chapelure

     

    Dans un saladier rempli moitié eau et lait, mettre à dégeler le mélange de fruits de mer. Après décongélation, les égoutter à la passoire.

    Mélanger les oeufs avec la crème, diluer la maizena avec le lait et verser dans la préparation, saler, poivrer, du muscade et bien battre le tout.

    Dans un plat à gratin légèrement margariné, disposer les fruits de mer, verser la préparation dessus et parsemer de râpé ... perso, j'ai ajouté de la chapelure.

    Faire cuire dans un four à 200° pendant environ 30 mn.

     

    Observation :  j'ai pensé plus tard que j'aurai pû ajouter quelques champignons de Paris en morceaux pour faire une assiette complète ... mais déjà présenté ainsi ce plat était délicieux !!!

    Clafoutis de la mer

     

     


    10 commentaires
  •  

    POMMES GRENAILLES, TOMATES ET CREVETTES
    Source : livret de l'appareil "actifry" avec sa cuillère-dosette

    Pommes grenailles, tomates et crevettes

    Pour 4 personnes :
    800 g de pommes de terre grenailles
    2 têtes d'ail (j'ai mis 1 CS d'ail en poudre)
    1 cuillère 1/2 d'huile d'olive (j'ai mis 2 cuillères)
    4 belles tomates
    24 crevettes roses cuites
    1 cuillère d'herbes hachées (j'ai mis du persil)
    1 grosse pincée de fleur de sel
    rajout de ma part : 8 grosses tomates cerises

     

    Laver les pommes de terre grenailles sans les éplucher et égoutter soigneusement.

    Séparer les gousses d'ail en laissant la peau, les laver et les égoutter.

    Verser l'huile d'olive dans Actifry, les pommes grenailles et l'ail (perso, 1 CS de poudre d'ail). Laisser cuire 20 mn.

    Décortiquer les crevettes en laissant la queue. Réserver.

    Oter le pédoncule des tomates, les plonger 10 secondes dans l'eau bouillante. Les plonger aussitôt dans l'eau froide et les éplucher. Puis couper les tomates en petits morceaux.

    Au bout de 20 mn, ouvrir l'appareil et verser les tomates. Prolonger la cuisson 10 mn. Ajouter les crevettes et la pincée de fleur de sel. Prolonger la cuisson de 5 mn, quelques secondes avant la fin verser les herbes hachées et laisser finir le temps.

    Perso, avant les 5 dernières minutes, je me suis aperçue que les morceaux de tomates étaient devenus "purée" au fond d'actifry ... j'ai donc rajouté 8 grosses tomates cerises coupées en deux pour compléter dans l'assiette et donner une note de couleur supplémentaire.

    Servir dans chaque assiette quelques pommes grenailles, 6 crevettes roses et 4 moitiés de tomates cerises.

    Une idée d'accompagnement avec les petits pots de sauces : curry, béarnaise, aïoli ...

    Pommes grenailles, tomates et crevettes

    Observation : 2ème recette avec Actifry où je m'aperçois que la chauffe de l'appareil élimine pratiquement tout le jus de la cuisson ... mais tous les ingrédients sont si tendres et parfumés que ça ne gêne en rien à la dégustation.

    Pommes grenailles, tomates et crevettes

     


    8 commentaires
  •  

    POELEE AU SURIMI ET AUX CREVETTES
    Source : recette WW - revue à ma façon

     Poêlée au surimi et aux crevettes

     Pour 4 personnes :

    • 2 gousses d’ail
    • 1 petit bouquet de persil
    •  perso : de la persillade en flacon
    • 200 g de champignons de paris (j'ai pris 1 petite boîte)
    • 10 bâtonnets de surimi (j'en ai mis 12)
    • 250 g de crevettes
    • 1 cc d’huile d’olive  (j'ai parsemé un filet d'huile d'olive dans toute la poêle)
    • Sel, poivre

     

    Hacher ensemble l’ail et me persil. Rincer et équeuter les champignons, les sécher, les émincer.
    Couper les bâtonnets de surimi en dés, décortiquer les crevettes.
    Dans une poêle anti adhésive, verser l’huile, faire étuver les champignons, mettre les dés de surimi, les crevettes et les morceaux de champignons.
    Saler, poivrer et ajouter la persillade. Bien mélanger.
    Laisser cuire quelques minutes et servir chaud accompagné de riz blanc (perso : riz basmati).

     

    Observation : Je cherchait une recette pour utiliser surimi et crevette en même temps. J'ai fait un plat un peu plus rapide et plus pratique pour moi et avec un peu plus de matière grasse pour faire moins sec afin d'accompagner le riz.
    Au résultat : Vraiment très bon !

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique